Jump to content
  • Sign in to follow this  

    Spiritualism = Philosophy of the Immaterial, Intangible and Non-Physical

    KurtisM

    [Excerpt from Energy Report: July 2010]

     

    MEntity:
    Spiritualism could be described as the philosophy of the immaterial, intangible, and non-physical as potential forces to consider. This philosophy can range from the more obvious spirituality that is often contained in religion, and personal values that include the concept of a soul with realms beyond the physical, to the intangibilities, hypotheses, and theories of science, along with thought, emotion, and anticipated long-term consequences. The Spiritualist philosophy does not always manifest as stereotypical religious, pagan, new age, or other metaphysical spirituality, but can manifest as a consideration of possibilities, long-term consequences, and the factor of thought and emotion as it plays in the world of action and result. ...

     

    The Spiritualist Attitude has the greatest capacity for True Intelligence as it has the natural inclination for grasping the long-term consequences of thought, feeling, and action. It may be thought that those who are professional scientists and researchers are those who would not have Spiritualist as an Attitude, but something more along the lines of Skeptic or Realist, but that is not the case. Truly scientific thought comes from the imagination, visions, and the by-passing of logic that is necessary for breakthroughs.

     

    All Attitudes have the capacity for True Intelligence, but Spiritualist defaults to embracing the emotional, intuitive, perceptive forms of navigation, which are important elements of True Intelligence that other Attitudes can tend to reject, resist, or limit to specific contexts. The Spiritualist does not restrict intelligence to logic, and embraces the perceptive and intuitive, and this can be its strength or its weakness. The Positive Pole of Spiritualist is Verification, which allows for possibility, anticipation, and potential, but elaborates upon those qualities and validates them through the combined use of logic, intuition, and feeling. Validation for the Spiritualist is done through a loop of awareness that seeks to match possibility, pattern, and probability against actuality. The Negative Pole is Belief, which throws out all logic, intuition, and feeling and simply decides what is valid, or accepts what has been deemed as valid by others.

     


    • LIKE/LOVE 8
      Report Article
    Sign in to follow this  



  • WELCOME TO THE TLE LIBRARY

    This is a collaborative project that allows contributions from all members and is continuously growing.

    RULES FOR SUBMISSION:

    • contribute transcripts, excerpts, or articles based on your work and study with Michael through Troy
    • to ensure consistency and to avoid copyright issues, please only contribute channeling from Troy
    • please do not submit an analysis, interpretative, or opinion articles; only direct communication with Michael
    • take time to clean up, format, and edited properly so that it is easily readable
    • please format any chat transcripts so that Michael's words are clearly separate from any questions or comments in the transcript
    • please search and scan to see if your submission is already covered or submitted. We wish to keep any redundancy to a minimum

     

  • Categories

  • Similar Content

    • Johanne
      By Johanne
      Les Angles Morts de l’Attitude

      Traduction d’une causerie avec l’Entité Michael (EM) le 15 août 2015

      (avec ajouts le 19 et 23 août 2015)

      Canal: Troy Tolley

       

      Source anglaise : https://our.truthloveenergy.com/topic/163-20150815-nwm-blind-spots-of-attitude/?tab=comments#comment-297. Le texte qui suit a aussi été adapté du manuscrit anglais « The Book of the Books », 2018.

       

      Entité Michael (EM) : Bonjour à vous tous. Nous sommes ici, maintenant. Nous allons commencer.

       

      Aujourd’hui, nous parlerons des « Angles Morts » de l’Attitude.
       


      Bien que nous ayons une distinction claire pour chaque Attribut en ce qui concerne les Polarités, il peut arriver un moment dans l’évolution d’une Essence où toutes les « astuces » de la peur, des Traits Négatifs Directeurs et des Pôles Négatifs sont épuisées en tant que méthodes de défense, de division et d’isolement. 
       


      Elles peuvent prendre plusieurs vies à s’épuiser, car chaque vie apporte une nouvelle Personnalité, donc toutes ces méthodes sont toujours « nouvelles » à chaque fois.
       


      Les choix et les réactions de peur peuvent être utilisés encore et encore, puis surmontés, pour être retrouvés dans la vie suivante.

      Cependant, plus l’Âme est âgée, plus le « voile » s’amincit entre la Personnalité et l’Essence, et vous commencez à vivre COMME Essence. Et l’Essence connaît toutes les astuces de la peur.

       

      Nous parlons ici en termes pratiques qui peuvent sembler personnifier la peur comme quelque chose d’indépendant de vous, mais ce n’est pas le cas. Nous savons que vous le savez.

       

      Au fur et à mesure que la Personnalité évolue au cours d’une vie, et en particulier lorsqu’on étudie et applique un enseignement comme celui-ci, cela peut devenir assez évident et clair lorsqu’on est dans la définition du Pôle Négatif, et des choix peuvent être faits pour y remédier.

       

      Ces moyens de navigation, de choix et d’auto-observation sont très bénéfiques pour réduire les peurs injustifiées.

       

      Et bien que cela puisse réduire l’emprise des Traits Négatifs Directeurs jusqu’à 90 % et plus, cela ne résoudra pas les Angles Morts que chacun de vous développe.
       


      Ces Angles Morts sont vos effondrements. Ce sont vos mauvais jours. Ce sont vos scénarios « les gens sont nuls ». Ce sont vos scénarios « je suis nul ». Ce sont vos obsessions sous-jacentes de sentiments d’inutilité, ou vos peurs les plus sinistres que vous gardez sous contrôle.
       


      En bref, ils sont votre moyen de vous soustraire à la responsabilité de vos peurs.

       

      La peur dont nous parlons est relative à vos Traits Négatifs Directeurs, mais nous ne parlerons probablement pas d’eux aujourd’hui. Nous parlerons des moyens par lesquels cette peur s’installe et devient acceptable pour vous d’une façon qui perpétue l’emprise du Trait Négatif Directeur, et de telle sorte qu’elle soit réconfortante, irrésistible et « sensée ».
       


       Avant de continuer : est-ce que chacun de vous connaît son Attitude ? Si oui, nommez votre Attitude maintenant.

      PeterK : Sceptique.

      Diane_HB : Pragmatiste
      ViP : Spiritualiste
      Maureen : Réaliste

      ClaireC : Spiritualiste

      Bobby : Pragmatiste

      Diane_HB : Troy/Geraldine sont Idéalistes

       

      EM : Gardez à l’esprit que vous n’aimerez peut-être pas ce que nous avons à dire aujourd’hui.

