Jump to content
  • ARTISANS - Loving and Being Loved

    PPLD

    [Excerpted from: OMW: Loving and Being Loved]

     

    MEntity:

    Before we go into the dynamics of the Personality and how Loving and Being Loved works within each Lifetime, we will point out the general themes for each Role and how that pursuit of Loving and Being Loved shows up over lifetimes.

     

    Every Role has its blind spot to love, and when that blind spot finds light, that Role usually experiences a profound exposure to Love.

     

    ...

     

    ARTISANS, more than any other Role, usually need to SEE that they are Loved as a means to bring light to their blind spot.

     

    By this we mean that they are often quite affected by displays of Love, showcasing of Love, an aesthetic means of bringing it to their attention.

     

    Artisans, despite their capacity to Create, have the most challenging time HAVING, and therefore, when Love is made tangible in some way that is beautiful to them, Love is let in.

     

    ARTISANS - need to SEE Love - default to Alliance Love
    SAGES - need to HEAR Love - default to Comprehensive Love

     

    The needs here relate to Self-Destruction and Greed, which are about Having Too Much, and Not Having Enough.

     

    It could be said, then, that the Artisan needs permission to WANT Love, while the Sage needs permission to NEED Love.

     

    Demonstrating Love for the Artisan is acceptable to the Artisan because once it is in creation, and created for him or her, it is often okay then to Want it.

     

    Telling the Sage that you Love her, and telling her often, is important to the Sage because it means that it is okay to Need that Love.

     

    Artisans can tend to "take" love if it is not offered, creating manipulative strategies to secure it without looking like she wants it, and the Sage can often come off as "needy" and resort to quiet or demonstrative tantrums in her wish for more direct and honest expressions of Love.


    • LIKE/LOVE 6
      Report Article



  • WELCOME TO THE TLE LIBRARY

    This is a collaborative project that allows contributions from all members and is continuously growing.

    RULES FOR SUBMISSION:

    • contribute transcripts, excerpts, or articles based on your work and study with Michael through Troy
    • to ensure consistency and to avoid copyright issues, please only contribute channeling from Troy
    • please do not submit an analysis, interpretative, or opinion articles; only direct communication with Michael
    • take time to clean up, format, and edited properly so that it is easily readable
    • please format any chat transcripts so that Michael's words are clearly separate from any questions or comments in the transcript
    • please search and scan to see if your submission is already covered or submitted. We wish to keep any redundancy to a minimum

     

  • Categories

  • Similar Content

    • Johanne
      By Johanne
      Traduction d’une causerie avec l’entité Michael à New York, le 26 janvier 2014
      Source anglaise : https://our.truthloveenergy.com/topic/111-20140126-nyc-michael-speaks-wants-needs-of-essence-roles/?tab=comments#comment-208
       
      Entité Michael (EM) : Bonjour à tous.
       
      Nous sommes maintenant ici. Nous avons compris que Troy nous demande de discuter de ce que nous pourrions décrire comme les DÉSIR et BESOIN de chaque Rôle de l’Essence. Nous avons abordé cela d’une façon qui nous l’espérons sera facile à valider pour chacun de vous et des Rôles.
       
      Cet angle d’approche des Rôles en termes de désirs et de besoins a déjà été abordé de différentes autres façons mais aujourd’hui nous allons en parler spécifiquement dans ces termes.
       
      Nous allons définir le DÉSIR d’un Rôle comme étant une forme de navigation plus consciemment accessible tout au long de votre vie. Indépendamment de votre But, de votre Pôle positif et du reste de vos Attributs, il sera toujours un facteur déterminant pour vous tout au long de votre vie. Plus particulièrement, plus vous serez en contact avec votre Essence, et en contact avec votre Rôle, plus il se manifestera. Il sera probablement présent indépendamment du degré de conscience que vous avez de votre Rôle, mais il sera peut-être d’autant moins évident que vous serez moins conscients de votre Rôle.
       
      Nous savons que votre Rôle-moulé sera probablement quelque chose que certains d’entre vous voudront considérer pendant que nous aborderons les Désirs et les Besoins, et il peut être pris en compte, mais nous suggérons que vous vous en teniez au Rôle de votre Essence pour déterminer le niveau de puissance et de pertinence des Désirs et des Besoins. Le Rôle-moulé aura toujours une certaine pertinence mais nous suggérons que vous utilisiez votre Rôle comme une façon d’explorer ces Désirs et Besoins pendant que nous les décrirons.
       
      Nous définirons les Besoins comme une forme plus subconsciente de navigation tout au long de votre vie.
       
      Ainsi, comme vous devenez plus conscients de ce que vous voulez dans la vie, il y aura toujours des Besoins qui seront le pendant dans votre navigation. Vous ne pouvez pas fonctionner au cours de votre vie, sur le plan de la navigation, seulement en désirant. Et, en matière de Besoins, vous ne pouvez pas non plus laisser cela seulement à votre navigation subconsciente. Éventuellement, l’individu dans sa globalité va reconnaître, jusqu’à un certain point, ses Désirs et ses Besoins.
      Quand nous décrivons les Besoins pertinents à votre Rôle, cela ne veut pas dire que vous devez les amener à un niveau conscient sur une base régulière. De simplement les connaître et de valider que c’est une forme subconsciente essentielle de navigation pour vous, peut grandement vous libérer dans vos expériences et votre navigation tout au long de votre vie.
       
      Vous n’avez pas à faire de travail supplémentaire pour que ces Besoins soient comblés. La différence entre les Besoins et les Désirs c’est que vous aurez tendance à chercher à combler activement les Désirs. Les Besoins seront comblés d’une façon ou d’une autre.
       
      Souvent, s’ils ne sont pas pris en charge et reconnus, les Besoins seront comblés d’une façon négative ou difficile.
       
      Donc quand vous évaluerez vos Besoins pendant que nous les décrirons, examinez votre vie et voyez si vous pouvez voir un patron dans votre histoire qui montre comment le Besoin a été comblé, d’une façon négative ou positive. La même chose vaudra pour les Désirs ainsi que pour la poursuite de ce que vous voulez. Parfois cette poursuite se fait d’une façon positive, et par cela nous voulons dire d’une façon qui est bénéfique à vous et toute autre personne impliquée; et parfois d’une façon négative, d’une façon qui vous désavantage ou qui vous comble si superficiellement que vous en voulez  encore plus.
       
      Ceci nous amène au point que ces Désirs et Besoins sont une forme permanente de navigation. Il n’y a pas de « ligne d’arrivée » où ils seraient comblés. Ils seront comblés seulement jusqu’à un certain point et ensuite ils vont se transformer pour devoir être comblés à de nouveaux niveaux. Il n’y a pas de fin à votre poursuite, et pendant que nous décrirons les Désirs et les Besoins, et que vous examinerez votre vie et vos expériences par rapport à eux, vous pourrez voir comment dans le passé, ils ont été comblés de façons différentes de ce que vous pourriez vous attendre à ce qu’ils soient comblés maintenant.
       
      En passant, ceci est vrai pour tout dans notre système. C’est pourquoi il  peut y avoir sept Buts partagés par des milliards de personnes et poursuivis d’une multitude de façons pratiquement illimitées à cause du facteur du choix et de votre individualité unique. Et ainsi en est-il des Désirs et des Besoins.
       
      Avant d’aborder les descriptions que nous pouvons offrir pour les Désirs et les Besoins des Rôles, nous allons vous demander si vous avez des questions à ce point-ci sur l’ensemble de la dynamique des Désirs et des Besoins en général.
       
      Commentaire : Je ne pense pas
       
      EM : Nous allons donc continuer.
       
      Nous allons commencer avec le SERVEUR et décrire les DÉSIRS d’un Serveur :
       
      Le facteur de motivation le plus conscient pour le Serveur est sa volonté d’être UTILE.
       
      Plus spécifiquement, d’être efficace. Le Server veut faire une différence.
       
      Pour ceux dont le Rôle-moulé est Serveur, cela peut se rapporter à vous, et en général, ces Désirs et Besoins sont pertinents pour tous. Mais quand il s’agit de votre Rôle, et si vous êtes exacts dans votre estimation, cela devrait résonner tout particulièrement pour vous, d’une façon profondément authentique.
       
      Pour les Serveurs qui écoutent ceci, cela devrait résonner comme tout à fait vrai que de vouloir faire une différence, être efficace et aider, est un facteur de motivation conscient dans votre vie.
       
      Ce que le Serveur a besoin, et qui motive subconsciemment sa navigation tout au long de sa vie, c’est d’ÊTRE AIDÉ, d’être touché, d’avoir quelqu’un d’autre qui fait une différence pour lui.
       
      Si vous connaissez un Serveur qui se sent inefficace, ne sent pas qu’il fait une différence, vous découvrirez souvent qu’il se débat pour combler le Besoin d’avoir quelqu’un d’autre qui le touche, l’aide, fait une différence pour lui. Souvent, il restera coincé jusqu’à ce qu’il permette que cela arrive ou jusqu’à ce qu’il navigue vers quelqu’un qui est suffisamment efficace dans sa propre vie.
       
      Être efficace et être touché ne sont pas des états en contradiction l’un avec l’autre et ne sont pas mutuellement exclusifs, et quand nous décrirons les autres Désirs et Besoins, cela s’appliquera à tous les Rôles. Mais si l’un est négligé plus que l’autre, il tendra à dominer votre navigation plus que l’autre.
       
      Nous allons maintenant parle des PRÊTRES :
       
      Ce que les Prêtres veulent et qu’ils sont le plus consciemment motivés sur le plan de la navigation est de GUIDER.
       
      Les Prêtres veulent Guider. Ils veulent diriger et orienter les autres dans une direction qu’ils considèrent comme étant la plus bénéfique pour un individu ou un groupe. Donc pour les Prêtres, ce que nous pourrions décrire en matière de Désirs, est le désir de GUIDER.
       
      Ce que le Prêtre a souvent besoin et par quoi il est motivé inconsciemment sur le plan de la navigation, est le DÉTACHEMENT, de prendre du recul. Le Prêtre a besoin de perdre l’investissement dans ce quoi il désire guider ou ce qu’il essaie de diriger. Quand les Prêtres comblent ce besoin de détachement, de prendre du recul, ils deviennent encore plus capable de guider.
       
      Pour ceux qui participent dans cette salle, sentez-vous libre d’intervenir quand nous abordons votre Rôle, que ce soit par rapport à la validation ou à des questions sur le Rôle. Les Prêtres dans la pièce : avez-vous des commentaires ou des questions?
       
      [Question] Est-ce que le détachement a quelque chose à voir avec les obligations personnelles ou l’attitude personnelle; cela veut-il dire que nous devons le prendre d’une façon moins personnelle?
       
      EM : Oui. Par détachement, c’est exactement comment nous pourrions phraser cela davantage : ne pas prendre les choses aussi personnellement; prendre du recul; se distancer; créer cette différenciation entre ce que vous guidez et vous en tant que guide.
       
      Parce que les Prêtres sont un Rôle inspirant, il est facile de confondre Projection et Réflexion. La façon dont nous faisons la différence entre ces 2 mots est que la Réflexion vous permet d’être empathique avec une autre personne ou un groupe. Elle vous permet d’avoir la vue d’ensemble et de vous voir dans cette vue d’ensemble. La Projection (ce qui est très facile à faire pour les Prêtres) est d’imposer une vision au groupe de sorte qu’il n’y plus d’implication de l’individu. Il s’agit plutôt de ce que le Prêtre pense être le meilleur.
       
      Donc, quand vous pouvez vous détacher, il est beaucoup plus facile d’accéder à l’état de réflexion où vous vous voyez réfléchis mais non projetés sur eux. Comprenez-vous la différence? Est-ce valide pour vous?
       
      [Commentaire] Oui
       
      EM : Nous sommes aussi ouverts aux questions que nous savons être disponibles dans le clavardoire si elles portent sur les Rôles. 
       
      Maintenant nous allons parler des ARTISANS :
       
      Les Artisans sont consciemment motivés par le Désir pour l’ORDRE, la STRUCTURE. Il se peut que cela ne soit pas toujours évident pour plusieurs Artisans, mais ils s’efforcent toujours d’une façon ou d’une autre de mettre les choses en ordre, de garder les choses en ordre, de garder les choses droites.  C’est surtout à cause des entrées multiples que possède un Artisan, de sorte qu’il devient essentiel pour l’Artisan de naviguer sa vie en gardant une forme quelconque d’ordre et de structure.
      Donc ils veulent ORDRE et STRUCTURE.
       
      Ce que les Artisans ont besoin et ce qui les motivent inconsciemment est la RECONNAISSANCE. Plus que n’importe quel Rôle – incluant les Sages, croyez-le ou non – les Artisans ont besoin de reconnaissance, ont besoin d’être reconnus, ont besoin d’être honorés d’une façon qui valide leur existence, et ce, encore plus que le Serveur.
       
      Nous pensons que c’est parce que les Artisans chevauchent sans cesse les forces créatrices qui sont malléables au-delà du tangible, si l’on peut dire, travaillant très soigneusement ou chaotiquement pour les amener dans une forme. Cette reconnaissance leur apporte de la rétroaction qui leur laisse savoir que ce qu’ils créent ou ce à quoi ils donnent forme est vu, est reçu.
       
      Y a-t-il des Artisans qui voudraient commenter ou valider ces Désirs et Besoins?
       
      [Question] Définitivement, je résonne avec ce que vous dites. Je me demande, au moins pour moi, s’il y a dans mon désir de créer de l’ordre, cette connexion émotionnelle inhérente … viser l’esthétique, viser la beauté. Est-il peut-être nécessaire, comme le Prêtre, quelquefois – afin de prendre la meilleure décision – de trouver un certain sens de détachement? Quand vous êtes si émotionnel, et que vous êtes personnellement engagés dans ce que vous essayez d’accomplir, vous perdez de l’objectivité, et donc vous avez besoin de vous en retirer.
       
      EM : Ce peut être le cas mais pas autant que pour le Prêtre, du moins dans le contexte de votre question. Dans le contexte de ce sujet et le contexte de votre question, nous dirions de vous tourner vers vos Besoins. Votre désir pour l’ordre a besoin d’être reconnu. Une fois qu’il est reconnu, une fois que la forme que vous avez fait émerger du chaos est reconnue, honorée et (vous n’aimez pas ce mot mais nous allons l’utiliser ici avec légèreté) respectée, il est beaucoup plus facile pour vous de laisser aller la nécessité de l’ordre. Il est beaucoup plus facile pour vous de faire de la place au chaos si vous sentez que la nécessité, le désir pour l’ordre, est reconnu. C’est seulement quand cela n’est pas reconnu, que cela devient plus comme une priorité, plus comme une défense et a plus d’importance pour vous. Comprenez-vous?
       
      [Commentaire] Oui
       
      EM: Nous voulons prendre le temps ici de dire que ces besoins peuvent aussi être comblés par vous-mêmes. Ils ne sont pas dépendants des autres personnes. C’est agréable quand d’autres sont capables de contribuer, mais vous n’êtes pas bloqué dans un méandre de votre vie attendant que quelqu’un vous reconnaisse. Vous pouvez vous apporter cette reconnaissance à vous-mêmes. Vous pouvez vous aussi reconnaître que vous avez apporté de l’ordre et que c’est magnifique, et que c’est assez pour le moment, puis faire de la place pour un peu de chaos.
       
      L’ordre pour un Artisan est l’équivalent de la Beauté, parce que la Beauté est à la base la reconnaissance de patrons dans le chaos, et dans le cas des Artisans, l’ordre est souvent la manipulation délibérée des patrons pour faire ressortir cette Beauté à partir du chaos. Comprenez-vous?
       
      [Commentaire] Oui
       
      EM : Donc pour répondre davantage à votre question sur le détachement et le recul : reconnaissez que l’ordre et la beauté que vous avez cherchés à apporter est actuellement là et non quelque chose que vous devez continuellement maintenir à tout prix. Cette reconnaissance est votre forme de « détachement ». Et si nous ne sommes pas clairs, sentez-vous libre de parler et de demander plus de clarté.
       
      [Commentaire] C’est clair
       
      EM : SAGES.
       
      Ceci peut sembler évident mais les désirs d’un Sage et sa forme de motivation consciente de navigation tout au long de la vie, est le désir de COMMUNIQUER. D’une façon plus élaborée, nous dirions « être vu » et « être entendu ». Nous préférons le terme « communiquer » parce qu’ultimement, ce n’est pas seulement être vu et entendu, c’est aussi entendre et voir. C’est de créer ce circuit de communication, cette expérience d’échange. Ainsi un Sage trouvera toujours, sous toutes ses autres motivations, et comme une fondation, ce désir de communiquer, d’être vu et entendu et de voir et d’entendre, d’avoir un véritable dialogue, un véritable échange.
       
      Ceci devrait être évident pour les Sages mais souvent ce qui motive inconsciemment les Sages, et ce qu’ils ont besoin, est l’AFFECTION. Plus que n’importe quel autre Rôle, les Sages sont les plus avides d’affection. Ils bénéficient le plus de la proximité physique, du toucher et des contacts. Cela ne veut pas dire qu’ils veulent que vous les caressiez sans invitation, mais qu’ils ont, et encore plus que les Artisans, de la difficulté à se sentir présent dans le monde. Ils peuvent sembler présents et ils peuvent sembler très conscients d’eux-mêmes mais c’est difficile pour eux de ne pas avoir une forme quelconque de contact physique, une proximité physique quelconque, pendant trop longtemps. Étreindre un Sage est beaucoup plus facile qu’étreindre un Roi.
       
      Quand le Sage reconnaît qu’il ou elle est motivée inconsciemment par ce besoin d’affection,  cela peut l’aider à expliquer grandement pourquoi il gravite autour de certaines relations et certains scénarios. Même s’ils sont complètement hors de leur élément, mais que ce Besoin peut être comblé dans ce domaine, ou cette relation ou cet échange, alors ils vont graviter vers cela même lors de grandes conversations.
       
      Pour les Sages parmi nous : avez-vous des commentaires ou des rétroactions ?
       
      [Question] J’ai une question. Ainsi si peut-être vous sentez que vous n’avez pas ces choses, … attendez, laissez-moi organiser ma question. Ainsi il serait facile d’utiliser, par exemple, le sexe pour avoir de l’affection mais ce n’est pas vraiment une chose positive, et ce serait comme être dans le Pôle négatif, si vous le faites vraiment juste pour combler ce besoin?
       
      EM:  Pas nécessairement. Votre jugement sur le sexe comme façon de combler l’affection, peut le rendre moins satisfaisant. Mais de reconnaître que vous pourriez graviter vers le sexe comme une façon de combler votre besoin d’affection va vous aider à faire des choix qui auront plus de significations pour vous sur le plan de combler l’affection.
       
      [Question] Je ne sens pas que c’est insatisfaisant. Je dis seulement que je me demande si ce n’était peut-être pas aussi positif ou qu’il y aurait une meilleure façon de l’obtenir.
       
      EM : Nous dirons que si cela tourne en quelque chose de compulsif qui ne peut pas être contrôlé et possiblement qui devient une forme de dépendance dommageable pour vous, alors oui, vous pourriez considérer que c’est une façon négative de combler ce besoin. Mais si cela apporte du plaisir, que ce n’est pas préjudiciable, alors c’est une façon valide de combler ce besoin.
       
      Nous voulons vous rappeler que nous avons dit que les nécessités d’un certain niveau de satisfaction vont changer avec vos progrès tout au long de votre vie et de l’évolution de votre poursuite de vos besoins et désirs. Ainsi, le sexe pourrait ne pas combler ce besoin d’affection à un certain point dans votre vie et vous pourriez avoir à soit vous en éloigner comme une source et chercher d’autres sources, ou devenir plus inclusif d’autres sources, comme littéralement vous tournez vers ceux qui sont proches de vous et étreindre plus et vous blottir plus. Nous ne parlons pas de l’affection comme seulement un toucher physique. Affection dans notre définition concerne la résonance, concerne –
       
      [Commentaire] L’intimité?
       
      EM : Nous ne dirions pas intimité dans ce cas. Nous dirons seulement résonance : vous aimez ceux avec qui vous êtes, vous aimez qui vous êtes quand vous êtes avec eux, ce qui est souvent différent de l’intimité dans ce cas.
       
      [Question] Le Type physique vénusien est aussi avide de toucher. Comment cela se distingue-t-il du besoin de toucher du Sage?  
       
      EM : Ils ne sont peut-être pas différentiables. Il peut être difficile de différentier entre les deux. Cependant, le Type physique vénusien sera probablement plus enclin à l’évoquer naturellement qu’un Sage sans le Type physique vénusien. Un Sage sans ce Type physique pourrait être plus enclin à négliger ce Besoin. Nous dirions que si vous êtes un Sage avec le Type physique vénusien, vous aurez probablement plus de facilité pour combler ce besoin d’affection qu’un Sage avec un Type physique différent. Est-ce que cela répond à votre question?
       
      [Question] Est-ce que je peux intervenir? Parlant de Vénus … et en se référant à votre phrase « Étreindre un Sage est beaucoup plus facile qu’étreindre un Roi », qu’en est-il d’un Roi qui est du Type physique vénusien ?
       
      EM : Nous ne voulons pas trop compliquer ces combinaisons en allant à travers tous les Types physiques et les Rôles. Le Type physique vénusien tend à aller assez fortement dans cette direction, donc ce sera important pour le Roi, mais ce sera important d’une façon différente. Cela va apparaître d’une façon différente. Il y aura encore cette avidité pour de l’affection, ce désir pour de l’affection, mais ce ne sera pas nécessairement un besoin. Ce serait quelque chose qui serait plutôt abordée avec une approche contrôlante et stratégique ou maîtrisée. Comprenez-vous?
       
      [Question] Est-ce que l’avidité pour l’affection a un lien avec l’avidité d’appartenir, un sens d’appartenance?  
       
      EM: Cela pourrait être une autre façon de parler ce que nous décrivions en termes d’être présent, oui. L’appartenance est un peu plus émotionnellement chargé que le terme « présence » dans ce cas par rapport à ce que nous essayons d’exprimer ici. Les Sages n’ont pas nécessairement besoin de sentir qu’ils ou elles appartiennent, mais souvent se sentent comme s’ils n’avaient pas une présence, qu’ils ne sont ni vus, ni entendus d’une façon qui les ancre. Nous ne pouvons pas penser à un mot plus approprié que « présence ». Appartenir pourrait être une partie de la dynamique de leur définition de présence, mais il y a un tout petit peu plus de charge émotive dans ce terme que ce que nous voulons exprimer avec le mot présence.
       
      Nous allons demander aux Sages si vous trouvez une différence entre être présent et appartenir, ou si vous sentez vous-mêmes la différence.
       
      [Commentaire] Oui. Je ne pense pas qu’il y a une grosse différence. Je pense que c’est très subtil parce que, sous certains aspects, je me sens comme si j’appartiens. Mais de rester présent quand je ne sens pas que j’appartiens est très différent, comme au travail ou quand je suis entouré de personnes familières par opposition avec ma famille proche. Il y a définitivement une différence alors. Je ne sens pas tellement l’appartenance mais je peux me sentir présent.
      [Commentaire] Je pense qu’il est plus facile d’être présent quand vous vous sentez à votre place dans un certain endroit. Si vous ne sentez pas que vous êtes à votre place dans une situation ou un endroit, alors je pense que personnellement, vous tendez à aller dans le futur ou le passé – à imaginer, vous savez?
       
      EM : Ce que vous avez soulevé pourrait être alors une extension de ce qui est requis pour qu’ils se sentent présents et ce pourrait être, dans certains cas, ce sens d’appartenance. La raison pour laquelle nous faisons la différence c’est parce que nous connaissons plusieurs Sages qui n’ont pas nécessairement besoin de sentir qu’ils appartiennent à un groupe pour se sentir présents. Mais il peut y avoir des circonstances où c’est un facteur déterminant.
       
      [Commentaire] Ouais, parce que je ne sens définitivement pas un sens d’appartenance avec les gens avec qui je travaille. Je veux dire que je m’en accommode mais je n’ai pas le sens d’appartenance d’aucune façon. Mais je fais définitivement très souvent un effort pour être présent. Pas 100%  mais c’est plus demandant d’être présent là que d’être présent ici.
      [Question] Est-ce qu’être présent c’est un peu comme se mettre en valeur, dans le bon sens?
      [Commentaire] Non, c’est juste d’être complètement conscient dans ce moment, et présent dans mon corps. Et ne même pas me soucier si je suis en valeur, juste être présent.
       
      EM : En réponse à votre question, nous pourrions ajouter que la confiance peut être un facteur déterminant dans la façon dont un Sage peut se sentir présent.
       
      [Commentaire] Ouais, je n’en manque pas vraiment.
      [Question] J’ai une question en lien avec ce que Cyprus a dit concernant le sexe. Si un Sage ne vit pas l’acte sexuel comme de l’affection, va-t-il  pouvoir combler ce besoin d’affection ?
       
      EM : Cela dépend de vous. Vous devriez trouver d’autres façons de le combler. Il y a une multitude de façons, dont certaines auxquelles nous n’avons probablement même pas pensé, et par lesquelles un Sage pourrait sentir que le besoin d’affection est comblé. Ce n’est d’aucune façon relié ou dépendant de relations sexuelles. Est-ce que cela a répondu à votre question?
       
      [Question] Hum, non. Je ne sais pas si je vous ai mal compris, mais je parle strictement de sexe, lorsque le sexe n’est pas un sexe affectueux, si c’est juste une expérience de friction physique, est-ce que le Sage voit son besoin d’affection comblé par l’acte?
       
      EM : Encore une fois, cela dépend de vous.
       
      [Comment] Il ne me semble pas que cela se pourrait. Je veux dire,  que selon mon expérience, vous déterminez si le besoin est comblé ou non, ce n’est pas quelque chose d’externe.
       
      EM: C’est correct
       
      [Commentaire] Donc si vous n’êtes pas comblés par cela, alors ce ne sera pas satisfaisant.  Je veux dire que peu importe ce que j’ai fait dans le passé, j’ai toujours aimé et cela a toujours été satisfaisant pour moi, donc je pense que j’en obtiens de l’affection.
       
      EM : Oui
       
      [Commentaire] Mais je pensais que les besoins dans cette conversation, dans cette terminologie, étaient une chose inconsciente.
       
      EM : C’est correct et nous pensons que votre réponse était dans votre propre question. Si vous décrivez cela comme insatisfaisant ou si ce n’est pas ressenti comme de l’affection ou vécu comme de l’affection, c’est probablement un endroit où vous cherchez mais ne trouvez pas.
       
      [Commentaire] D’accord cela a du sens.
       
      EM : Oui, c’est une prolongation de la masturbation si vous visez uniquement l’expérience de la friction. Cependant, la masturbation peut être une forme d’affection. Donc c’est uniquement votre vécu et votre sentiment de présence dans l’échange qui peut déterminer le niveau d’affection partagée. Y a-t-il d’autres questions ou clarifications sur la question qui a été posée?
       
      Maintenant nous allons parler des GUERRIERS:
       
      Les DÉSIRS du Guerrier, sa motivation et navigation conscientes peuvent être décrits … nous avons besoin d’un moment … nous examinions les différences dans les termes que nous pourrions présenter ici, et nous allons aller avec le mot ENGAGEMENT [NdT : commitment], bien que nous pourrions changer ce mot. Nous ne trouvons pas le mot exact que nous cherchons dans ce canal en ce moment. Cela pourrait aussi être « loyauté » mais c’est plus que ce que nous voulons dire. Donc nous irons avec « engagement » pour le moment. La motivation consciente, les désirs d’un Guerrier tendent vers l’ENGAGEMENT.
       
      Le Guerrier tend à un engagement complet : engagement envers une personne, engagement envers une cause, engagement envers des responsabilités. Ce désir ne se situe pas seulement sur le plan de leur navigation personnelle mais aussi par rapport à ce qui est attendu des autres : que l’engagement soit réciproque, un engagement mutuel. Si quelqu’un a un terme qui décrit l’engagement mutuel et qui nous aiderait à avancer plus succinctement, sentez-vous libre de parler. Nous allons le décrire ici comme un engagement mutuel.
       
      Ceci, en termes de Désir, est vital pour les Guerriers dans la navigation de leur vie. Ils iront dans des directions où ces engagements mutuels peuvent être comblés.
       
      Ce que le Guerrier a BESOIN et qu’il va inconsciemment tendre à naviguer vers, c’est l’HUMILITÉ. Les Guerriers plus que tout autre Rôle, tendent à tomber dans l'auto-questionnement concernant le niveau d’engagement qu’ils rencontrent dans leur navigation dans le monde. L’humilité est cette expérience qui les met dans une position pour évaluer plus précisément ce qu’étaient leurs attentes, ce qu’ils avaient anticipé, ce qu’ils avaient élaboré comme stratégies, ce qu’ils recherchaient.
       
      Donc, ce qu’ils veulent est l’ENGAGEMENT MUTUEL et ce qu’ils ont besoins est l’HUMILITÉ. Nous utilisons ce mot d’une façon spécifique parce que le Guerrier dont les attentes n’ont pas été remplies ou est en besoin d’ajustement peut souvent vivre cela comme le résultat d’un surdépassement ou d’un sous-dépassement en termes d’engagements mutuels. Quand ils se retrouvent dans cette position et que l’humilité est explorée et comblée, alors ils sont plus enclins à communiquer plus clairement ce qui était attendu, plus clairement ce qu’ils voulaient, et beaucoup plus clairement ce qu’ils voudraient apporter à cette relation d’engagement. Donc l’humilité les ramène dans une position de nécessité pour exprimer ou clarifier leur définition d’engagement mutuel.
       
      [Question] Est-ce que “support” pourrait être un mot qui pourrait être utilisé?
       
      EM: À la place de quoi? Engagement mutuel?
       
      [Commentaire] Engagement mutuel je pense.
       
      EM: Nous utiliserions encore “engagement mutuel”.
       
      [Commentaire] Coopération?
       
      EM: C’est un peu trop détaché. Il y a …
       
      [Question] Que dire de Soumission? Comment est-ce différent de l’engagement?
       
      EM : La Soumission, comme But, est la recherche de quelque chose pour quoi se dévouer, à prendre comme une cause valable vers laquelle se tourner. Donc, en ce qui a trait à l’engagement mutuel et la Soumission, il y a beaucoup plus une attente de réciprocité dans l’engagement mutuel que dans la Soumission. Est-ce que cela aide à clarifier?
       