       

      Nous donnerons d’abord les détails pour ces Attitudes, puis nous ferons les autres, si le temps le permet.

       

      PRAGMATISTE

       

      Le Pragmatiste, en gros, interprète le monde en termes de CE QUI FONCTIONNE. Le Pragmatiste à son meilleur a un sens aigu de l’efficacité et de l’élégance.

       

      Nous avons défini « l’élégance » comme l’économie d’énergie qui donne le plus de rendement pour le moins de dépenses.

       

      Lorsque le Pragmatiste est dans le Pôle Négatif, le -Dogmatisme peut être tout à fait évident. Le Pragmatiste pense que c’est sa voie « ou l’autoroute », ou il continue simplement à répéter et à imposer des méthodes qui fonctionnent pour lui-même même si elles ne fonctionnent pas toujours pour les autres.

       

      Le -Dogmatisme peut se manifester de plusieurs façons, mais il est souvent assez évident en ce que sa perception est immuable et inébranlable.

       

      Cependant, l’Angle Mort peut être beaucoup plus « sensible » et plus difficile au Pragmatiste à dire de lui-même, ou aux autres à dire du Pragmatiste.

       

      Parce que le Pragmatiste voit le monde en termes de CE QUI FONCTIONNE, leur Angle Mort peut être relié à n’importe quel domaine où il ne souhaite pas faire ce travail.

       

      Si c’est le problème de quelqu’un d’autre, alors c’est le problème de l’autre. Si ce n’est pas un problème avec lequel le Pragmatiste se débat, alors c’est un problème sans intérêt. Si c’est une difficulté que le Pragmatiste a surmontée, alors pourquoi les autres ne peuvent-ils pas faire de même ?

       

      Le Pragmatiste tombe sensiblement dans le -Dogmatisme en rejetant, en se distanciant et même en dénigrant les luttes oh-combien-inefficaces des autres.

       

      L’Angle Mort du Pragmatiste peut alors être décrit comme de l’INSENSIBILITÉ.

       

      C’est l’effort supplémentaire fastidieux nécessaire pour faire preuve d’une empathie inefficace.

       

      La solution aux difficultés rencontrées semble assez évidente au Pragmatiste qui n’est pas directement impliqué dans la difficulté ou ce type de difficulté : arrêter tout simplement de faire des efforts.

       

      Faites autre chose. Allez-vous-en. Ne répondez pas. Laissez aller.

       

      Lorsque le Pragmatiste constate que c’est sa réponse aux difficultés rencontrées par un autre, c’est peut-être un effet de l’Angle Mort qui lui permet de justifier son -Dogmatisme.

       

      Cela vaut également pour ses propres difficultés. Il y a des moments où il s’impose cette même politique. Pourquoi suis-je contrarié ? C’est tellement inefficace. Je peux juste m’en aller et laisser tomber.

       

      Ou « c’est nul ».

       

      L’importance se déplace uniquement sur CE QUI FONCTIONNE et s’éloigne du POURQUOI de ce qui est vécu.

       

      La vie est inefficace. L’expérience n’est pas organisée. C’est chaotique.

       

      Pour le Pragmatiste, l’Angle Mort le convainc que si c’est une difficulté, si c’est chaotique, si ce n’est pas efficace, ça n’en vaut pas la peine. Ça ne fonctionne pas.

       

      En tant que Pragmatiques, si vous constatez que cette simplification extrême est en action, vous êtes probablement aveugle aux profondeurs chaotiques d’une expérience qui est soit la vôtre à faire, soit la vôtre à aider une autre personne à faire.

       

      Vous êtes Insensibles.

       

      SPIRITUALISTES

       

      Le Spiritualiste, en gros, voit la vie comme si elle n’avait jamais été vue auparavant. Il y a un émerveillement comme un courant sous-jacent à la philosophie de base de la vie lorsqu’elle est au mieux.

       

      Le Spiritualiste recherche des signes, de l’interconnexion, de la résonance et une signification dans « toutes les choses ».

      C’est pourquoi il doit +VÉRIFIER le Pôle Positif. Il y a tellement de « choses » qui peuvent être interprétées comme des messages, des interconnexions, des signes, etc., que la vie peut devenir un vacarme de symbolisme qui noie tous les messages.

       

      Lorsque le Spiritualiste est submergé par les messages et la signification de la vie, il peut se retirer dans un système isolé de -CROYANCES qui supprime le bruit de la vie, et décide tout simplement de ce qui est vrai, décide de ce que les gens veulent dire, décide de ce qui va se passer, décide de ce qui s’est passé, et c’est comme ça. Si le Spiritualiste y croit, alors c’est arrivé. C’est comme ça.

       

      Maintenant, le monde est interprété à travers ce système de -Croyances, et l’inconvénient de la +Vérification est contourné, laissant le Spiritualiste décider de ce qui est vrai.

       

      C’est la polarisation évidente au sein du Spiritualiste, et la plupart des Âmes plus âgées commencent à s’en rendre compte et à faire l’effort de +Vérifier.

       

      Elles ne se laissent pas seulement décider de ce qui est vrai ; elles posent des questions. Elles se questionnent. Elles acceptent de se tromper.

       

      Elles font de la place à la nuance et au contexte afin que rien ne soit seulement Vrai ou pas Vrai.

       

      Cependant, l’Angle Mort entre alors en jeu au fur et à mesure que ces polarités sont naviguées de manière plus consciente.

       

      Pour le Spiritualiste, cet Angle Mort est EXCUSES.

       

      Le Spiritualiste peut tendre à justifier ses comportements, son attitude et ses choix en se reportant à « l’univers » comme étant la force derrière le raisonnement pour ses choix, attitudes et comportements. Par « l’univers », nous entendons les circonstances, les comportements des autres, les obligations, les responsabilités, les attentes de signification et de messages.

       

      Bien que toutes les Attitudes puissent utiliser cette méthode, ce sont souvent les Spiritualistes qui « laissent cela à l’Univers » ou « nous verrons ce qui va arriver », etc.

       

      Le Spiritualiste prend un siège passif face aux efforts nécessaires au choix.

       

      Cela permet deux choses : les -Croyances restent intactes et la responsabilité est éludée.

       

      En d’autres termes, le Spiritualiste peut s’apercevoir qu’il a toujours une excuse.

       

      Si le Spiritualiste est contrarié, il y a une « raison ». Ce n’est pas simplement qu’il ou elle a interprété les événements à travers les -Croyances. Si le Spiritualiste ne réussit pas dans une attente ou dans une intention, alors c’est « l’univers » qui en a décidé ainsi, et non pas le Spiritualiste qui a simplement besoin de modifier ou d’adapter ses efforts.