      [Commentaire] Oui
       
      Ici encore si nous utilisons « dévotion » nous dirons « dévotion mutuelle » donc nous allons garder « engagement mutuel » pour le moment, bien que « mutuel » pourrait être associé à plusieurs termes différents, qui indiquent l’engagement, le support, la dévotion. La clé ici est la mutualité. Nous avons l’impression qu’il nous manque un mot, mais peut-être pas. Peut-être que c’est simplement que nous travaillons à partir du cerveau de Troy. Des questions ou commentaires sur les Guerriers? Ou de la part des Guerriers?
       
      [Question] Est-ce que le Guerrier a besoin d’éprouver l’humilité chez un autre ou est-ce l’humilité pour lui-même ou elle-même?
       
      EM : Ici aussi cela va dans les deux sens. Cela dépend. L’humilité peut être quelque chose de recherchée chez un autre ou de ressenti dans le soi … plus souvent qu’autrement, c’est en soi. Mais c’est aussi une forme de lien si un autre exprime ou montre au Guerrier une forme d’humilité.
       
      [Question] Pouvez-vous, svp, clarifier l’Humilité?
       
      EM: Dans ce cas-ci, nous utilisons ce terme pour décrire le besoin de s’approprier et de clarifier ses attentes et anticipations de sorte que l’humilité est ressentie quand ces besoins ne sont pas réalisés et que le bris de ce sens d’engagement mutuel entre en jeu. C’est souvent parce que les Guerriers ont oublié ou ne se sont pas appropriés, ou n’ont pas communiqué leurs attentes dans cet engagement mutuel. Alors ils basculent dans l’humilité. En d’autres mots, ils doivent en prendre la responsabilité. Ils apprennent à prendre la responsabilité de ces attentes, en termes d’engagement mutuel.
       
      [Commentaire] Ca ressemble à de l’humilité et du désappointement en même temps.
       
      EM : C’est une façon de le décrire, oui.  
       
      [Question] A quel degré une EJ  (essence jumelle) désincarnée peut-elle affecter le fragment incarné en termes de Désir et de Besoin?
       
      EM: Cela se peut. Nous dirions qu’ultimement vous allez vous tourner vers votre Rôle pour explorer ce sujet en laissant de côté vos relations avec les autres Rôles. Il peut y avoir des influences mais vous allez vouloir quand même regarder votre propre Rôle. Vous pouvez vous retrouver dans votre vie à naviguer sous l’influence de votre EJ mais ce ne sera pas votre navigation. Ce sera seulement une influence sur votre navigation. Donc retournez encore vers votre propre Rôle.
       
      Comme nous l’avons dit, tout ce que nous décrivons en termes de Désir et Besoin est probablement applicable à chacun de vous sous une certaine forme, mais quand il s’agit de votre Rôle, nous voulons trouver les mots qui vont résonner d’une façon profondément authentique pour ce Rôle. En d’autres mots, vous pourriez dire : « Je peux me retrouver dans tous les autres, mais, wow, cela a réellement du sens pour moi »
       
      Ensuite les ROIS :
       
      Les Rois sont consciemment motivés par le désir d’INDÉPENDANCE. Ils ont le sentiment qu’ils doivent l’avoir en propre, qu’ils doivent combler ce désir de différentes façons toutes associées au terme « indépendance ». Nous ajouterons que ce terme est souvent défini différemment parmi nos Rois, même parmi ceux de notre propre entité. Nous avons eu nos différences dans ce que nous considérions comme « indépendant », et c’est très souvent en fonction du contexte de la vie en cours. Mais les Rois vont tendre, comme une forme de navigation, à désirer combler leur sentiment d’indépendance, leur sentiment d’autosuffisance, leur sentiment d’être leur ressource primaire. Cela ne veut pas nécessairement dire qu’ils doivent le faire d’une façon isolée, mais ils le font souvent, se couper eux-mêmes des autres, comme une façon d’afficher ou d’exemplifier leur indépendance. Mais ce n’est pas nécessaire.
       
      C’est pourquoi leur BESOIN et ce qui les motive inconsciemment est l’INTIMITÉ.
       
      [Commentaire] Wow. Regardez cela. Une association avec les Sages!
      [Question] Je sens le désir d’indépendance et c’est quelque chose qui m’a rendu fou à cause de mon contexte étant jeune et à la charge de ma famille. Hum, ce facteur m’a même fait douter que j’aie terminé/quitté la troisième monade dans le Pôle positif. Mais vous avez dit qu’il n’était pas nécessaire que je me coupe moi-même? Parce qu’actuellement c’est ce que j’essaie de faire désespérément.
       
      EM: De vous couper comme une forme d’indépendance? 
       
      [Commentaire] Oui.
       
      EM: Non, ce n’est pas cela… Comme nous l’avons dit, il y a différentes définitions de ce que signifie Indépendance. Mais, comme nous l’avons aussi dit, les Désirs et les Besoins changent avec le temps. Ainsi, le Roi réalise « Oh, je n’ai pas à me couper du reste du monde pour être indépendant. Oh, je n’ai pas besoin de couper toutes mes ressources pour être indépendant, mais plutôt, je peux utiliser mes ressources d’une façon qui m’est propre”. Elles deviennent un élément de votre indépendance. Elles deviennent une source de votre indépendance, un support pour votre indépendance. Elles ne contredisent votre indépendance d’aucune façon. Elles incluent votre indépendance.
       
      Et c’est pourquoi le rite de passage que vous décriviez – la 3e monade interne, qui concerne le processus de déclarer et posséder votre indépendance, votre autosuffisance, peut être réalisé pendant que vous êtes à charge, en autant que vous commenciez à prendre la responsabilité de comment vous utilisez ces ressources. C’est relié au sentiment de responsabilité de comment vous utilisez ces ressources.
       
      Le besoin qui va inconsciemment motiver le Roi dans la navigation de sa vie se traduit par INTIMITÉ. À l’instar des Chercheurs – pas plus et presqu’à égalité, ils ont beaucoup de difficultés à établir un sentiment d’intimité, permettre cette intimité, cette proximité à un autre, cette confiance en un autre. En termes de soi, cette intimité est aussi de vous permettre de vous connaître vous-même.
       
      Cette intimité n’est pas juste avec les autres comme nous l’avons dit, ces Besoins peuvent être comblés par vous-même. Souvent il y a un déni de soi dans le processus de la vie, et donc les Besoins vous ramènent continuellement à expérimenter, à vous forcer – non pas par des forces externes mais simplement dans les termes de votre navigation, à vous mettre dans des situations qui  vous forcent à apprendre plus sur vous-même, vous connaître et vous accepter. C’est ce que nous entendons par intimité dans ce cas. Ce n’est pas seulement d’être proche d’un autre mais aussi d’être intérieurement aligné et proche de vous-même. Comprenez-vous? Est-ce que les Rois ici résonnent avec ces Désirs et Besoins?
       
      [Commentaire] Oui
      [Question] Est-il commun que les Rois aient de la difficulté à établir une intimité parce qu’ils veulent être indépendants et qu’ils voient ceci comme le reflet d’une dépendance à quelqu’un d’autre?
       
      EM: Oui. Ils peuvent les lancer l’un contre l’autre. « Avoir trop d’intimité veut dire que j’ai trop de dépendance ».
       
      Ironiquement, une des meilleures façons pour les Rois de devenir plus indépendants est de permettre la dépendance. Le Roi, pour ce qui a trait à sa manifestation de l’Essence, doit reconnaitre sa part comme incluse dans la dynamique de la vie et non comme séparée de la dynamique de la vie. Ils ne sont pas une île mais une composante de la communauté. Quand les Rois s’approprient que leur sens de l’indépendance et leur sens des ressources est aussi dépendant de leurs échanges avec les autres, de leur reconnaissance des ressources valides, leur reconnaissance et délégation appropriées autour d’eux – c’est la définition de la maîtrise. C’est là que la maîtrise vient aux Rois, quand ils sont capables de ne pas seulement le faire seul, mais d’avoir reconnu qui peut le faire avec eux. 
       
      [Question] Y a-t-il un élément négatif à être un Roi quand vous pourriez être très résistant ou défensif aux rétroactions ou aux critiques constructives? Vous pensez « Je peux trouver par moi-même”, et, d’une façon négative qui est de l’auto-défaite, vous ne voulez pas accepter ce que les autres personnes ont à dire qui pourrait en fait vous aider?
       
      EM: Oh nous nous rappelons ces jours-là. Oui nous sommes aussi coupables de cela dans nos incarnations. Plusieurs d’entre nous sont morts pour ces raisons, essayant de « trouver par nous-mêmes » et ne permettant pas l’apport de d’autres sources. Nous avons dû apprendre à faire confiance – et ce serait un autre terme que nous pourrions utiliser à la place d’ « intimité », vous êtes motivés par ce besoin de faire confiance. Vous avez BESOIN d’avoir ce niveau de CONFIANCE comme une forme d’indépendance, parce que vous devez faire confiance à ceux autour de vous, à ceux qui vous fournissent et contribuent à votre vie d’une façon qui vous importe. Vous devez faire confiance à cela.
       
      Ainsi les Rois vont se retrouver souvent dans des positions où ils défient le concept de confiance, et défient le concept d’intimité/confiance, questionnant leur niveau de confiance et la confiance des autres. Cela peut devenir un problème dominant dans la vie. Est-ce que les Rois ici reconnaissent ceci?
       
      Pour être plus spécifique à votre question, nous ne dirions-pas que c’est nécessairement une chose négative que de dire « je veux le faire moi-même ». Cela devient une chose négative si cela vous fait du tort, ou si le refus du support ou de l’apport d’un autre ne vous permet pas de faire ce que vous voulez faire. Comprenez-vous?
       
      [Commentaire] Oui
       
      [Question] Nous avons parlé du Rôle versus le Rôle-moulé plus tôt et Troy a déjà dit que sur une base quotidienne  nous  faisons comme une projection ou démonstration de notre Rôle-moulé, et que le Rôle  vraiment brille quand tout est comme aligné.  Par rapport au Roi, ironiquement, est-ce que les Rois, peut-être, finissent par briller quand elles ou ils obtiennent des autres l’aide dont ils ont besoin ou font confiance aux autres  pour ce qu’ils ont besoin de faire confiance, parce qu’ils ne peuvent pas prendre soin de ces choses par eux-mêmes. Et quand ils ont accordé leurs violons, si l’on peut dire, ceci permet à leur essence d’être manifestée et alors ils peuvent briller. Et parfois ils se  nuisent parce qu’ils ne pensent pas qu’ils ont le droit de demander, et donc ils ne brillent pas.
       
      EM: Vous parlez des Rois? 
       
      [Commentaire] Je parle des Rois. J’applique ce que nous avons parlé  plus tôt à ce Rôle particulier des Rois. 
       
      EM: Oui. Si nous avons bien entendu votre question, alors oui. Ce sentiment d’insularité et de manque d’indépendance peut souvent, comme nous avons dit, être précisément parce qu’ils ne dépendent pas et ne font pas confiance à ceux qui contribuent. Avons-nous entendu la question correctement?
       
      [Commentaire] Exactement. Quelques fois vous avez besoin de demander et obtenir de l’aide d’ailleurs pour avoir une position dans laquelle vous pourrez briller comme un Roi.
       
      EM: Oui. Plus souvent qu’autrement, les Rois se verront offrir cela et cela peut devenir irritant pour eux quand les gens essaient de contribuer alors qu’ils essaient de se faire une idée par eux-mêmes. Ils vont souvent entendre ces formes de contributions mais comme un « bruit ambiant » autour d’eux et ne pas saisir une forme importante d’apport qui aurait pu leur être bénéfique parce qu’ils auront rayé tout le monde à ce moment-là, et il peut être facile de manquer la ou les sources qui les auraient aidés à s’élever sur le plan de l’indépendance.
       
      [Question] Donc ce que vous deux avez essayé de décrire était le processus de délégation, n’est-ce pas? Reconnaitre que quelque fois d’autres seront capable sur certaines tâches de faire un meilleur travail que vous  pourriez. 
       
      EM: Oui. Il y a cela. Nous dirions que cette délégation est aussi combinée avec permettre. La délégation est plus une reconnaissance active ou une recherche d’autres personnes qui pourraient contribuer alors que permettre est cette réception de ceux qui ont à offrir.
       
      [Commentaire] Avoir confiance qu’ils vont le faire.
       
      EM: Oui. Avant que nous commencions à perdre le contact, nous allons passer au dernier Rôle celui de CHERCHEUR : 
       
      Nous pourrions décrire ce qui motive les Chercheurs au niveau conscient en termes de DÉSIR, comme des PROJETS. Les Chercheurs veulent des projets. Ils veulent travailler sur quelque chose. Ils veulent étudier quelque chose. Ils veulent calculer quelque chose. Ils veulent fabriquer quelque chose. Ce que sera le projet dépend souvent de leur Rôle-moulé. Ça pourrait être d’aider quelqu’un ou bien un grand nombre d’autres choses mais ils veulent des projets. C’est ce qui souvent les motive. Sous-jacent à toute autre chose, il y a ce sens de création, participation ou contribution à un projet.
      Encore une fois, en parlant des Chercheurs, la définition de ce que sera le projet peut varier. Mais nous pensons que pour un Chercheur authentique, il serait difficile d’en trouver un qui n’a pas songé d’une façon ou d’une autre à « quel est mon prochain projet », « qui est mon prochain projet » ou « comment sera mon prochain projet ».
       
      Leurs BESOINS cependant – ici encore nous avons deux mots qui pourraient fonctionner – ce qui les motive inconsciemment et va trouver des façons d’être comblés, seraient REPOS ou CAPITULATION. Les Chercheurs ont besoin de Vrai Repos plus que la plupart des autres Rôles, ou ont besoin de reconnaître la valeur de la Capitulation plus que les autres Rôles.
       
      Le mot Capitulation est souvent confondu avec résignation, et nous clarifions ici que la capitulation est la reconnaissance consciente de forces qui ne sont pas particulièrement sous notre contrôle immédiat. Il y a un sentiment de permission pour ces choses qui vont survenir qu’importe votre contribution, participation ou capacité de les contrôler.
       
      Donc les Chercheurs doivent apprendre à capituler et ils en ont Besoin. Ils vont découvrir qu’ils naviguent dans des positions où ils doivent capituler devant des forces plus grandes qu’eux. C’est aussi comment le repos survient, parce que quand les Chercheurs capitulent, ils peuvent ressentir un sentiment de libération et redevenir vraiment plus centrés à nouveau, recentrés sur eux-mêmes, dans une position pour plus d’assimilation dans la vie, plutôt qu’être constamment distrait par la navigation. Avons-nous des Chercheurs qui aimeraient commenter, valider ou questionner?
       
      [Question] Ouais, on dirait que vous pointez des Chercheurs qui ont des problèmes de contrôle. La question pourrait être comment différentier entre quand laisser aller et permettre, et quand savoir que vous devez aller de l’avant. Et cela pourrait être une réflexion de mon Rôle-moulé de Serveur. J’ai des difficultés à différencier entre les deux, mais je reconnais le besoin de permettre aux choses de simplement prendre leur place.
       
      EM: Du point de vue du Chercheur – nous parlerons de l’aspect Serveur dans un moment – et pour ce qui est de savoir quand capituler et quand se reposer versus quand aller de l’avant, c’est lorsque vous savez que vous ne serez pas capable de tout contrôler. Cela peut exiger que vous alliez de l’avant peut-être une ou deux fois pour essayer, mais plus souvent qu’autrement, ce sera plutôt clair lorsque vous pourrez ou ne pourrez pas contrôler la situation. Quand vous reconnaissez « Je ne peux pas contrôler ceci », c’est là que vous vous retirez et vous reposez parce que ce n’est pas entre vos mains.
       
      Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas à contribuer, ou participer d’aucunes façons. Ce que nous allons faire c’est d’utiliser un scénario simple que vous pourrez ensuite appliquer à des scénarios plus personnels. S’il va y avoir un orage, vous ne pouvez pas changer qu’il y aura un orage. Il va pleuvoir, il va y avoir du vent, et vous ne pouvez pas changer cela.
       
      Vous ne pouvez pas changer cela mais ce que vous pouvez faire c’est de décider comment naviguer cela, ce qui signifie que vous pourriez choisir soit de rester à l’intérieur – laisser l’orage survenir et rester à l’intérieur – ou de vous préparer avec votre imperméable, vos bottes de pluie et votre parapluie et d’aller dehors en sachant que serez probablement mouillés et que vous ne pourrez pas nécessairement contrôler à quel degré vous serez mouillés. Comprenez-vous?
       
      [Commentaire] Oui
       
      EM: C’est la même chose dans votre vie personnelle. Il peut y avoir un orage qui brasse ou l’arrivée d’un orage. De reconnaitre que vous ne pouvez pas changer l’orage mais que vous pouvez changer comment vous naviguez avec cet orage, fait une très grosse différence pour le Chercheur. Cela leur permet de retrouver leur sentiment de pouvoir, leur sentiment de capacité à donner un sens à la situation, parce que c’est une des choses qui distrait le plus les Chercheurs. Essayer de donner un sens aux choses peut les rendre fous si cela semble sans aucun sens ou qu’il y a un manque de capacité à assimiler le scénario. Ainsi de savoir où tracer la ligne entre ce que vous pouvez contrôler et quand c’est le temps de simplement naviguer ce que vous ne pouvez pas contrôler va vous aider à retrouver ce sentiment de repos, ce sentiment d’être centré. Comprenez-vous?
       
      [Commentaire] Oui
      [Question] Pour un Chercheur, vous avez mentionné plus tôt le Vrai Repos, est-ce personnel à chaque Chercheur; quel est leur Vrai Repos, qu’est-ce qui est en jeu ou est-ce vraiment, littéralement, un repos?
       
      EM: Nous lui avons donné un sens plus général. Votre Tâche de vie et les Piliers qui la supportent – dont l’un d’eux est le Vrai Repos, et tous les différents exemples qui peuvent combler le Vrai Repos vont entrer en jeu. Nous avons utilisé le terme ou la phrase, dans le même sens que cette catégorie est définie initialement. Le Vrai Repos signifie que vous vous sentez inspirés à nouveau, que vous avez vraiment refait le plein, que vous revenez motivés par, et enthousiastes de, l’expérience. 
       
      [Question] Est-ce que ce que j’ai lu sur l’hygiène des Chercheurs comme prendre des bains et rire, feraient partie de la catégorie du repos?
       
      EM: Cela va très certainement aider le Chercheur, oui. C’est le cas dans les situations générales : vous pouvez aller prendre un bain, avoir des moments drôles et prendre du bon temps. Mais ce qui importe ici, dans le contexte du sujet d’aujourd’hui, c’est lorsque vous êtes dans une situation que vous ne pouvez pas contrôler ou que vous rencontrez des difficultés. Vous ne serez probablement pas capable de courir prendre un bain, ou de rire dans de telles circonstances, mais vous voudrez pouvoir recourir à vos capacités de discernement pour évaluer le niveau de contrôle que vous avez et ensuite comment vous allez naviguer à l’intérieur de cela.
       
      [Commentaire]  Alors le détachement va entrer en jeu, pour ce qui  est de prendre un recul et laisser les choses se produire.
       
      EM: C’est un mot que vous pourriez utiliser, oui. Nous dirions que le discernement serait plus spécifiquement applicable ici, parce que c’est ce qui arrive avec les Chercheurs. Le détachement va aider mais le discernement – être capable de définir et différentier entre ce que je peux contrôler et ce que je ne peux pas – est ce qui importe. Si cela demande du détachement, alors cela vous sera utile. Mais le point important est le discernement- et ensuite, bien sûr, intégrer cela en vous-même de sorte que lorsque le scénario revient, vous savez que « Je n’ai pas de contrôle sur cela. Je peux seulement naviguer cela et voici comment je choisis de naviguer ».
       
      Comment chacun se sent-il par rapport à ses Désirs et Besoins relativement à son Rôle?
       
      [Commentaire] Je pense que c’était très intéressant. 
      [Commentaire] Ça du sens.
      [Commentaire] Ouais, ça du sens pour moi aussi.
      [Commentaire] Et c’est vraiment bien d’entendre les autres Rôles parce qu’évidemment nous connaissons des gens d’autres Rôles et nous saurons quoi leur apporter ou cela va nous aider à les comprendre mieux.
      [Commentaire] Ouais, et de clarifier si vous n’êtes pas sûr de ce qu’est leur Rôle. Maintenant je pense : “ oh, untel ou untel est Artisan”. Très utile.
       
      EM: C’est ce que nous allions dire ensuite. Comme une façon de conclure, nous allions suggérer que chacun de vous ne fasse pas juste garder à l’esprit ses propres Désirs et Besoins. Connaître le Rôle d’un autre peut vous aider à comprendre ce que cet individu peut avoir comme Désirs et Besoins, même s’il n’en est pas nécessairement conscient. Si vous reconnaissez des comportements chez quelqu’un qui illustrent ces Désirs et Besoins et que vous ne connaissez pas leur Rôle, cela peut vous aider à identifier leur Rôle. Donc ce n’est pas seulement de l’information pour vous aider dans votre navigation, mais aussi comment accepter la forme de navigation des autres et y contribuer si c’est ce que vous choisissez de faire.
       
      Pendant que nous décrivions ces Désirs et Besoins, est-ce que certains ont trouvé que cela ne s’appliquait pas à ce qu’ils étaient.
       
      [Commentaire] Le Rôle de Roi s’applique mais quand j’ai entendu le Besoin des Artisans de valider quand ils créent quelque chose, cela s’appliquait aussi à moi et m’a amené à me poser une question: “est-ce possible que ce soit là mon Rôle plutôt que celui de Roi ou bien est-ce quelque chose qui résonne aussi avec le Roi?”
       
      EM: Nous avons essayé d’être très spécifique ici, alors ce que nous suggérons c’est que vous jouiez avec l’information que nous avons partagé aujourd’hui et preniez le temps d’évaluer. Pendant ces activités de groupe il peut être difficile de tout évaluer et de tout mettre en contexte à une plus grande échelle. Jouez avec ces Désirs et Besoins qui résonnent avec vous et voyez lesquelles s’appliquent au plus de cas et de là allez avec ce que vous pensez qui est le plus valide. Nous ne ferons pas cette détermination pour vous ici parce que nous encourageons nos étudiants à faire ce travail de validation.
       
      Quand des questions, des différences ou des idées surgissent, cela peut être une indication qu’il y a eu une transmission inexacte. C’est important pour vous de vous approprier ce processus de validation. Et la façon de faire dans ce cas-ci est de regarder ce qui est le plus insidieux, le plus imbriqué dans votre vie, plutôt que ce qui semble le plus attirant. Si même cela est difficile à utiliser comme méthode d’évaluation à un niveau personnel, demandez à quelqu’un de votre entourage. Parfois ceux autour de vous qui vous sont parmi  les plus proches, peuvent vous dire « Oh non. Tu es beaucoup plus ceci que cela ».
       
      Bon. Avec cela nous allons terminer pour aujourd’hui. C’est la première fois que nous passons par Troy de cette façon depuis longtemps, alors nous allons quitter avant de commencer à mélanger nos mots et perdre la connexion. Nous souhaitons une bonne journée à chacun de vous.
       
      [Tous] Merci
       
      EM: Au revoir.
    • Johanne
      By Johanne
      Traduction d’un atelier avec l’entité Michael, le 15 janvier 2015
      texte original anglais:
       
      Entité Michael (EM) : Bonjour à tous. Nous sommes maintenant ici. Nous pouvons commencer.
       
      Il y a une certaine préoccupation quant à la direction que nous pourrions prendre aujourd’hui pour décrire les variations des Rôles.
       
      Aujourd’hui, on nous demande de discuter ce qui pourrait être décrit comme  les « Facettes » d’un Rôle. Les Facettes sont les mêmes pour tous les Âges de l’Essence et ne décrivent pas une progression dans l’utilisation consciente du Rôle. L’évolution dans l’utilisation du Rôle dépend de l’Âge et du Niveau de l’Essence; par exemple, un Vieux Sage est très différent d’un Jeune Sage. Aujourd’hui nous allons plutôt discuter QUELLE SORTE de Sage et pas nécessairement comment le Sage a évolué.
       
      Nous voyons qu’il y a des spéculations sur la corrélation avec le Rôle-moulé comme moyen de définir ces variations d’un Rôle, ce qui est en partie vrai, mais en partie seulement. Ces Facettes "sont en rotation" pour chaque Rôle. Bien que le Rôle-moulé tende à décrire la Facette par défaut, un Rôle peut être verrouillé sur n’importe laquelle des Facettes.
       
      Après avoir fait de notre mieux pour résumer les Facettes, nous allons ensuite décrire quels facteurs de corrélation utiliser pour vous aider à déterminer votre Facette. La raison pour laquelle nous allons d'abord décrire les Facettes est que chacun d'entre vous connaissez probablement la vôtre, et que les corrélations pourront vous aider pour la validation.   
       
      Par quel rôle voudriez-vous que nous commencions?
       
      Maureen : Serveur
      Babylove78 : Pourrions-commencer par les Rôles de ceux présents maintenant?
      Claire : Bonne idée
      Kurtis : C’est pourquoi j’ai demandé J
      Mariusyup : Ordinal-->Cardinal?
      Kurtis: Nous avons: Sage, Chercheur, Artisan, Artisan, Prêtre, Guerrier, Sage, Roi, Chercheur, Prêtre. Le seul que nous n’avons pas est le Serveur J
       
      EM: Nous allons commencer.
       
      LES 7 FACETTES DU CHERCHEUR
       
      Pour simplifier, nous utiliserons la corrélation entre le Rôle-moulé et le Rôle pour vous aider à schématiser les Facettes, et nous proposerons aujourd’hui des expressions ou des termes permettant de mieux saisir le "sous-archétype" soit la Facette de cet Archétype. Nous vous rappelons que votre Rôle-moulé peut ne pas indiquer la Facette du Rôle sur laquelle vous êtes actuellement verrouillés.
        
      Le CHERCHEUR-SERVEUR pourrait être décrit comme LE CHEF D’ORCHESTRE TRANQUILLE. C’est le Chercheur avec de hauts niveaux d’attention et d’efficacité, qui sait le mieux comment utiliser les gens, l’énergie et les événements comme s’ils étaient les composantes d’un orchestre. Même en l’absence de liens évidents, ce Chef d’orchestre est parfaitement conscient du fait qu’à certains niveaux, même les éléments compartimentés de la vie fonctionnent ensemble.
        
      Lorsque ce Chercheur est dans les Pôles positifs, sa direction est toujours dans l’intérêt supérieur de ce qui est visé par cet orchestre symbolique de la vie. L’efficacité et l’attention servent à faire ressortir les meilleurs "sons" de tout ce qui est concerné afin que tous en tirent profit. Lorsque ce Chercheur est dans les Pôles négatifs, sa direction n’est pas dans l’intérêt supérieur de l’orchestre, si l’on peut dire, mais dans le meilleur intérêt de seulement garder les choses calmes, contenues et gérables.
        
      Le CHERCHEUR-ARTISAN pourrait être décrit comme LE PENSEUR RAPIDE. C'est le Chercheur vite sur ses pieds, qui réfléchit et qui est assez vaste dans ses réflexions. Il peut extrapoler très rapidement à partir de données déjà connues et présenter des idées et des concepts valides.
        
      Pour "gagner du temps" dans notre livraison d'aujourd'hui, nous ne partagerons que les Pôles négatifs, car les Pôles positifs sont implicites dans la description de base.
        
      Quand ce Chercheur est dans le pôle négatif, le Penseur Rapide devient un Menteur Rapide.
        
      Le CHERCHEUR-GUERRIER pourrait être décrit comme L’OPPOSITION. C’est le chercheur qui défie activement vos idées et vos concepts, et qui est conservateur, délibéré, et têtu. Ce Chercheur basculera très facilement vers un autre point de vue, s’il voit cela comme un défi.
        
      Dans le Pôle négatif, ce Chercheur devient tout simplement envahissant, harcelant et même intimidant dans ses perspectives.
        
      Le CHERCHEUR-CHERCHEUR pourrait être défini comme LE DISCIPLINÉ -  c'est le Chercheur qui est poussé vers, entraîné et consommé par, tout ce qui attire son attention et ses intérêts. Il s'y perd mais pour le plaisir d'une expérience sensorielle complète.
        
      Dans le Pôle négatif, ce Chercheur se réduit à des dépendances, des compulsions, une obsession et ne se perd pas dans une expérience, mais se perd à une expérience. En d'autres termes, il se perd tout à fait.
        
      Ce Chercheur tentera de compenser en utilisant le contrôle, voire la micro-gestion.
       
      Le CHERCHEUR-SAGE - Ce Chercheur pourrait être décrit comme étant LE JUGE. C'est le Chercheur qui a un sens aigu de la justice, du "vrai" et du "faux" et très précis dans ses calculs, que ce soit de manière large et intangible, telle que l'évaluation d’un caractère, ou de manière directe et tangible, telle que l'évaluation d’actions.
       
      Lorsqu'il est dans le Pôle négatif, ce Chercheur peut tomber dans des évaluations incitatives, provocatrices, barbares et abrasives.   
       
      Le CHERCHEUR-PRÊTRE peut être décrit comme LE PHILOSOPHE - Ce Chercheur réfléchit plus lentement, pondère et prend ses distances face à des conclusions et des systèmes de pensée fermés. Bien qu'il puisse être méthodique, intellectuel et très attaché aux systèmes, ce n’est que pour comprendre la nature d'une chose, d'une personne ou de l'existence.
       
      Quand il est dans le Pôle négatif, ce Chercheur peut tomber dans la rêverie, la logique en boucle, et la confusion.   
       
      Le CHERCHEUR-ROI pourrait être mieux décrit comme étant L'HUMANISTE - C'est Le Chercheur qui se préoccupe surtout des principes, de l'éthique, de la qualité de vie tirée de l'expérience, et pas tellement de la curiosité, du risque et de l’aventure. L'accent est mis sur la manière dont les connaissances peuvent aider à maintenir la qualité de vie.
       
      Lorsqu'il est dans le Pôle négatif, ce Chercheur tombe dans l'apathie, le détachement, la désillusion.   
       
      Bien qu’il s’agisse de descriptions assez brèves des Facettes du Chercheur, nous demandons aux Chercheurs présents ici s’il y a une résonance pour vous.
       
      DianeHB: Je suis pas mal certaine que Tex est un Chercheur-Prêtre (il le pense aussi)
      ClaireC: Je résonne surtout avec le Chercheur-Artisan
      babylove78: Kurtis, j’ai tout de suite pensé à toi pour le Chercheur-Chercheur J
      Kurtis: C’est probablement ma facette publique alors
      ClaireC:  Le Chercheur-Serveur me fait penser à ma soeur
      Kurtis: Je connais quelques Chercheurs-Guerriers
       
      EM : Nous allons continuer :
       
      LES 7 FACETTES DE L’ARTISAN
       
      L’ARTISAN-SERVEUR pourrait être décrit comme étant LE CATALYSEUR - Ces Artisans ont tendance à avoir un effet, qu’ils le réalisent ou non, et cet effet tend à être en termes de dynamisation, de mise en évidence d'un sentiment de présence et d'autonomisation, et même d’encouragement à un sentiment de participation qui peut ne pas être habituel pour lui-même, ou pour ceux avec qui il interagit. Les CATALYSEURS ont tendance à revigorer et à motiver, et ils attachent une grande importance à ces qualités.
        