       

      Et donc la -CROYANCE n’est pas remise en question.

       

      IDÉALISTES

       

      L’Idéaliste, en gros, voit la vie en termes de comment elle DEVRAIT ÊTRE, ou comment elle peut être améliorée.

       

      Bien que tous les fragments naviguent avec un certain niveau d’attente, l’Idéaliste navigue presque entièrement en se fondant sur les attentes.

       

      Les attentes sont saines. Elles sont un moyen de navigation et aident à façonner les choix, les actions et les sentiments en réponse aux possibilités de la vie. Les Spiritualistes et les Idéalistes connaissent bien le terrain cahoteux des attentes, mais l’Idéaliste l’amène à un nouveau niveau.
       


      Le Spiritualiste peut avoir tendance à avoir des attentes envers le monde qui l’entoure comme moyen de navigation du potentiel, mais l’Idéaliste peut avoir tendance à générer chez les autres des attentes à son égard, ce que le Spiritualiste peut éviter.

      L’Idéaliste dans le Pôle Négatif peut être évident dans son approche naïve de la réalisation d’un idéal.

       

      Les Idéalistes fixent des attentes élevées sans tenir compte des composantes nécessaires qui doivent être en place et se mettre en place, ensemble, afin de réaliser l’idéal.

       

      Tandis que le Spiritualiste va se trouver des Excuses pour ses déceptions et son manque de potentiel, l’Idéaliste va COMPARTIMENTER.
       


      L’Angle Mort, cependant, nous le qualifierons de RÉPERCUSSIONS.
       


      L’Idéaliste, lorsqu’il est dans la -Naïveté, se distanciera des Répercussions des attentes déçues en Compartimentant.

       

      Le Pôle Positif de l’Idéaliste est la +Coalescence des parties qui doivent s’unir pour réaliser l’idéal. Ainsi, lorsque l’Idéaliste se trouve dans le Pôle Négatif, les parties se divisent et se compartimentent, de sorte que l’image globale ne peut plus être vue, expérimentée, ressentie.

       

      Les Répercussions sont évitées, ignorées ou distanciées du soi.

       

      Ceci est une forme insidieuse de –Naïveté.

       

      RÉALISTE

       

      Le Réaliste, en gros, voit la vie POUR CE QU’ELLE EST.

       

      Parfois « c’est nul » et parfois non.

       

      Lorsque le Réaliste est dans le Pôle Positif, ce n’est pas personnel. Il est OBJECTIF. La vie se poursuit. Les choix ont des conséquences. Les actions ont un impact. Les sentiments sont importants, mais ne sont pas la vérité. Le Réaliste sait tout cela et interprète la vie et les expériences en conséquence.

       

      Cela peut être évident lorsque le Réaliste tombe dans la -Subjectivité, car les choses deviennent alors personnelles.

       

      L’+Objectivité est perdue et la -Subjectivité est en vigueur. La distance et la clarté sont perdues au profit de la façon dont quelque chose est devenue personnelle.

       

      Lorsque les choses deviennent personnelles pour le Réaliste, c’est dérangeant, désorientant et même paralysant, bien que parfois un coup de fouet puisse se produire pour forcer le retour d’une fausse distance.

       

      Par « personnel », nous voulons dire que l’individu ne peut plus se voir comme faisant PARTIE d’une dynamique, mais commence à se voir comme pris au milieu ou comme le point central de la dynamique.

       

      Le Réaliste dans le Pôle Négatif peut être assez évident, car ses défenses ont tendance à s’élever assez haut.

       

      Mais à mesure que l’Âme vieillit, le Réaliste peut commencer à reconnaître ses défenses et transformer une expérience « personnelle » de sorte qu’elle passe de la ‑Subjectivité à l’+Objectivité, et que le Réaliste redevienne une partie de la dynamique, au lieu d’en être le point central ou au centre de celle-ci.
       




      Mais l’Angle Mort du Réaliste est l’INCOMMODITÉ. 

       

      L’Âme Âgée Réaliste peut naviguer sur l’équilibre précaire entre l’+Objectivité et la ‑Subjectivité, mais le ciel vous interdit d’interférer avec sa commodité.

       

      Cela peut la « faire tomber » dans la -Subjectivité et même plus rapidement que vos problèmes pressants et imposants qui se déversent, malvenus, dans son espace. Plus vous êtes incommodants, plus vous pouvez envoyer la Réaliste dans le Pôle Négatif. Plus la Réaliste est incommodée, plus elle peut se sentir imposée d’une façon qui la verrouille dans la -Subjectivité.

       

      Nous ne disons pas cela de façon moqueuse. Ce n’est pas un terme superficiel que nous utilisons ici.

       

      La commodité est un état précieux que le Réaliste s’efforce de sécuriser dans sa vie. Il sait que la vie peut être difficile, alors il affine la vie en utilisant des façons, des chemins et des schémas qui maintiennent la qualité et les avantages de la commodité.
       


      C’est un sous-produit naturel de cette Attitude, et c’est une réponse saine à la reconnaissance de l’éventail d’expériences que la vie peut apporter. Des difficultés et des luttes VONT se produire, alors pourquoi ne pas s’assurer d’autant de commodités que possible pour aider à l’équilibre. Cela aide le Réaliste à rester +Objectif.
       


      Mais cela peut aussi devenir son Angle Mort.
       


      En cas d’Incommodité, la +Subjectivité peut s’installer, et alors les défenses se

      mettent en place.

       

      SCEPTIQUE

       

      Le Sceptique, en gros, voit la vie comme si elle devait être intrinsèquement questionnée et réfutée.

       

      Autrement dit, le Sceptique voit la vie comme quelque chose sur laquelle il faut +Investiguer.

       

      Quand le Sceptique est dans le Pôle Positif, il se sent à l’aise de remettre en question les hypothèses, patient dans sa quête et recherche de réponses, et ne voit pas ce questionnement constant autrement que comme un moyen d’apprendre, de comprendre et de se faire une idée.
       


      L’effort de réfuter n’est pas un effort pour démolir, mais pour s’assurer que la preuve est solide.
       


      Le questionnement est un moyen d’étoffer le sens et la profondeur, et non de retirer de la valeur et de l’intégrité.
       


      La raison pour laquelle l’accent est mis sur la réfutation plutôt que sur la preuve, c’est parce qu’il y a beaucoup plus de revendications dans la vie qu’il n’y a d’absence de revendications.