      Lorsqu'il se trouve dans les Pôles négatifs, cet Artisan peut sombrer dans l'anxiété, la défense effrénée et même se soustraire aux obligations et responsabilités qu'il s'est créées.
        
      En bref, il résiste au changement, en particulier s’il n’est pas à ses conditions.
        
      L'ARTISAN-ARTISAN est L'ANARCHISTE - C'est l'artisan le plus chaotique, explosif et difficile à manier, et c'est une "bonne chose" pour qui veut enfreindre les règles, assumer la responsabilité de ses actions et de ses créations, et apporter des orientations radicalement nouvelles.
        
      Lorsque l’Anarchiste tombe dans les Pôles négatifs, c’est la corruption, la violence, l’envahissement et le mépris total.
       
      L’ARTISAN-GUERRIER est L'ANIMATEUR - C'est l'artisan qui s'épanouit en rompant avec les traditions, repose sur l'innovation personnelle et l'invention, et devient un facilitateur pour aider à apporter des changements aux autres par pure exemple.
       
      Lorsqu'elle se trouve dans le Pôle négatif, cette Facilitatrice devient imbue d’elle-même et indulgente, elle est détachée de l'impact de sa rupture avec les traditions et perd le sens d’avoir une signification dans la vie des autres.
       
      L’ARTISAN-CHERCHEUR est LE COMPOSITEUR - C'est l'Artisan qui est plutôt concentré, stratégique et sensible à l'impartialité et à l'équilibre de ce qui est créé. La Compositrice crée à partir de ses expériences et considère la vie et ses relations comme une ressource et non comme un fardeau.
       
      Quand la Compositrice tombe dans le Pôle négatif, elle commence à "jouer" avec les gens, à manipuler la chanson, si l’on peut dire, et à imposer des scénarios fondés sur des idées faussées de ce qui est juste, principalement en ce qui touche ce qui est juste seulement pour le soi.
      L’ARTISAN-SAGE est le CAMÉLÉON. C’est cet Artisan qui ne ressemble peut-être même pas à un Artisan, mais qui est plutôt malléable, flexible, et qui peut sembler et ressembler à tout ce que son entourage pourrait lui demander d’être. C’est un état extrêmement utile qui peut contribuer au changement, à la créativité et à la compréhension de certains des scénarios les plus résistants.
       
      Quand elle est dans le Pôle négatif, la Caméléon peut tomber dans l'inutilité, l'inefficacité, et la futilité, et se perdre elle-même dans son environnement, soit à cause de l'envahissement de cet environnement, ou soit parce que son sentiment d'identité personnelle est perdu sous sa "couverture".
       
      L’ARTISAN-PRÊTRE est LE PROGRESSIF. Cet Artisan est tout à fait original dans sa pensée et sa créativité, mais surtout dans le but de propulser les États vers plus de liberté, d'expansion et d'inclusivité. Que ce soit dans le monde des affaires, dans une relation ou dans une société, cet Artisan veut défendre la liberté pour tous, pas seulement pour lui-même.
       
      Lorsque LE PROGRESSIF tombe dans les Pôles négatifs, il maintient une vision au point que le chemin qui y conduit n'a plus d'importance. La fin justifie les moyens. Le progrès est à tout prix.
       
      L’ARTISAN-ROI est L'INSTRUMENT - Cette Artisane devient le changement qu'elle souhaite voir dans le monde, mais pas en tant qu'exemple, comme le Facilitateur, mais comme une voie. L'INSTRUMENT agit comme une sorte d'aimant qui attire ceux qui souhaitent transformer, et l'effet est qu'il y a transformation.
       
      Lorsque l'Instrument tombe dans le Pôle négatif, il se produit une grande illusion, une perte totale de discernement et de grandes promesses vides.
       
      Pour les artisans ici présents, avec quelle Facette résonnez-vous?
       
      Mariusyup: pas certaine
      Kurtis: Je pense que  c’est avec la facette du Chercheur que je  correspondrais le mieux. J’ai penché vers l’organisation neutre, je pense. 
       
      EM: Nous dirions que parmi les Rôles, les Artisans ont tendance à être les moins susceptibles de "voir" leur Facette, alors qu’elle est criante d’évidence pour ceux qui les entourent.
       
      Mariusyup: C’EST très difficile à dire
      Kurtis: Marius, c’est seulement mon intuition, mais pourrais-tu avoir la Facette du Sage?
       
      EM: Regardez d’abord votre Rôle-moulé comme un premier indice, au début. Mais c’est seulement pour débuter. De là, dépendamment de votre réaction à la description, regardez la Facette sur le même Axe. Partez de là. Restreignez votre recherche jusqu’à ce que vous sentiez que ça vous convient.
       
      Kurtis: okie doke
       
      EM: Quand vous aurez éliminé les deux options de l’Axe du Rôle-moulé, essayez ensuite la corrélation avec le Mode puis l’Attitude. 
       
      Kurtis: Je suis probablement neutre alors.
       
      EM : SUIVANT
      Nous essayons d’affermir la vitesse de la transmission
       
      LES 7 FACETTES DU PRÊTRE
       
      Le PRÊTRE-SERVEUR est le CAPABLE - C’est le Prêtre qui a tendance à endurer et peut endurer pendant très longtemps, parce qu’il le PEUT. Il éprouve un sentiment de malhonnêteté dans le fait de laisser tomber ce qui est enduré parce qu’il perçoit comme un mensonge que de déshonorer cette endurance. Les CAPABLES sont étonnamment intelligents émotionnellement et ont besoin d’expression bien plus que ce qui est apparent.
       
      Son intelligence émotionnelle permet au CAPABLE de mieux comprendre l'innocence et le cœur des personnes qui l’entourent, de sorte qu'il lui est difficile de leur reprocher ce qu’il endure, et le besoin d'expression est souvent laissé de côté au profit de ce qui est enduré. L’endurance en perçu comme en valant la peine dans l'intérêt de préserver l'innocence.
       
      Quand le CAPABLE tombe dans le Pôle négatif, il disparait, c'est aussi simple que cela.
       
      Le PRÊTRE-ARTISAN est L'INITIATEUR - Nous donnons deux sens à ce terme : L'INITIATEUR peut être celui qui amène un genre d’initiation à des concepts et à des idées complètement étrangers à ceux qui sont actuellement exposés, et L'INITIATEUR peut être celui qui incite à l’initiation d'une nouvelle direction.
       
      Lorsque L'INITIATRICE tombe dans les Pôles négatifs, on peut dire qu'elle tombe dans un rôle de simplement perturbatrice, instigatrice, ou antagoniste.
       
      Le PRÊTRE-GUERRIER est LE PATRON. C’est le prêtre qui, en toute honnêteté et authenticité, sait littéralement ce qui est le mieux pour vous. Ils sont la confiance incarnée, dotés d’une grande ambition, puisqu’ils ont cette connaissance de faire en sorte que chacun sache ce qui est le mieux pour lui. 
      Si vous pouviez simplement "les écouter" et "faire ce qu'ils disent", vous seriez beaucoup mieux lotis.
       
      Et ils ont raison.
       
      Quand ils ont raison.
       
      Lorsque LE PATRON tombe dans le Pôle négatif, il met l’emphase sur avoir raison, et non pas d’être utile. Il ressent comme un affront personnel d’être remis en question, rejeté, ou de voir ignoré ses bonnes idées. Pour LE PATRON, être inefficace ou même la simple suggestion d’être erroné, est littéralement très douloureux.
       
      Le PRÊTRE-CHERCHEUR est L’ÉDITEUR - C'est le prêtre qui ne s'inquiète pas trop de la situation dans son ensemble, mais plutôt des détails, et qui est plutôt doué pour voir quels détails doivent être revus et modifiés. L’EDITEUR va, littéralement, vous aider à "réécrire" les habitudes et les comportements qui pourraient apporter les changements que vous envisagez à une plus grande échelle, mais c’est à vous de voir la situation dans son ensemble. L'ÉDITEUR ne se préoccupe que des détails.
       
      Lorsque L’ÉDITRICE tombe dans les Pôles négatifs, elle tombe dans l’ennui, la banalité, la monotonie, la routine et même l’apathie. La vie devient terne, et de grandes explosions de "quelque chose, n'importe quoi" sont nécessaires pour l'aider à revitaliser son sentiment de participation au monde et à sa vie.
       
      Le PRÊTRE-SAGE est LE RAFFINÉ.  Ce Prêtre se préoccupe de noblesse, de raffinement, de formalité et de grande considération. Il incarne l’élégance et la discrétion, à la fois en termes de superficialité et de la manière d’utiliser l’énergie dans la vie. Lorsque l'énergie est utilisée avec élégance, il obtient un rendement maximal pour un montant minimal de dépenses.
       
      Lorsque LE RAFFINÉ tombe dans le Pôle négatif, il se produit un effondrement, une réserve, un attachement profond à l'identité et à l'apparence, ainsi qu’à tout ce qui les représente.
       
      LE PRÊTRE-PRÊTRE est L'ABSOLUTISTE. Ce prêtre sait seulement ce que ce prêtre sait et tout le reste ne vaut pas la peine d'être connu. Il est souvent assez retiré des choses de la vie et prend ses distances de plusieurs façons de tout ce qu’il ne juge pas intéressant. Cela rend ces prêtres très bons dans ce qu'ils savent, mais ce qu'ils savent a tendance à être assez spécialisés.
       
      Lorsque l’Absolutiste tombe dans les Pôles négatifs, il peut montrer des complexes d’arrogance profonde, de dénigrement, et de supériorité qui se manifestent par une timidité ou une vanité paralysante.
       
      Si vous ne l'aviez pas encore remarqué, il y a toujours une Facette d’un Rôle qui est la plus difficile, et qui a du mal à "être positive" dans son fonctionnement dans le monde.
       
      VIP: Je n'avais pas remarqué cela
      DianeHB: Le Prêtre-Prêtre, l’Artisan-Artisan et le Chercheur-Chercheur?
      Bobby: La même Facette que le Rôle?
       
      Le PRÊTRE-ROI est LE DIPLOMATE - Elle est le Prêtre qui peut voir tous les aspects, qui est équilibrée dans sa perspective et ses perceptions, et qui peut aider à faire ressortir cela chez les autres. Elle est souvent dans des positions qui résolvent des conflits, aident à trouver un terrain d'entente, et encourage les forces dans les différences.
       
      Lorsque La Diplomate tombe dans les Pôles négatifs, elle peut se retrouver au milieu de conflits constants, développer une sorte de recul vis-à-vis de tout ce qui est différent ou difficile, et faire tout ce qu'elle peut pour "maintenir la paix", même si elle est fausse.
       
      Allons-nous faire le Sage, ensuite?
       
      Bobby: Bien sûr
      DianeHB: Bien sûr
        
      EM: Avant de le faire, que pensent les Prêtres de leurs Facettes et y trouvez-vous une résonance?
       
      VIP: Je dirais que ma Facette pourrait être Serveur ou Roi (bien qu’aucun de mes Attributs soit sur l’Axe de l’action, ni mon Rôle-moulé), peut-être un peu Sage mais rarement – l’endurance, définitivement  - je ne suis pas sûr pour l’intelligence émotionnelle pour moi-même mais ça pourrait être l'un ou l'autre.
       
      EM :
      Nous soulignerons que notre Facette change. On a généralement tendance à s’enfermer dans une Facette, mais il se peut que pendant une période de temps ou dans un contexte spécifique, on puisse s’aligner sur une Facette différente.
       
      DianeHB: Est-ce que cela ne changerait pas au cours des vies?
      Kurtis: Je me demande si ces Facettes apparaissent dans le contexte des Attitudes. Ainsi un Prêtre en Acceptance pourrait utiliser parfois la Facette Sage, même si ce n'est pas la principale.
      VIP: Je dirais que je suis probablement enfermé dans le Serveur, mais "glissant" vers le Roi ou le Sage; je ne peux pas dire que je me suis identifié aux autres facettes
      Kurtis: mais en termes de quand ils utilisent le plus l'Acceptance.
      Diane : oui. Dans une vie, le Rôle peut se verrouiller sur une Facette alors que dans une autre vie, il se verrouillera sur une Facette différente.   
       
      EM:
      EN APPARTÉ : Il existe des Facettes pour les Rôles à cause de l’évolution de votre relation avec vos Cadences.
       
      C'est pourquoi votre Rôle-moulé est souvent la Facette par défaut, car il est tout naturel pour votre Essence de fonctionner à partir de ce que le Rôle-moulé apporte en tant que Facette.
       
      Mais vous développez le fonctionnement de votre Essence en échangeant de l'énergie parmi votre Cadence.   
       
      Vos toutes premières vies sont verrouillées sur une Facette pendant une très longue période de temps. Mais à mesure que l'Essence évolue, sa capacité à puiser dans toutes les Facettes évolue, et même à l'intérieur d'une vie.
       
      LES 7 FACETTES DU SAGE
       
      Le SAGE-SERVEUR est LA CONTRADICTION. C’est le Sage qui garde tout le monde sur le qui-vive, qui est incroyablement pénétrant, perspicace et très attentionné, et qui génère presque toujours un mélange d’émotions chez tous ceux autour de lui. Il est un paradoxe d’innocence et de sagesse ancienne, de compassion et de critique sévère, d’irresponsabilité et de reddition de comptes féroce.
       
      Quand la Contradiction tombe dans le Pôle négatif, on peut dire qu’elle tombe dans la caricature et le cliché.
       
      Le SAGE-ARTISAN est LA BOULE-DE-FEU. Ce Sage fait sortir de la léthargie et de la complaisance, et apporte enthousiasme, dynamisme et expérience. Il « allume le feu sous votre derrière » de toutes les façons possibles et toujours dans le but de ramener la vie et la créativité dans l’équation.
       
      Lorsque La Boule-de-feu tombe dans le Pôle négatif, elle devient simplement agaçante, hyperactive, distraite et dérangeante.   
       
      Le SAGE-GUERRIER est LE COORDONNATEUR. C'est le moins « Sage » des Sages, et il peut sembler souvent étouffant et figé par rapport aux autres Facettes. Mais ce Sage est dépendant de l'autonomie, de méthodes éprouvées, de directions familières et de stabilité. Ceci est très bénéfique pour le Sage qui n'a pas connu depuis longtemps une vie  de stabilité et d’indépendance.
       
      Lorsque le Coordinateur se trouve dans le Pôle négatif, la stabilité prime sur la substance et les choses de la vie sont sont éliminées de manière cumulative, de sorte qu’un jour le Sage « ouvre » les yeux et se rend compte qu'il n'a pas vécu.
       
      Le SAGE-CHERCHEUR est L’ENQUÊTEUR. Ce Sage tend à centrer sa vie sur lui-même et tout ce qu’il peut apprendre sur lui-même. Ce n’est pas le SAGE habituellement extraverti ou disponible, bien que cela ne veut pas dire qu’il soit particulièrement réservé ou indisponible. C’est simplement que ce Sage veut apprendre et pense que la plupart des gens et des choses pourrait l’en détourner. Il aura donc tendance à se concentrer sur des éléments très particuliers de la vie, de sorte que sa vie entière va tourner autour de ces éléments.
       
      Lorsque l'Enquêteur tombe dans le Pôle négatif, il peut sombrer dans la misère, la négligence, une vision étroite et une mauvaise santé, ce qui lui permet d'éviter les expériences en dehors d'un paramètre très calme.
       
      Le SAGE-SAGE, c’est LA BARRICADE. C’est la Sage qui atteint un certain point dans la vie et décide qu’elle a FINI. Elle ne s’y intéresse plus beaucoup au-delà de ce qui a déjà été fait. Elle travaillera avec tout ce qui a été fait, mais en fera rarement plus. Cette Sage sait qu'il y a des blessures très anciennes dans le Centre Instinctif et qu’on a seulement quelque fois, une vie qui peut permettre de guérir ces blessures. Son attention peut sembler étroite et isolée, mais elle fait le travail de guérison de ses vies.
       
      Quand la Barricade tombe dans les Pôles négatifs, elle enferme tout et chacun. Elle n'a pas seulement fini d'en prendre plus, elle a fini de travailler sur elle-même. Elle ne vit plus, elle attend simplement.
       
      Le SAGE-PRÊTRE est le CONCEPTEUR. C'est le Sage qui concentre sa sagesse et sa communication sur la création de patrons qui jouent tous dans une perspective plus grande ou un idéal. Rien n’existe sans ses calculs, ses compétences et son agenda raffiné. Consciemment ou non, c’est une Facette où l’expression « rien n’arrive par hasard » est souvent vraie.
       
      Quand La Conceptrice se trouve dans les Pôles négatifs, elle tombe dans le fatalisme, et est distraite par les "signes", les "présages" et les superstitions. Elle devient tellement préoccupée à chercher un sens à tout qu'elle commence à en diminuer le sens.   
       
      Le SAGE-ROI est L’ANCRE. C’est le Sage qui aura tendance à avoir les origines et les gammes d’expériences les plus dispersées, pour ensuite les intégrer et devenir un sanctuaire pour les autres. Leurs éventails d’erreurs, de manquements, de bévues et d’errance se transforment en compassion profonde et en acceptation de la condition humaine, ce qui se traduit par le fait que ces Sages se sentent partout comme chez eux.
       
      Lorsque la SAGE-ROI tombe dans les Pôles négatifs, elle peut tomber dans le ressentiment, la culpabilité, le manque de sensations et du sens du mouvement, et simplement se sentir piégée ou coincée.
       
      Pour les Sages, vous reconnaissez-vous dans l'une ou l’autre de ces Facettes?
       
      DianeHB: Est-ce que Troy serait un SAGE-ROI?
      babylove78: Oui. Le  Concepteur est probablement ma Facette principale et ensuite aussi La Contradiction et la Boule-de-Feu.
      Kurtis: Moi-aussi je vois Nicholas comme un Concepteur
      AnnH: J’en vois plusieurs?. Le Serveur résonne vraiment.
      babylove78: ?
       
      EM: Troy a longtemps été La Contradiction. Avec le temps, il est en train de s’approprier les Facettes du Concepteur et de L’Ancre.
       
      DianeHB: Je trouvais qu’il correspondait avec La Contradiction et L’Ancre. 
       
      EM: Chacun de vous aurez des résonnances avec toutes les Facettes. Elles ne disparaissent pas quand une domine. 
       
      DianeHB: Avons-nous le temps pour un autre de plus? Est-ce que le Roi peut être le suivant?
      Bobby: Faites le Roi avant le Guerrier, svp. Gardons le Guerrier pour une autre fois si besoin est. 
       
      EM: LES 7 FACETTES DU ROI
       
      Le ROI-SERVEUR est LE BIEN-AIMÉ. C'est le roi le plus attentionné, le plus loyal et le plus sincère pour ce qui a trait à la façon d’aborder [le Pôle positif de] la Maîtrise. Ses tactiques tendent à lui apporter un grand respect, une grande admiration et l’amour de ceux qui le connaissent ou qui sont affectés par lui d’une façon ou d’une autre.
       
      Cela peut être subtil ou évident, mais c'est quelque chose qu'il vient à réaliser tôt ou tard avec l’éveil de sa conscience de la vie.
       
      Lorsque le Bien-aimé tombe dans les Pôles négatifs, il ne lui vient jamais à l’esprit qu’il pourrait être autant aimé et qu’il pourrait faire une grande différence, alors que tout lui semble une obligation et une routine. En résumé, il s’ennuie de lui-même.
       
      Le ROI-ARTISAN est LE CRÉATEUR. C'est le roi qui est lent, réfléchi, et grandement préoccupé par un plus grand arc de la vie et une création ou un accomplissement ultime.
       
      Quand le Créateur tombe dans les Pôles négatifs, il oublie qu'il est un créateur. Il tombe dans une sorte d'amnésie qui lui donne l'impression que la vie est une lutte constante pour s’y éveiller, et même alors, une lutte pour s’y sentir le droit d’y participer.
       
      Le ROI-GUERRIER est LE GARDIEN. C’est le Roi qui se sent responsable de «tout» et s’efforcera de gérer sa vie et celle des autres de manière à aider toutes les parties à travailler ensemble pour le bien de ce « tout ».
       
      Lorsque Le Gardien tombe dans les Pôles négatifs, il aura tendance à vérifier, à démissionner, à devenir aigri et à s'éloigner de toute forme de responsabilité.
       
      Le ROI-CHERCHEUR est L’AVOCAT. Ce Roi assume des causes et en est le représentant, en tant que ressource en matière d’information, de structure et de direction pour mener à bien la direction de la cause.
       
      Lorsque l’Avocat se trouve dans les Pôles négatifs, il tombe dans la stridence, la belligérance et une combativité qui tend souvent à faire échec au but même du combat.
       
      LE ROI-SAGE est L’AVISÉ. C'est le Roi qui veut être une source d'informations, partager des observations et être un exemple d'adaptabilité.
       
      Lorsque L’AVISÉ tombe dans les Pôles négatifs, il est une source d'informations et d'observations inappropriées qui n'ont aucune incidence sur le contexte actuel.
       
      Le ROI-PRÊTRE est LE PRÉCÉDENT. C'est le Roi qui est disposé à faire ce que les autres ne feraient pas comme créer un précédent, jeter des bases, et ouvrir des chemins pour les autres.
       
      Lorsque Le Précédent tombe dans les Pôles négatifs, il devient répétitif, prenant des directions dans le seul but d’impressionner ou de faire valoir un point, mais sans aucun souci pour ceux qui pourraient le suivre.
       
      Le ROI-ROI est LE PILIER. C'est le roi le plus inébranlable, prévisible et "sûr". Il a établi sa position dans la vie et il n’en bougera pas. Cela peut être très réconfortant et apporter une grande stabilité à un "royaume " et à une vie qui vient après de grands arcs de conflits et de luttes.
       
      Lorsque Le Pilier tombe dans les Pôles négatifs, il devient un "poids mort" ou un "trou noir". C'est le roi qui a déterminé que son orientation ou sa position ne pouvait être examinée ni modifiée, ce qui signifie qu’il va s’y ternir fermement même dans la débâcle emportant tout et tout le monde avec lui..   
       
      Nous savons que nous n'avons pas couvert tous les rôles, mais Troy est en train de dépasser ses limites. Nous devons conclure ici pour le moment. Nous pourrons poursuivre cet échange.   
       
      Bonne journée à chacun de vous.
       
      Au revoir, pour le moment.
       
      [ÉDITION PAR TROY: J'ai décidé d’obtenir les derniers Rôles le plus tôt possible, alors je suis debout à 8h du matin pour finir ça!  Et voilà!]
       
      Le GUERRIER-SERVEUR est LE CHAMPION. C’est le guerrier qui tend à défendre les gens, à prendre le parti des opprimés et à protéger les faibles. Le Champion le fera même pour ceux qu’il n’aime pas ou n’apprécie pas car il sent l'impulsion de protéger, de défendre et d'aider à créer plus d'espace pour leur existence.   
       
      Lorsque le Champion tombe dans ses Pôles négatifs, il peut commencer à se faire le "champion" de ceux qui n’ont pas besoin d’être défendu, à défendre aux dépens de son propre bien-être, et à défendre "juste pour défendre". C’est parce qu’il se sent sur la défensive dans sa propre vie, et comme personne ne vient à sa défense, il recherche frénétiquement quelqu'un à défendre comme moyen de compenser.
       
      Le GUERRIER-ARTISAN est LE BOHÉMIEN. C'est le guerrier irrévérencieux, peu orthodoxe, qui "brise le moule" et aide à ouvrir la voie aux âmes moins créatives. Il apprend à se débarrasser des attentes, des exigences et des obligations afin de créer un chemin qui le représente d’une façon plus authentique, et il élargie ce chemin pour quiconque souhaite faire de même.
       
      Quand Le Bohémien est dans le Pôle négatif, il est combatif pour être combatif; il prend position sans avoir l'intention d’aller jusqu’au bout, se gonfle comme un paon pour montrer ses défenses et comme un moyen de se cacher.
       
      Le GUERRIER-GUERRIER est L'AGRESSEUR. C'est le guerrier qui se bat constamment pour sa vie, pour quelque chose, pour quelqu'un, et il ne peut pas se reposer. Cette Facette a tendance à se manifester après une longue période d'oppression, d'emprisonnement, ou toute autre forme de confinement, soit au cours de sa vie ou tôt dans sa vie. S’il en vient à « brandir », c’est parce qu'il le faut.
       
      Lorsque L'Agresseur tombe dans les Pôles négatifs, il est épuisé, brisé refusant de reconnaître ses victoires et ses succès. Même porté du bout des bras et célébré, il continue de « brandir » et d'essayer de frapper.   
       
      LE GUERRIER-CHERCHEUR est L'EXPERT. C'est le guerrier qui "connaît son affaire". Il peut réparer les choses, il est infatigable et il est direct et précis dans la réalisation de ses tâches ou quand il communique.
       
      Lorsque L’Expert tombe dans les Pôles négatifs, il se comporte comme s'il était "cette affaire". Il sait mieux que vous, rejette votre contribution et, même s'il feint de prendre en compte votre contribution, il continuera de faire exactement ce qu'il avait prévu de faire.
       
      Le GUERRIER-SAGE est LE SURPRENANT. C’est ce guerrier tranquille qui garde pour lui toute sa sagesse et qui vous le montre bien quand il sait que vous pourrez l’entendre. Il fera de son mieux pour mettre de la légèreté là où vous n’écoutez pas, se glissant en douce en utilisant l’humour et le jeu. Même s’il n’a pas l’air sérieux, il est étonnamment réaliste, pratique et terre-à-terre.
       
      Quand Le Surprenant est dans les Pôles négatifs, il peut souffrir de timidité invalidante, de frustration extrême. Il est inefficace, il passe inaperçu et il n’est pas pris au sérieux. Il est très important pour ce guerrier que vous écoutiez, et lorsqu'il sent qu'il n'est pas entendu, il peut se fermer, et même vous exclure. De façon permanente.   
      Le GUERRIER-PRÊTRE est LE GAGNANT. C’est le plus compétitif des Guerriers et son intention est de gagner. Pas nécessairement contre vous mais avec vous ou pour vous. Si la victoire est pour lui-même, elle doit l’être à ses propres conditions. Il cherche pour lui-même et les autres à gagner et à maintenir le respect, et à montrer les résultats des efforts déployés dans ce monde. Il se tiendra et vous tiendra responsable de vos actes.
       
      Quand Le Gagnant est dans les Pôles négatifs, il commence à blâmer. Il blâme tout et tout le monde pour son absence de victoire, et si vous avez des problèmes dans votre vie, alors ce doit être de votre faute. Le Gagnant devient le grand perdant.
       
      LE GUERRIER-ROI est LE TRAVAILLANT. C’est le Guerrier qui persévère, passe au travers, et fait l’effort supplémentaire requis pour que le travail soit fait correctement et bien fait. Si cela ou vous-mêmes valez son temps et son énergie, alors cela ou vous-mêmes valez la plus haute qualité de ce temps et cette énergie. C’est le Guerrier dévoué qui ne renonce pas et qui peut trouver des alternatives et des solutions qui tirent le meilleur parti de la situation.
       
      Lorsque Le Travaillant tombe dans les Pôles négatifs, il devient très occupé, s’occupant avec quelque chose, n’importe quoi, qui pourra, espérons-le, donner à sa vie une direction et une signification. C’est peut-être l'une des facettes qui a le plus besoin des avantages de « s’effondrer en larmes ».
       
      LES 7 FACETTES DU SERVEUR
       
      Le SERVEUR-SERVEUR est LE TRAGÉDIEN. Cette Facette du Serveur ressemble au Sage dans le sens que "tout" est un drame, une lutte, une douleur, une souffrance, et vous ne vous en sortirez pas sans en entendre parler. Cette Facette tend à apparaître quand le Serveur a été invisible depuis trop longtemps et qu’il a proclamé son droit D'EXISTER, même si cela implique de vous faire remarquer toutes les peines de l'existence.

      Quand la Tragédienne tombe dans les Pôles négatifs, elle est dans un état catastrophique: elle ne se contente plus de proclamer son existence, mais elle se définit par sa douleur, ses difficultés et ses malheurs, et à un point tel qu'elle y reste.

      LE SERVEUR ARTISAN est L’AUDACIEUX. C’est le Serveur qui n’a pas peur de rompre avec les traditions, de s’orienter dans des directions inattendues et d’utiliser la créativité pour résoudre des problèmes ou embellir son parcours.
        
      Lorsque l’Audacieuse est dans les Pôles négatifs, elle peut simplement être excentrique, étrange et "la folle" d’en bas de la rue qui aboie ses points de vue. Elle est très méfiante.
       
      Le SERVEUR-GUERRIER est le MENEUR DISCRET. C’est le Serveur qui vous fait avancer et bouger et qui vous guide, sans que vous le sachiez. Elle peut aider à montrer la voie, même si elle le fait en coulisse. Elle connaît les meilleurs chemins et elle peut vous amener là où vous devez aller même si vous ne lui avez jamais demandé de vous guider.
        
      Lorsque la Meneuse Discrète se trouve dans les Pôles négatifs, elle ne mène plus, mais pousse. Elle peut être dégoûtée de votre incapacité à capter ses indices, ses signaux et ses indications. Elle pense que vous êtes stupide.
        
      Le SERVEUR-CHERCHEUR est le PRAGMATIQUE. C’est la Serveuse qui cherche à mobiliser la physique de l’élégance en maximisant le retour sur un investissement le plus minimal possible. Elle traverse la vie d'une manière fluide, oisive, et même immobile en autant qu'elle soit à l'aise, contente et heureuse. Cette Serveuse n’a pas besoins de beaucoup de conditions pour être heureuse dans la vie. Elle vous aide à comprendre que vous aussi vous pouvez être heureux par cette façon pratique.
        
      Lorsque La Pragmatique tombe dans les Pôles négatifs, elle est horrifiée par la perspective d'avancer trop vite, de se déplacer de manière trop inattendue, d’être prise par surprise, ou d’avancer à un rythme qu’elle n’a pas choisi elle-même. Toute personne ou toute chose qui touche à ses zones de confort est considérée comme une menace et elle est soit discrètement évitée, soit directement confrontée. Elle s'attend à ce que tout le monde sache déjà quels sont ses besoins et ses limites, car elle est très claire à ce sujet.
       