       

      Lorsque la Sceptique tombe dans la -SUSPICION, elle ne cesse pas de questionner ou de réfuter, mais elle le fait en partant du principe qu’il y a une tromperie inhérente et intentionnelle et des vérités cachées d’impliquées.

       

      L’Angle Mort du Sceptique est donc l’INSATISFACTION.

       

      C’est le sentiment que rien n’est vraiment en mesure de satisfaire aux questions, aux doutes, aux enquêtes, et qui laisse l’individu enfermé dans la -Suspicion.
       


      Les Sceptiques peuvent trouver que cette Insatisfaction est raisonnable et continuer à être suspicieux, sans jamais vraiment apprendre ou élargir leur compréhension, mais en faisant défiler des couches et des couches de présomption de tromperie, de mensonges et de désinformation.
       


      C’est une autre des Attitudes qui doivent souvent apprendre qu’il est correct de se tromper, ou que l’absence de validation solide et de preuves empiriques n’implique pas la tromperie.

       

      STOÏQUE


      Le Stoïque, en gros, voit le monde comme si tout avait déjà été vu. La plupart des choses ne sont pas surprenantes. La plupart des gens ne sont pas surprenants. L’enthousiasme n’est pas nié, mais c’est une ressource précieuse qui est utilisée avec beaucoup de prudence.

       

      Lorsque le Stoïque embrasse le prosaïsme de la vie, il y a une sorte de +TRANQUILLITÉ qui est embrassée. Il n’est pas nécessaire que les choses et les gens soient surprenants. Ils ne sont pas tenus de divertir ou d’être plus que ce qu’ils sont.

       

      Il y a une sorte de paix dans le familier, plutôt qu’un ennui ou un ressentiment.

       

      Cette familiarité n’est pas quelque chose à quoi l’on se raccroche, mais est plutôt acceptée comme une force dans la vie et qui a autant d’importance qu’une chose nouvelle et excitante.

       

      Cependant, lorsque le Stoïque embrasse le prosaïsme, il le fait en sachant que des surprises se produiront. Elles sont aussi intégrées dans sa vie que le prosaïsme.

       

      Si le Stoïque reste trop longtemps sans surprises, alors l’Attitude peut glisser dans la

      -Résignation.

       

      Si le Stoïque est submergé par trop de surprises, l’Attitude peut glisser dans la

      -Résignation.

       

      L’Angle Mort de la Stoïque est donc la DÉCONNEXION, car elle est soit fatiguée de voir les mêmes vieilles choses répétées et présentées comme si elles étaient nouvelles et surprenantes alors qu’elle présume qu’elle sait déjà tout ce qu’il y a à savoir ou à vivre concernant cette chose, ou soit que la Déconnexion vient de ce que trop de surprises nouvelles et excitantes sont jetées dans le mélange ce qui pousse la Stoïque à la ‑Résignation.
       


      Il devient alors raisonnable pour la Stoïque de simplement se déconnecter, de s’éteindre, de décrocher, parce que tout sera toujours pareil, encore et encore. 
       


      Il devient raisonnable pour la Stoïque de simplement se Déconnecter, s’éteindre, de décrocher, car trop c’est trop et plutôt que de le naviguer, cela doit tout simplement cesser d’être le centre d’attention.

       

      Lorsque la Stoïque découvre qu’elle décroche, s’éteint, se Déconnecte, c’est probablement parce qu’elle a trouvé difficile de traiter trop de la même chose ou trop d’une nouvelle chose.

       

      Le retour à la +Tranquillité peut venir quand le « trop » est retiré de l’équation et est remplacé par la modération, plutôt que la fermeture.
       


      En outre, la Stoïque en Déconnexion et -Résignation peut s’aider en se rappelant de la Différenciation Expérientielle. Il est vrai que, quel que soit le nombre de fois où l’on fait l’expérience de quelque chose, il y a toujours la possibilité que cette expérience-ci apporte quelque chose de nouveau, de significatif et de précieux.
       


      CYNIQUE


      Le Cynique, en gros, voit le monde en termes d’opposition aux évidences, aux apparences ou aux hypothèses courantes. Le Cynique sait qu’il y a presque toujours plus que ce que l’on voit.

       

      Le Cynique regarde donc toujours au-delà de la surface, toujours prêt à regarder dans la direction opposée, toujours intéressé par le contenu et non par l’emballage.

       

      C’est la +Contradiction.

       

      Lorsqu’il est dans le Pôle Positif, le Cynique contredit seulement les évidences.
       


      C’est similaire à questionner, douter et laisser de la place à l’erreur.
       


      Cependant, lorsque le Cynique tombe dans le Pôle Négatif du -Dénigrement, c’est parce qu’il ne peut pas accepter que tout ce qui est connu est tout ce qui existe. La simple vérité ou l’absence de complexité peut déclencher le -Dénigrement, ou la subdivision de quelque chose ou de quelqu’un au-delà de sa capacité à se subdiviser.
       


      C’est la contradiction pour le plaisir de la contradiction plutôt que comme un moyen d’en savoir plus.

       

      Le Cynique apprend que parfois, et la plupart du temps, il n’y a rien de plus, pas de sens caché ou secret, pas de dichotomie aveugle. Quelque chose ou quelqu’un est tout simplement ce qui peut être vu, vécu et connu.

       

      Donc, le Cynique questionne, puis c’est ce que c’est.
       


      Cependant, le Cynique peut développer un Angle Mort qui l’incite à continuer à questionner, à continuer à subdiviser quelque chose ou quelqu’un, et cela se transforme en Obsession.
       


      Certaines des conspirations les plus bizarres sont perpétuées par des Cyniques en Obsession.

       

      Le -Dénigrement est perçu comme un mal nécessaire, noble et important à imposer, même s’il signifie inventer et triturer les faits au point qu’ils soient méconnaissables.

       

      Le Spiritualiste et le Cynique sont similaires pour ce qui est de tomber dans les « croyances », à cet égard.

       

      Nous allons maintenant répondre à quelques questions. La file d’attente est ouverte.

       

      ViP : Si une personne glisse d’une Attitude à une autre, cela la rend-il ouverte à l’Angle Mort de cette Attitude, ainsi qu’à son propre Angle Mort « natif » ?

       

      EM : L’Attribut natif est crucial, mais les Angles Morts supplémentaires peuvent devenir des angles doublement morts.

       

      Si vous remarquez un Angle Mort qui n’est pas de votre Attitude naturelle, vous pouvez utiliser cette information pour voir comment cela sert cette Attitude par défaut.