      Le SERVEUR-SAGE est LE CONSCIENT. C'est le Serveur qui vous connaît déjà. Elle vous a jaugés et peut évaluer votre expression en quelques instants. Puis elle s’y adapte et trouve le moyen de communiquer avec vous d’une manière que vous pouvez comprendre et où elle sera le plus efficace.
        
      Quand La Consciente tombe dans le Pôle négatif, elle veut frénétiquement que vous sachiez qui ELLE est parce qu'elle vous connaît déjà. Vous n'avez pas besoin d’être d’accord. Et comme vous ne la connaissez pas, elle va s’assurer d’y remédier. Elle parle « vers » vous et non pas « à » vous, et quand il n'y a personne à qui parler, elle se sent disparaître.
        
      Le SERVEUR-PRÊTRE est  LE NOBLE. C’est le Serveur qui a un sens aigu de l’éthique, « du vrai et du faux »,  et des nuances dans la navigation de ces choses. Elle est très sensible à vos limites et elle est disposée à contourner tout ce qui pourrait vous provoquer, et tout cela dans le but de vous aider à vous réveiller et voir la situation dans son ensemble, à votre propre rythme. Son intégrité est élevée et son honnêteté est liée à sa perception d’une éducation valide. Ainsi, elle vous dira la vérité, même si elle est blessante, mais seulement si cette vérité peut vous aider.
       
      Quand La Noble est dans les Pôles négatifs, elle percute votre vie avec des standards qu’elle-même ne peut pas rencontrer. Elle est brutale dans son honnêteté, même si cela ne vous sert pas, et elle justifie tout effet négatif par une attitude de rectitude. .
        
      Le SERVEUR-ROI est LE CAJOLEUR. C'est une Serveuse magnétique, affectueuse et qui ne craint pas le contact. Elle est sympathique, invitante et sait que le contact humain est essentiel à la vitalité, au réseautage et au sentiment de bien-être.

      Quand Le Cajoleur tombe dans les Pôles négatifs, il est le "cactus cajoleur". Oui, elle peut toujours être accessible, invitante et charmante, mais elle devient piquante, peut simplement vous taper dans le dos et n’est pas vraiment intéressée par votre affection. Elle devient très stricte quand il s’agit de déterminer qui peut être proche d’elle et qui devrait être tenue à distance. Elle ne reconnaît plus l’affection comme une force vitale en expansion, mais l’expérimente comme un sapement de sa force vitale
       
      2_seven facets_tableau synthese_20181108.docx
    • Johanne
      By Johanne
      Les Rôles des Âmes Matures et Vieilles
      Traduction d’une causerie avec l’Entité Michael le 21 mars 2010
      Source anglaise : https://our.truthloveenergy.com/topic/695-20100321-michael-speaks-the-roles-for-mature-and-old-souls/
      Remerciements tout particulièrement à BrianW pour avoir affiché une copie de cette session, sans quoi le contenu aurait été perdu. Bien que cette session suggère que le contenu manquant sera ajouté, cela n’a pas été fait encore. Les Rôles couverts dans cette session sont ceux des participants.
      Avant le début de la session, les participants avaient émis l’hypothèse que les descriptions « standards » des Rôles s’adressaient au contexte des Âmes Jeunes et que, peut-être, cela affectait la capacité des Âmes plus âgées de pleinement valider leurs Rôles, et la façon dont les enseignements de Michael pouvaient être appliqués.
      Entité Michael (EM) :
      Bonjour à tous. Nous sommes ici. Nous allons commencer par une discussion sur le sujet demandé.
      Mais d’abord, nous voudrions souligner que même si cela peut sembler le cas, il est impossible de mal présenter, mal comprendre ou mal appliquer notre enseignement.
      Lorsque nous disons "impossible", nous parlons d’une façon relative pour décrire le fait qu’il y a énormément de nuances et de dynamismes qui entrent en jeu dans la présentation, la compréhension et l’application de notre enseignement.
      Notre enseignement ne peut pas être mal représenté parce qu’il est soit représentant ou soit il ne l’est pas. Au-delà de cela, il ne peut pas être mal représenté parce que si l’étudiant ne cherche pas à faire de discernement ni à questionner au-delà de la représentation, alors il ou elle n’apprend pas de toute façon.
      Notre enseignement ne peut pas être mal compris parce que cela implique qu’il y a une méthode et une façon standards de comprendre. Le seul moment où cet enseignement est « mal compris » c’est lorsqu’un standard est opposé à un autre. Vous comprenez cet enseignement comme vous le comprenez.
      Cependant, nous ajouterons que votre compréhension n’est jamais complète, et que de présumer cela marquerait la fin de l’apprentissage.
      Notre enseignement ne peut pas être mal appliqué, car ici aussi, cela impliquerait qu’il y a un standard précis qui décrit comment il "devrait" être appliqué. Même lorsque notre enseignement est utilisé comme une plateforme pour justifier des comportements ou chercher des particularités, il est appliqué à votre façon et c’est la seule façon que nous encourageons.
      Cependant, nous ajouterons que votre façon n’est jamais pleinement comprise, et de présumer que votre façon est statique serait d’interrompre votre croissance.
      Quand nous disons "interrompre" ou "fin de l’apprentissage" nous parlons de conditions temporaires au niveau de la Personnalité et non de conditions permanentes à aucun niveau significatif pour l’Essence.
      Bien que dans son introduction, Troy ne cherchait pas à provoquer cette clarification de notre part, nous pensons qu’il est important de distinguer notre propre opinion de celle de notre canal.
      Ceci étant dit, le fait est valide que par le biais de nos canaux, il y a eu peu de choses enregistrées directement de nous sur les distinctions entre les Rôles en ce qui a trait à leur manifestation selon l’Âge de l’Âme, et nous pouvons aborder ce sujet aujourd’hui.
      Nous devons toutefois souligner que la description de n’importe quel aspect de notre enseignement sera nécessairement "généralisée" car il n’existe tout simplement aucune façon de décrire, par exemple, TOUS les Vieux Sages. De nombreux facteurs interviennent dans la manifestation de la Personnalité et de l’Essence au cours d’une vie.
      L’approche à la fois CONTEXTUELLE et HOLISTIQUE permettra de mieux comprendre nos enseignements.
      Contextuel en ce que chaque phrase, terme ou polarité est distinct dans un contexte spécifique et que ce contexte est une entité en soi, si l’on peut dire.
      Holistique en ce qu’il s’agit d’un système qui opère d’une manière dynamique et "organique", et lorsqu’il est compris comme un système, il prend vie d’une façon qui ne peut pas être pleinement comprise avec seulement ses parties.
      Par exemple, si quelqu’un était décrit ou réduit à seulement un rein, on ne pourrait pas capturer toute l’humanité de cet individu; mais de comprendre le fonctionnement et le but du rein est vital en soi.
      De plus, en ne comprenant pas la pleine humanité de cet individu, nous ne pourrions pas comprendre comment ce rein particulier fonctionne pour cette personne en particulier.
      Nous vous disons tout cela avant d’aborder le sujet proposé car ce que nous décrirons aujourd’hui, sera en grande partie CONTEXTUEL.
      Nous couvrirons, dans les délais impartis, les contextes des Âmes Matures et Vieilles, mais nous complèterons le sujet avec Troy de façon à inclure dans l’exploration de chaque Rôle les contextes des Âmes Nourrissons, Bébés et Jeunes.
      Chacun des Rôles en relation avec l’Âge de l’Âme peut être compris comme la manifestation de plus en plus grande de l’Essence à travers les Personnalités créées. La manifestation de l’Essence peut et doit survenir à chaque Âge, mais le degré de manifestation croît avec l’Âge.
      Nous décrirons aujourd’hui ce à quoi ressemblent ces degrés pour les Rôles Matures et Vieux, dans les Pôles positifs et négatifs. N’oubliez pas que quel que soit l’Âge technique de l’Âme, vous pourriez manifester un Âge plus jeune à différents moments de votre vie, ou pendant toute votre vie.
      Le plus souvent, la manifestation de différents Âges de l’Âme est proportionnelle aux différents contextes de votre vie, de sorte que si vous travaillez dans un environnement de Jeunes Âmes, vous pourriez faire appel aux aspects Jeunes de votre essence, et dans des cercles intimes, vous pourriez faire davantage appel à votre Âge animique actuel.
      "Manifester l’Âge de l’Âme" n’est pas statique et ne décrit pas une limitation. C’est simplement une description de l’emphase et des ressources au cours de cette vie, d’une relation, d’une carrière, d’un projet, etc.
      Ce que nous décrirons aujourd’hui est un Rôle qui manifeste son Âge animique actuel.
      À cause de la Personnalité, ceci peut apparaître de manières très différentes pour un même Rôle "dans le monde", de sorte que ce que nous décrirons peut n’être évident que pour vous.
      La progression des Rôles à travers les Âges de l’Âme peut être décrite comme une progression de l’emphase passant de FAIRE à AVOIR à ÊTRE. Le Nourrisson et le Bébé mettent l’emphase sur le FAIRE. Le Jeune met l’emphase sur AVOIR. Le Mature met l’emphase sur la réconciliation entre AVOIR et ÊTRE. Et le Vieux met l’emphase sur ÊTRE.
      De comprendre ceci peut aider à donner un aperçu des différents Âges de l’Âme et comment le Rôle se manifeste.
      Maintenant nous allons aborder les Rôles de la façon dont ils pourraient être compris dans les contextes des Âmes Matures et Vieilles.
      SERVEURS MATURES
      Les Serveurs Matures ont tendance à éprouver des difficultés à réconcilier : être reconnu et être utile.
       
      Au cours de l’Âge Jeune, le Serveur se rend finalement compte à un niveau profond qu'il est acceptable d'être reconnu, félicité, récompensé et qu'un circuit d'énergie basé sur la réciprocité est essentiel pour maintenir le Service.
       
      Servir n'est pas un circuit à sens unique. On ne peut pas servir là où le service n’est pas reçu, et on ne peut pas continuer à servir sans une forme minimale quelconque d’échanges d’attentions.
       
      Pendant de nombreuses vies antérieures à l'Âge Jeune, cette attention a été soit négligée jusqu'à ce que cela ne puisse plus durer, soit elle est survenue pendant les pauses entre les Services. Le Jeune Serveur a alors tendance à utiliser la totalité de la durée du Jeune Âge pour "rattraper" dans la mesure du possible son retard sur "le service à soi".
       
      À l’Âge Mature, la réconciliation commence donc entre avoir cette nécessité d’attentions mutuelles et sa nature profonde qui cherche à servir de manières utiles.
       
      Les Serveurs Matures ont donc tendance à être extrêmement occupés, à être tirés dans de nombreuses directions, tant intérieurement qu’extérieurement, tout en se débattant entre disponibilité totale et sur-extension inefficace.
       
      La réconciliation survient éventuellement lorsque le Serveur Mature offre un service uniquement lorsqu'il le peut.
       
      VIEUX SERVEURS
      Le Vieux Serveur met désormais l'accent sur Être et, dans ce cas, Être utile. AIDER est le schéma directeur au cœur du Serveur.
       
      (Note en aparté : d’abord, dans les premiers Âges de l’Âme, tout schéma directeur se manifeste sous forme de compulsions dépendantes du schéma par défaut; puis, se manifeste éventuellement sous forme d’impulsions à mesure que la capacité de faire des choix conscients se développe.)
       
      Les Vieux Serveurs ne "servent" souvent pas du tout de la façon qu’on pourrait définir servir. L'Âme Mature est ACTIVE. La Vieille Âme est PASSIVE. Dans ce cas, le Vieux Serveur aide "passivement".
       
      Le Vieux Serveur commence alors à utiliser l’exemplification comme moyen d’offrir de l’Aide. La vie entière, le moi et l'Être deviennent la manifestation de l'Essence en ce que le Vieux Serveur ne se permettra pas de souffrir.
       
       
       
      Si un autre peut être aidé de cette façon, alors le Vieux Serveur pourrait aller plus loin mais il a appris que la souffrance est une expérience inutile. Il refusera d’Aider si c’est à ses dépens mais il Aidera sans réserve ceux qui sont disposés à abandonner la souffrance.
       
       
       
      Cela peut sembler conditionnel, mais ce n’est pas le cas. C’est simplement une leçon durement apprise que ceux qui souffrent le plus choisissent de ne pas être aidés d’une manière significative.
       
      Nous définissons ici le terme "souffrir" comme étant cet état de déchirement intellectuel et émotionnel qui ne laisse aucune place aux solutions.
       
      Ceux qui souffrent de cette façon finissent par apprendre qu'ils sont les seuls à pouvoir transformer cette expérience et que toutes les autres influences ne sont que des baumes ou des dépendances.
       
      Le Vieux Serveur ne répond pas à cette dynamique sans fin.
       
      ARTISANS MATURES
      L'Artisan Mature vient tout juste de vivre un Âge où il a fait l’expérience de pouvoir créer et d’avoir tout ce qu’il pouvait imaginer dans les limites des ressources disponibles à ce moment-là.
       
      L'Artisan Mature entre maintenant dans un Âge qui doit concilier Avoir ce qu'il Désire et Être qui il a Besoin.
       
      Avant cet Âge de l’Âme, de simplement vouloir quelque chose était suffisant pour l'obtenir, car elle pouvait soit être créée ou soit découverte; et l'essentiel de ce que l’Artisan cherchait était tangible et tout "nouveau" pour lui. À l’Âge Mature, il n’y a plus rien de "nouveau" dans ce qui est tangible, et ce qui est le plus désiré est souvent intangible.
       
      Ceci amène un conflit à l'Artisan Mature où les envies apparaissent souvent soit comme "des choses" qui distraient afin de compenser pour l’intangible ou soit comme des "choses" qui sont rejetées afin de s’en tenir à l'intangible.
       
      Les Artisans Matures peuvent souvent se retrouver dans des relations désespérées, des schémas dévastateurs d'effondrement et de destruction et des méthodes de manipulation dans le but de trouver des moyens d’être spéciaux. Plus que tout autre Rôle, ce Rôle, en général, lutte intérieurement entre être Spécial et être Unique.
       
      Ce que les Artisans Matures réalisent éventuellement, c'est que ce sont d’EUX qu'ils aspirent, désirent et veulent plus que tout "au monde".
       
      C'est là que réside la réconciliation entre Avoir et Être pour l'Artisan Mature.
       
      Les Artisans ont tendance à développer des patrons qui ne les laissent fonctionner que comme des conduits, se sentant souvent comme s’ils étaient laissés de côté ou laissés pour compte.
       
      Pendant l’Âge Mature, c’est la première fois depuis longtemps qu'ils "rentrent chez eux".
       
      Et reconnaissent leur rôle vital dans l’équation de ce qu’ils désirent et ce qu’ils veulent.
       
      Jusqu'à ce que cette réalisation ait été pleinement comprise, il y aura de nombreuses occasions où l'Artisan Mature développera des relations symbiotiques qui continueront à renforcer la perte ou l’estompement du soi avec l’environnement ou avec une autre personne.
       
      VIEUX ARTISANS
      Le Vieil Artisan ne se préoccupe souvent plus de créer des choses tangibles, mais s'efforce de faire que la vie entière soit la création, l'œuvre d'art. Tout ce qui se trouve autour du Vieil Artisan devient symbolique et chaque symbole a une signification par rapport au soi.
       
       
       
      Le vieil artisan se montre donc souvent infatigable dans ses efforts pour présenter la vie, la Personnalité et même les relations comme des extensions symboliques de l'Âme.
       
      Ils deviennent extrêmement sensibles à toute déviation ou distraction de leur propre symbologie et peuvent souvent être perplexes, blessés et profondément confus par ces choses.
       
      Ils développent des systèmes de symbologie qui fonctionnent, mais souvent ils ne réalisent pas que ceux-ci n’ont pas toujours les mêmes symboles ou significations que les autres auront tendance à utiliser.
       
      Éventuellement, le Vieil Artisan se rend compte qu'il existe une multitude de symboles et de significations des symboles qui ne peuvent pas être vraiment normalisés, et c'est à ce moment-là que l'Artisan est enfin libre.
       
      En conclusion pour le Vieil Artisan, si la liberté ne se trouve pas dans la réalisation de divers systèmes symboliques, cet Artisan peut alors constater qu'il ou elle commence à avoir une vue étroite dans un réseau fermé qui ne supporte que son système de symboles, et que tout ce qui est en dehors de cela représente une menace ou est ignoré.
       
      En raison de contraintes de temps, nous ferons de notre mieux pour rationaliser les détails de chacun des prochains Rôles, et Troy va les "étoffer" dans la transcription finale.
       
      Nous allons maintenant décrire les Vieux Guerriers, les Vieux Chercheurs, les Vieux Sages et les Vieux Prêtres.
       
      Le reste sera inclus dans la transcription finale.
       
      VIEUX GUERRIERS
      Le Vieux Guerrier a maintenant traversé l'Âge Mature, ce qui lui a permis de réconcilier son conflit entre AVOIR DE L’AMBITION et ÊTRE EN SÉCURITÉ. Pendant l'Âge Mature, ces deux termes sont profondément redéfinis pour que "l'ambition" devienne de "l'enthousiasme" et que "la sécurité" devienne de "l’amour".
       
      Le Vieux Guerrier commence alors naturellement à générer de l'enthousiasme plutôt que de mettre l’emphase sur l'accomplissement et l'ambition, et commence à inciter des cercles d'amour pour lui-même et les autres par opposition à des cercles de protection et de sécurité.
       
      La protection n'est plus vue en termes de défense contre des menaces physiques, mais comme une transformation des forces à travers la capacité d'aimer.
       
      Cela peut aller à l’encontre de ce qui est souvent considéré comme un Guerrier, mais le Vieux Guerrier a fini de se battre et cherche à partager ce qu’il a trouvé être la force et la ressource la plus abondante de l’univers: l’Amour.
       
      Bien sûr, cela peut se manifester de différentes manières et à différents degrés, mais lorsque le Vieux Guerrier se manifeste, il a un profond sentiment de sécurité dans le monde et cherche à étendre cette validité aux autres.
       
      Si le Vieux Guerrier n'a pas ce sentiment de sécurité, il ou elle mettra souvent l’emphase sur des avertissements, des préoccupations, des stratégies préventives et une constante anticipation excessive.
       
      VIEUX CHERCHEURS
      Le Vieux Chercheur a maintenant traversé l’Âge Mature, ce qui lui a permis de réconcilier son conflit entre AVOIR DE L’EXPÉRIENCE et ÊTRE INTIME. Pendant l’Âge Mature, la réconciliation entre Expérience et Intimité est une route longue et souvent pénible pour le Chercheur.
       
      Une grande partie de ce qui est jugé nécessaire par le Chercheur en ce qui a trait à l’Expérience est d’avoir une expérience aussi "propre" que possible, ce qui signifie souvent laisser les autres en dehors du monde intérieur qui traite ces expériences.
       
      QUESTION: Pourriez-vous définir ce que vous entendez par Intimité?
       
      EM :
      L’Intimité désigne ici toute forme de résonance, que ce soit du partage de points communs ou de sexe. La clé est qu'elle est INCLUSIVE, en ce sens que ce qui est partagé n'est pas seulement mutuel, mais aussi expérimenté comme mutuel.
       
      Plus que tout autre Rôle, le Chercheur se débat avec des problèmes d'Intimité, de sentiments de connexion avec les autres, de recherche de points communs et de sentiments d'acceptation.
       
      Le Vieux Chercheur a compris que l'Expérience et l'Intimité ne sont pas mutuellement exclusives; mais l'Intimité a été différée depuis si longtemps au profit de l'expérimentation, de l'exploration, etc., que le monde de l'Intimité pour cette Vieille Âme est, pour la plus grande part, entièrement nouveau.
       
      Parce que la nature du Chercheur est d'observer objectivement, cette recherche d'Intimité peut souvent être abordée sous l'angle de la disposition, en ce sens que SI elle existe, elle doit alors être quelque chose de fourni au Chercheur, et non quelque chose qu'il ou elle doit travailler pour la générer à partir de soi.
       
      L’Intimité est tellement un concept sans forme pour le Chercheur qu’à l’âge de Vieille Âme, il va soit simuler l’intimité comme moyen d’avoir un contact humain quelconque, laissant souvent à d’autres le soin de régler les détails ou de cultiver cette intimité, ou soit enfin qu’il va réaliser qu’il ou elle EST la source de l’intimité, et commencera alors à développer cela de "l'intérieur vers l'extérieur".
       
      La difficulté pour le Chercheur est souvent que si cela ne se trouve pas à l'extérieur, il ne s'agit pas d'une expérience valide et donc elle ne peut être fiable.
       
      Ironiquement, tout ce qui est déjà considéré comme tellement sans forme qu’on se peut s’y fier quand il est généré à l’intérieur, sera également considéré comme suspect s'il provient des autres.
       
      Par conséquent, la clé pour le Vieux Chercheur dans son acceptation d'Être Intime consiste à commencer à comprendre la CONFIANCE.
       
      La confiance est un mélange de résultats attendus et d’expériences passées. Elle n'est pas aveugle et peut donc être utilisée par le Chercheur.
       
      Lorsque le Vieux Chercheur commence à reconnaître qu’il s’accepte lui-même, il peut alors commencer à accepter les autres. S’il tente d’accepter les autres avant de s’accepter lui-même, il y aura toujours une équation qui ramènera le Chercheur à son point de départ.
       
      Ils sont très mathématiques de cette façon.
       
      La confiance vient au fur et à mesure que croît l'accumulation d’expériences démontrant au Chercheur qu'il ou elle ne mourra pas parce qu'il ou elle a tendu la main; et que quelqu’un n'est pas seul, juste parce qu'il peut s’aimer.
       
       
       
      En bref, pour le Chercheur, la validité d’Être ne peut pas être prouvée à travers les autres, mais la validité des autres peut être prouvée par l'acceptation d'Être.
       
      VIEUX SAGES
      Le Vieux Sage a maintenant traversé l'Âge Mature, ce qui lui a permis de réconcilier son conflit entre AVOIR DU BON TEMPS et ÊTRE HONNÊTE. Maintenant, le Vieux Sage commence à mettre l'accent sur Être honnête, même si c’est aux dépens du "Bon temps".
       
      Les Vieux Sages commencent souvent à se retirer de la "scène" et à entrer dans des cercles plus étroits qui valorisent l'honnêteté et la vraie communication. De simplement jouer la vie n’est plus attirant d’aucune façon. Pour la première fois, le Vieux Sage accorde de l’importance à être VU véritablement.
       
      Même s'il existe une myriade de personnages aux habitudes et habiletés différentes, l'importance sera toujours là sous-jacente à toutes les relations et occasions : s’il vous plaît, VOYEZ MOI.
       
      Cela commence comme une sorte de panique pour certains Sages qui entrent dans le Vieil Âge, en ce que leur existence dépend de la totale honnêteté et crudité d'être VU, et cela peut se manifester par des tentatives désespérées d'être compris, de se clarifier, d'expliquer en abondance, etc.
       
      Ceci se stabilise éventuellement par un simple état d'invitation.
       
      L'importance change allant du besoin d’être vu exactement comme le Sage se voit lui-même ou elle-même vers la compréhension de la façon dont les autres voient.
       
      Cette compréhension libère le Vieux Sage de la panique et de la solitude de ne pas être vu et le ou la pousse à simplement ÊTRE HONNÊTE. Une fois que le Sage se rend compte qu'il ou elle ne peut pas contrôler la façon dont les autres interprètent les autres, alors Être Honnête agit comme une invitation et non comme une demande.
       
      QUESTION: Quel part de ce matériel sur le « Rôle en essence » peut s’appliquer au Rôle-moulé?
       
      EM :
      Tout ce que nous avons décrit en termes de Rôles peut être extrapolé pour s’appliquer à la compréhension du Rôle-moulé et à celle de « l’Imprégnation » [NdT : empreinte – imprinting].
       
      INTERJECTION: Je n'ai jamais pensé que l'Imprégnation pouvait être également utilisée pour décrire le Rôle.
       
      EM : 
      Pour beaucoup de ceux qui vivent selon le Rôle qui les a le plus influencés, il peut être utile, pour libérer le soi, de transformer la dynamique qui maintient l'Imprégnation en place.
       
      L’Imprégnation aura toujours préséance sur le Rôle et le Rôle-moulé, la Personnalité ayant le plus de contrôle et d’influence sur le plan Physique.
       
      Nous devrions dire que l’Imprégnation aura toujours préséance sur le Rôle, le Rôle-moulé et les Attributs.
       
      INTERJECTION: C'est pourquoi il est particulièrement important de déterminer le profil de ses parents 🙂
       
      EM : 
      Pas nécessairement.
       
      Ce qui serait plus important, c'est un auto-examen honnête pour déterminer à quel point une personne est en conflit avec elle-même.
       
      Lorsque l’Imprégnation est utile, il n’y a pas de conflit.
       
      Lorsque l’Imprégnation est nocive, il y a souvent de la douleur allant de l’apathie à des troubles considérables.
       
      L’Imprégnation nocive apparaît TOUJOURS comme la voix qui réprimande et qui sabote vos efforts. TOUJOURS.
       
      L’Imprégnation nocive apparaît TOUJOURS comme la voix intérieure sans appel qui vous divise et vous met en échec.
       
      Votre nature inhérente, une fois libérée de toute Imprégnation nocive, est honnête, aimante et énergétique. Lorsque vous soupesez en utilisant une Imprégnation nocive, vous êtes divisés par une force malhonnête, avilissante et sabotante dirigée contre cette nature inhérente.
       
      Cependant, il faut bien comprendre que l’Imprégnation n’est JAMAIS PERMANENTE et peut être balayée à tout moment.
       
      Si on se débat pendant un certain temps avec cette Imprégnation nocive, alors une partie de soi va y trouver une certaine valeur.
       
      Nous définissons le terme "Imprégnation nocive" comme toute Imprégnation conservée au-delà de la 3ème Monade Interne qui ne sert la Personnalité et l'Essence d’aucune façon utile.
       
      QUESTION: pourquoi et comment une Personnalité a-t-elle tendance à manifester plus d'Essence à mesure qu'elle progresse à travers les Âges de l'Âme? 
      QUESTION: Je ne comprends toujours pas cela ...
      QUESTION :  est-ce que la Personnalité est conçue de cette façon par l’Essence?
       
      EM : 
      La progression de l’Âme à travers les Âges est notre façon de décrire la conscience retrouvée qui permet de faire le pont entre l’Essence et la Personnalité. Cette conscience retrouvée se fait par l'expérience. Comme il y a moins d’expérience dans les premières vies, il y a par conséquent moins de conscience impliquée et donc moins de manifestation de l’Essence.
       
      Même la plus Vieille Âme doit retrouver cette conscience au cours de sa vie, mais la reprise de conscience est accélérée à cause du poids considérable de l'expérience acquise avant cette vie.
       
      Ce n’est pas que la manifestation de l’Essence ne se produise pas au cours de vies antérieures, mais que cette manifestation est spécifique au degré de conscience relativement au degré d’expérience.
       
      Ainsi, une Âme Nourrisson peut manifester pleinement l'Essence dans une vie, mais la majeure partie de cette manifestation sera toujours dans un contexte (ou au niveau) de survie.
       
      Quand une Vieille Âme naît dans un corps, ce corps de nourrisson va baver, vagir et faire ses besoins par lui-même alors qu'il se concentre sur sa survie. La conscience de cette Personnalité pourra manifester l'Essence à ce niveau.
       
      À mesure que le corps se développe, il en va de même pour son niveau de conscience.
       
       
       
      Le RÔLE se développe de la même manière pour l’ESSENCE.
       
      Le Rôle et l'Essence sont deux choses différentes.
       
      Par conséquent, le "corps" qui est le Rôle doit se développer au cours des vies afin de manifester toujours davantage de son Essence.
    • Janet
      By Janet
      [Excerpted from: OMW: Loving and Being Loved]
       
      MEntity:
      Before we go into the dynamics of the Personality and how Loving and Being Loved works within each Lifetime, we will point out the general themes for each Role and how that pursuit of Loving and Being Loved shows up over lifetimes.
       
      Every Role has its blind spot to love, and when that blind spot finds light, that Role usually experiences a profound exposure to Love.
       

       
      PRIESTS, more than any other Role, tend to require being SURPRISED by Love as a means to bring light to their blind spot.
       
      Priests will often note that they are Loved, and even feel that Love, because, like all Roles, there is a default kind of Love that shows up in various ways. The Servers' is Nurturing, while the Priests' is Altruism.
       
      That Altruism is a faceless kind of Love, so the blind spot is the focusing of Love on a face, so to speak.
       
      There is nothing more profound, in terms of Love, to a Priest than to suddenly realize he or she IS Loved.
       
      By someone specific, or for a specific reason, or quality.
       
      Priests rather presume they are Loved, in general, but when that is given a face or a form, it sheds light in their blind spot.
       
      SERVERS - need Proof - defaults to Nurturing Love
      PRIESTS - need Surprises/Faces - defaults to Altruistic Love
       
      Both of these factors of need are extensions of the correlating Chief Negative Features of Self-deprecation and Arrogance, which are about Being Seen Too Closely, and Not Being Seen Close Enough.
       
      Self-deprecation is about Not Being Seen Close Enough, or Being Invisible, etc, hence the necessity for Proof that you can see that fragment.
       
      Arrogance is about being Seen Too Closely, being Too Vulnerable, but if you can expose yourself, show your face, it can help the Priest to overcome that obstacle.
    • PPLD
      By PPLD
      [Excerpted from: OMW: Loving and Being Loved]
       
      MEntity:
      Before we go into the dynamics of the Personality and how Loving and Being Loved works within each Lifetime, we will point out the general themes for each Role and how that pursuit of Loving and Being Loved shows up over lifetimes.
       
      Every Role has its blind spot to love, and when that blind spot finds light, that Role usually experiences a profound exposure to Love.
       

       
      KINGS, more than any other Role, tend to require you to LET THEM LOVE YOU FIRST before he or she can let you love him or her.
       
      Of course, this does not mean you cannot Love the King, but it does mean that he may not experience it until he has decided he can Love you.
       
      "Letting the King Love You First" would simply mean that you go about your business of being yourself, with no airs, no pretence, no agenda, and this gives the King time to Love you.
       
      WARRIORS - need to be Won Over - defaulting to Reciprocal Love
      KINGS - need you to Let Them Love - defaulting to Agape Love
       
      These needs are correlated to MARTYRDOM and IMPATIENCE, which are about Losing Control of Space, and Losing Control of Time.
       
      In other words, the Warrior needs shared "territory" to Love, and The King needs shared "time" to Love.
  • Recent Articles

×
×
  • Create New...