       

      PeterK : J’ai souvent du mal à voir les possibilités. Est-ce lié à mon Angle Mort de Sceptique ?

       

      EM :
      Un éventail de perceptions et d’interprétations plus ciblées est inhérent aux Attitudes Ordinales [Stoïque, Sceptique et Cynique]. Des interprétations plus larges qui demandent un sens plus aigu des possibilités sont inhérentes aux Attitudes Cardinales ou Exaltées [Spiritualiste, Idéaliste et Réaliste]. Votre concentration n’est pas un Angle Mort.

       

      Vous ne pourriez pas vraiment +Investiguer si un large éventail de possibilités ne vous étaient pas acceptables.

       

      C’est une force du Sceptique que de restreindre les possibilités avant qu’elles ne se propagent en insignifiances.

       

      Cela ne signifie pas que vous trouverez toujours vos réponses, mais cela signifie que vous aurez une plus grande probabilité d’y parvenir que d’autres Attitudes qui pourraient accepter un large éventail jamais validé.

       

      Cependant, si l’Insatisfaction a réduit votre sens des possibilités à un point tel que vous ne recherchez plus de réponses, mais êtes seulement à la recherche de preuves pour étayer vos soupçons, alors, oui, cela peut être relié à cet Angle Mort.

       

      Nous conclurons ici pour aujourd’hui. Bonne journée à chacun de vous. Au revoir pour le moment.

       

      Attribut

      Pôle Négatif

      Pôle Positif

      Angle Mort

      Vision de la vie/monde

      Stoïque

      Résignation

      Tranquillité

      Déconnexion

      Tout a déjà été vu

      Sceptique

      Suspicion

      Investigation

      Insatisfaction

      La vie doit être questionnée et réfutée

      Cynique

      Dénigrement

      Contradiction

      Obsession

      Opposition aux évidences, apparences et hypothèses

      Pragmatiste

      Dogmatisme

      Efficacité

      Insensibilité

      Ce qui fonctionne

      Idéaliste

      Naïveté

      Coalescence

      Répercussions

      Comme la vie devrait être

      Spiritualiste

      Croyances

      Vérification

      Excuses

      Comme si la vie n’avait jamais été vue

      Réaliste

      Subjectivité

      Objectivité

      Incommodité

      Pour ce que la vie est.

       

    • Johanne
      By Johanne
      Vous et votre Attitude

      Traduction d’une causerie avec l’Entité Michael (EM) le 6 mai 2002

      Canal : Troy Tolley

       

      Source anglaise : https://our.truthloveenergy.com/topic/531-20020516-michael-speaks-you-and-your-attitude/?tab=comments#comment-950, Le texte ci-bas a aussi été adapté du livre anglais « The Book of the Books », 2018

       

      Entité Michael (EM)

      Bonjour à vous tous. Nous sommes ici. Nous comprenons que le sujet est celui de l’Attitude telle que définie dans notre enseignement.

      Bien attendu, il y a 7 Attitudes, tout comme il y a 7 de chacun des autres Attributs de notre système. Les 7 Attitudes sont :

       

      Attitude

      Axe et Portée

      Polarité

      Pragmatiste

      Neutre/Assimilation

      -Dogmatisme +Efficacité

      Stoïque

      Inspiration Ordinal

      -Résignation +Tranquillité

      Spiritualiste

      Inspiration Cardinal

      -Croyance +Vérification

      Sceptique

      Expression Ordinal

      -Suspicion +Investigation

      Idéaliste

      Expression Cardinal

      -Naïveté +Coalescence

      Cynique

      Action Ordinal

      -Dénigrement +Contradiction

      Réaliste

      Action Cardinal

      -Subjectivité +Objectivité

       

      Les Attitudes sont spécifiquement vos façons personnelles d’interpréter la réalité. On pourrait facilement dire que les Attitudes sont les 7 philosophies fondamentales, car une grande partie de ce qui est notre système plus complet maintenant s’est retrouvée isolément dans divers enseignements à travers les âges.

       

      Chaque Attitude peut facilement être corrélée avec une philosophie, ce qui peut apporter beaucoup de lumière sur votre Attitude personnelle. L’Attitude pourrait être considérée comme le « pivot » ou la « charnière » dans notre système de Personnalité autour duquel se déplacent toutes les autres facettes de votre Personnalité.

       
      Parce que l’Attitude est intrinsèquement liée à votre intellect, elle peut « créer ou détruire » votre sentiment de paix, de confiance, d’intégralité, etc. Que vous soyez ou non Intellectuellement Centré, vous avez toujours un intellect et cet intellect travaille fort pour interpréter et donner un sens à la réalité.
       
      Il en va de même pour votre Attitude. Cela vous aidera grandement à vous libérer des pièges de l’Attitude et de l’intellect si vous comprenez que ce n’est pas nécessairement « le but » que de « donner un sens » à la réalité, car littéralement, c’est le contraire : vos sens FABRIQUENT la réalité.

      Bien que nous disions que votre Attitude « interprète » la réalité, il peut être plus effectif de comprendre que votre Attitude « filtre » la réalité. Les deux sont des descriptions valables.

       
      Bien qu’une Attitude soit loin d’être imposée, elle PEUT être une limitation si vous constatez que vous ne pouvez pas fonctionner dans la gamme complète du spectre d’utilisation de votre Attitude particulière. On peut facilement dire que des pires conflits aux frustrations les plus insignifiantes, ces expériences sont le reflet direct de la façon dont vous utilisez votre Attitude.

       

      Lorsque votre Attitude est dans son Pôle Négatif, indépendamment de ce qu’il peut être, vous avez déterminé que vous avez satisfait vos besoins d’information pour votre position philosophique de base. Lorsque le Pôle Négatif de l’Attitude est en contrôle, la réalité perd sa créativité et sa flexibilité, et devient plutôt un fouillis qui doit être compris immédiatement, même si les façons d’y parvenir ne sont pas encore là.

       

      On peut parler des Attitudes d’une façon générale, car l’expérience de base est assez cohérente ; c’est le COMMENT qui diffère entre elles. Par exemple, un Idéaliste dans le Pôle Négatif et un Cynique dans le Pôle Négatif feront tous les deux des efforts pour essayer de comprendre dans le cadre de leurs possibilités limitées : mais alors que l’Idéaliste va « naïvement » se frayer un chemin, le Cynique utilisera le « dénigrement » pour détruire tout ce qui échappe à sa compréhension. Dans le cas du Cynique, nous ne voulons pas dire une tentative de détruire littéralement, mais que le Cynique se battra activement pour éliminer toute contradiction de sa perception déterminée.

       

      Pour chaque Axe de l’Attitude, vous constaterez que lorsque l’Attitude est dans le Pôle Négatif, sa réaction est d’éliminer les expériences du Pôle Positif. 

       

      L’Axe de l’Inspiration : Lorsque le Stoïque est « Résigné », il utilisera l’Inspiration pour amener les autres à la -Résignation, pour valider ses propres perceptions. Le Spiritualiste utilisera l’Inspiration pour imposer ses croyances aux autres aussi fortement que possible, pour supprimer le besoin de +Vérifier ses perceptions.

       
      L’Axe de l’Expression : Le Sceptique se limitera à exprimer de la -Suspicion, affolant les autres avec un espace de perception d’insécurité, pour supprimer le besoin d’ +Investigation. L’idéaliste se fixera avec -Naïveté des objectifs et des intentions nobles, avec ou sans prise de conscience, s’exposant à un échec, de manière à supprimer l’expérience de la +Coalescence, qui est le rapprochement des parties pour former un tout.

       

      L’Axe de l’Action : Le Cynique supprimera activement tout ce qui +Contredit sa propre perception déterminée. Le Réaliste insistera sur le fait que ses perceptions se fondent sur des faits, même quand la plus forte des rétroactions lui indique qu’elles sont inexactes, lui évitant d’avoir à être +Objectif. 

       

      L’Axe Neutre : Le Pragmatiste continuera à faire les choses, à penser aux choses, à exprimer les choses, exactement comme elles ont fonctionné pour lui à sa satisfaction, indépendamment du fait que l’information indique qu’il existe des moyens plus +Pratiques pour les mêmes choses.

       

      La raison pour laquelle le Pôle Négatif veut si fortement éliminer les expériences du Pôle Positif est que l’Attitude est le « frère ou la sœur » des Traits Négatifs Directeurs. Nous parlons de ces traits avec des descriptions anthropomorphiques, uniquement pour faire des relations, mais nous ne souhaitons pas que cette façon de décrire vous induise à faire l’erreur de penser que ces parties de vous sont une conscience distincte. Nous ne disons pas qu’elles le sont, ni n’impliquons qu’elles le sont.

       

      En raison des limites de temps, nous mentionnerons rapidement ce qui, selon nous, est la préoccupation la plus importante pour votre compréhension des Attitudes. Comme l’Attitude peut être votre prison ou votre moyen d’obtenir une liberté totale, nous pensons que lorsque vous vous débattez dans n’importe quel domaine de votre vie, le premier endroit à regarder sera votre Attitude. En comprenant votre Attitude, vous pourrez clairement voir que vous êtes peut-être dans le Pôle Négatif, et le moyen le plus rapide et le plus efficace de vous en sortir sera simplement de choisir un angle de perception différent.

       

      Puisque l’Attitude, lorsqu’elle est dans le Pôle Négatif, cherche si intensément à supprimer l’expérience du Pôle Positif de votre Attitude, « l’astuce » est d’utiliser le Pôle Positif de l’Attitude qui partage votre Axe. Si l’effort est fait, votre vie peut changer en quelques minutes ; ou du moins votre attitude à son égard, ce qui peut alors conduire à changer votre vie.

       
      Lorsque le Spiritualiste est perdu dans ses -Croyances et continue de constater qu’il est bloqué dans la +Vérification réelle et satisfaisante de ses perceptions, il peut être libérateur de « glisser » vers le Pôle Positif du Stoïque, qui est la +Tranquillité. 
      Lorsque la -Croyance est en contrôle, il y a généralement un fort besoin de faire partager aux autres la -Croyance, même si vous-même n’avez pas +Vérifié sa place dans votre vie. Lorsque le Spiritualiste glisse vers la +Tranquillité, il se détend et s’abandonne doucement à ses perceptions. Cela lui permet alors de +Vérifier les choses par lui-même, au lieu de trouver d’autres personnes pour le faire à sa place.  

       
      D’autre part, le Stoïque a peut-être renoncé à sa vie, en se -Résignant, ce qui est une position passive face à la vie. S’il glisse vers la +Vérification, il sera en mesure de constater qu’une grande partie de ce à quoi il s’est résigné n’est même plus valable en tant qu’imposition.

       

      Nous ne pourrons peut-être pas parcourir toutes les Attitudes avec des exemples, mais nous noterons que le Pragmatiste a la capacité de glisser vers N’IMPORTE LAQUELLE des autres Attitudes, comme un moyen de se libérer du -Dogmatisme.

       

      Nous allons maintenant prendre vos questions, de sorte que nous pourrons vous répondre, plutôt que d’utiliser votre temps pour enseigner ce qui est peut-être déjà disponible par écrit.

       

      QUESTIONS

       

      Val : Pouvez-vous décrire la gamme du « spectre d’utilisation » pour un Idéaliste, ou s’agit-il plutôt d’une chose ou d’un problème de fragment individuel ?

       

      EM : Un idéaliste vit dans la gamme du spectre qui va d’être « maudit » à « béni » avec le désir constant de s’améliorer.

       

      L’Idéaliste a une vision tellement plus large de la plupart des choses qu’il peut voir des tendances là où d’autres ne le peuvent pas. À l’intérieur de ces tendances, il peut également voir comment elles peuvent être améliorées, manipulées ou modifiées pour le mieux. La difficulté vient alors du fait que l’Idéaliste peut voir la situation dans son ensemble, mais ne fait pas l’effort de définir les ÉTAPES nécessaires pour y parvenir. C’est là que réside la gamme du spectre de la Naïveté à la Coalescence. Un Idéaliste peut voir qu’il a le potentiel de courir un marathon, mais au lieu de prendre les mesures pour se préparer, il court le marathon simplement et naïvement, jusqu’à ce qu’il s’effondre de la douleur qu’il aurait pu éviter.

       

      Suzanne : Quelle serait la meilleure façon pour un Idéaliste et un Spiritualiste d’interagir entre eux, un qui exprime alors que l’autre inspire ?



      EM : Le Spiritualiste interprétera toujours les relations en fonction de leur degré d’inspiration, tandis que l’Idéaliste interprétera les relations en fonction du degré d’amélioration qui en découle.

       

      Si le Spiritualiste sent que ses relations ne sont pas inspirantes, ou qu’il n’est pas inspirant, il perdra tout intérêt. L’Idéaliste doit avoir l’impression que les relations s’améliorent mutuellement d’une manière ou d’une autre, sinon il aura l’impression qu’elles n’en valent pas la peine.

       

      Nous utilisons des pronoms pour des raisons de grammaire. Nous n’entendons rien attribuer spécifiquement à un sexe.

       

      On pourrait dire que le Spiritualiste est « maudit » et « béni » selon la philosophie que tout a du potentiel. Dans cette gamme du spectre, vous trouverez des expériences allant de la foi ou de la -Croyance aveugle à la +Vérification valide de ce potentiel.

       

      Nous soulignerons un dernier point à prendre en considération avant de conclure ce soir. Lorsque vous êtes dans le Pôle Négatif de votre Attitude, vous pouvez constater que vous vous comportez de plus en plus comme l’Attitude partageant votre axe, ou encore attirant ceux ou bien attirés par ceux, qui partagent votre Axe. 

       

      C’est votre mouvement inhérent vers l’équilibre dans la perception et même si cela se fait sans prise de conscience, il parvient, au moins, à continuer de vous donner la possibilité de choisir comment vous interprétez votre réalité.  

       

      Ainsi, un Idéaliste peut avoir tendance à être très critique et sceptique comme moyen d’équilibrer son idéalisme ; le Spiritualiste peut constater qu’il devient de moins en moins émotif et plus passif lorsqu’il recherche l’équilibre dans ses -Croyances.

       

      Nous avons partagé avec vous autant que nous le pouvions dans le temps qui vous était imparti. Nous avons bien sûr beaucoup plus à dire sur ce sujet. Nous allons conclure ici. Bonne nuit à vous tous.

    • Jana
      By Jana
      [Excerpt from NMW: Blind Spots of Attitude]

      MEntity:
      The Stoic, basically, sees the world as if it has all been seen before. Most things are not surprising. Most people are not surprising. Enthusiasm is not denied, but it is a prized resource that is used quite carefully.
       
      When the Stoic embraces the mundanity of life, there is a kind of TRANQUILITY that is embraced. Things and people are not required to be surprising. They are not required to entertain or be more than they are.
       
      There is a kind of peace in the familiar, rather than a boredom or resentment.
       
      This familiarity is not something that is clung to, but rather accepted as a force in life that is as meaningful as anything new and exciting.
       
      However, while the Stoic embraces the mundane, it is done so with the understanding that surprises will happen. They are as built into a life as mundanity.
       
      If the Stoic goes too long without a surprise, then the Attitude can fall into Resignation.
       
      If the Stoic is overwhelmed with too many surprises, then the Attitude can fall into Resignation.
       
      The Stoic, then, has her Blind Spot as DISCONNECT because she is either tired of the same old things being repeated and presented as if new and surprising when she presumes she already knows all there is to know or experience regarding that thing, or the Disconnect comes because too many new and exciting surprises are tossed into the mix that pushes the Stoic into Resignation.
       
      It becomes sensible to the Stoic to simply Disconnect, turn off, tune out, because it is all going to be the same things again and again anyway.
       
      It becomes sensible to the Stoic to simply Disconnect, turn off, tune out, because too much is too much and rather than navigate it, it simply needs to stop being the focus.
       
      When the Stoic finds she is tuning out, turning off, Disconnecting, it is likely because she has found it difficult to process too much of the same thing, or too much of a new thing.
       
      The return to Tranquility can come when the "too much" is removed from the equation, and is replaced with moderation, rather than shut down.
       
      In addition to this, the Stoic in Disconnect and Resignation can do well to remember Experiential Differentiation. This is the truth that, regardless of how many times one experiences something, there is always potential for that experience to bring something new, meaningful, and valuable.
       
      There is more we can say on this subject, of course, but this is a quick synopsis.
    • Janet
      By Janet
      December 3, 2011
      OMW: Year Review
       
      MEntity:
      Hello to each of you. We are here now.
       
      The workshop requested today is that of consciously reviewing your year of experiences so that you may carry with you into the next year that which is of benefit to you, and release that which is not. This process of Review happens on a Personality Level almost-yearly, but almost always subconsciously, and not with a great deal of comprehension.
       
      There are various levels of Reviews that happen, as signified by some of the planetary Returns in your Astrology, such as the Jupiter and Saturn Returns, and also by any collective Instinctive Centered Year, or major events and choices in your life. In short, Reviews are happening "all the time" in some form, but it usually takes a major event to truly bring comprehension of that Review.
       
      Unless you use your power of Choice to bring a Review into comprehension at will.
       
      The Review process that we will discuss today is one based upon your Choice, your willingness. It is a conscious Review.
       
      Time periods or recurring events (such as holidays) are excellent markers for taking a moment to Review, and the end/beginning of a year is usually quite significant to most.
       
      We will define "Review" here as: the process of awareness, integration and comprehension of experiences. Awareness is the Intellectual recall of experience. Integration is the extraction of meaning from experience, or the Emotional/Inspirational element. And Comprehension is the building from those experiences, or the Action element.
       
      What most lifetimes/Personalities tend to do is to leave a trail of experiences that are then gathered up only after the death of the body. The cliche that "people never really change" is based upon this, because most fragments while incarnated in a Personality really do not change in any discernible way, because there is a great lack of Awareness, Integration, and Comprehension of Experiences.
       
      Most lifetimes tend to be a series of consumed experiences that do not get fully processed. To put this into perspective: imagine that a lifetime equals 100% Experience. Most fragments, while in a body, are Aware of only 10% at most, Integrate only half of that 10% at most, and Comprehend even less. In other words: 90% of what is gained from a lifetime of Experiences comes AFTER the lifetime ends. A lifetime of experiences over a 70 to 100 year span bringing only 3% Comprehension leaves the Personality at the end of the lifetime feeling quite bewildered with "where the time went," what he or she did with his or her life, etc.
       
      If Review were a regular part of the lifetime in Comprehensive ways, or if this were considered a valid and vital part of educational systems, lifetimes would look very different. That being said, it is also a glorious luxury that a Personality is NOT required to Review. YOU get to LIVE. That is all you have to do, if that.
       
      It is not your responsibility, nor is it particularly appealing to go into Review on any regular basis during a lifetime. The opportunities are there, and sometimes they are vital (signified most of the time by near-death experiences prompting Review), but they are not required. However, as the Soul Ages, and the Personalities grow more and more conscious during the living of a lifetime, manifesting Essence more and more, the process of Review becomes quite an interesting prospect. YOU want to Review because YOU equals Essence. "You" always equates Essence, but not always consciously, which is the differentiation between "manifesting Essence" and not.
       
      Today, then, we will share with you ways that you can Review using tools that are useful as Personality, as well as methods that are used by Essence, usually reserved for after death.
       
      Before we go into those, we will first suggest the methods for settling into your Review. You do not have to do these during this workshop.
       
      Draw from memory at least 3 significant events of your past year. There are always 3 or more, whether you realize that or not. There a multitude, in fact, but in terms of memory, there should always be available at least 3 with which will come to AWARENESS. Divide your previous year into four sections of three months each (i.e., Jan-Mar, Apr-Jun, Jul-Sep, Oct-Dec). To the best of your memory, determine in which section the events occurred.  
      [Martha] event meaning some particular occurrence, or could it be some longer term theme/project etc?
       
      MEntity:
      Martha, "significant" is the key here. It could have been a moment, it could have been a project, it could have been a word, it could have been a day, etc. The degree of significance to you is what is important. By "significant," we mean that it meant something to you that stayed with you in some way. If it was a long-term event of significance, it can be noted as to where it began, but it can also be noted as to which sections it spanned. By just doing these steps, you have worked through the Awareness and Integration elements of Review. The next steps, then, will have more immediate significance and resonance, if this process works for you, as your examples can be worked with.
       
      A continuation on the Integration element:
       
      The four sections of the year are now labeled by the Overleaf emphasis that the season tends to bring with it. This may be different for those in the different Hemispheres, and whether the climate is rather steady, or not, there will still be these "seasons." For simplistic purposes, we will describe the climates where most of our students are, and this can then be translated appropriately.
       
      Jan-Mar=Winter=GOAL Apr-Jun=Spring=MODE Jul-Sep=Summer=ATTITUDE Oct-Dec=Fall=CHIEF FEATURES  
      Obviously, these are not exact to the shifts in Seasons, and in fact there are more "seasons" when technically speaking, but this is a symbolic mapping that need not be confused with more technical differences.
       
      [Maureen] Is it your personal Overleaves in effect or is this only the "effect" of the yearly, transiting Overleaves?
       
      MEntity:
      In extreme climates that transcend the more "traditional" shifts in insolation for the year, such as closer to the poles and equator, we would still suggest dividing up your year for Review as suggested, as it is symbolic, as we said, but there are some differences in your process that we will address. There a multitude of ways to define "seasons" on the planet, so we will use this mapping that helps to cover the point of Review, rather than as a way to describing shifting temperatures and cycles of the planet, itself.  In your identifying where in your "seasons" your significant events occurred, you have gained insight into which of your Overleaves was being activated as a primary process for that event.
       
      If your significant event occurred in Jan-Mar, it is directly and most-significantly linked to your GOAL. If your significant event occurred in Apr-Jun, it is directly, and most-significantly, linked to your MODE. And so on.
       
      To expand upon these:
       
      GOAL = the state or quality that every action in your life is aimed at comprehending. MODE = the method through which you access inspiration, and use that for developing Relationships. ATTITUDE = the means through which you communicate/express yourself to your world, and interpret the communication and expressions from your world. CHIEF FEATURES = the habits used to protect yourself from presumed dangers and threats to any of the above.  
      All of this falls into the elaboration for Step Three, by the way.
       
      [Maureen] So if you went into "action" during the Oct-Dec time period -- would that be in "reaction" to your Chief Features?
       
      MEntity: We do not understand your question.
       
      [Maureen] If this time period is related to the CFs -- and you "act" or create at that time -- is this related to the Cfs?
       
      MEntity:
      No. When we get into examples, this may be clearer.
       
      Before we continue, we will take one of you as an example for how to utilize step three, and help you walk through the assessment. Who will volunteer? Just one, for now.
       
      [Maureen] me?
       
      MEntity: Yes, Maureen.
       
      [Maureen] do you want me to give you what I have?
       
      MEntity: Share one significant event and in what time frame it occurred.
       
      [Maureen] OBSERVATION, PASSION/RESERVE, REALIST, CFs (STUBBORNNESS, SELF-DEP, IMPATIENCE): People “insisting/wanting” to pay me Apr-Jun($), Jul-Aug(barter), Oct-Dec($).
       
      MEntity: So that we are clear: these are the same events of significance, occurring at different points in the year?
       
      [Maureen] yes - similar events / so the "same' – yes
       
      MEntity:
      This would then count as ONE significant event, even if it is cycles or repetition, and we would go with where it began: in the realm of your MODE. However, it will still "mean something" that it occurred in these other seasons, and we can address that. The arcing of significance, though, would be in that this is a Significant Event regarding Inspiration, your Mode, and Relationships.
       
      Our walkthrough with you will lead to step FOUR) Comprehension. What will lead to Comprehension, is the full Integration from step THREE, which is making sense of what this means to you.
       
      In this case, having the symbolic context of your Mode, Inspiration, and Relationships, it seems almost "too obvious" that this Significant Event is a process that is inviting you to relate in ways that bring the circuit of Inspiration to a wholeness in your Relationships regarding your services. It was an opportunity for you to Comprehend that your services have value that, while difficult to quantify, CAN be quantified in a way that helps that Comprehension. Therein lies the Comprehension, or Step Four: you are PART of the equation of value, not the entire equation, in a Relationship, in any terms of exchange.
       
      In terms of your own Mode of Observation, then, it would mean that this Significant Event should be glaring, obvious, and clear, and if it is rejected, you are not seeing clearly, or refusing to see clearly what is so obvious.
       
      [Maureen] I can see it – lol
       
      MEntity:
      Yes, you can.
       
      And by using this Review, you can then build from the Experience in a way that changes you, rather than hints at possibilities that you refuse, deny, or resist.
       
      Does all of this make sense to you?
       
      [Maureen] yes it does
       
      MEntity: Another example from another student is requested. Yes, Janet. Share as Maureen shared.
       
      [Janet] I participated in a dance competition in June, first in many years. I did not do well for a variety of reasons. But it haunts me now. I'm in Power mode. Might be my self-dep that alters my impressions of it now.
       
      MEntity: What part of June? The closer to July, the more one would want to consider the next" season" as well; in this case, the Attitude.
       
      [Janet] Mid-June. But I am Stoic.
       
      MEntity: NOTE: Any Significant Event that resides on the cusp of a "season" would do well to consider the context next to it.
       
      [Janet] And goal of Dominance to complete the sequence...
       
      MEntity:
      A fair span of consideration for a cusp is 3 days before the next context.
       
      In assessing your Significant Event, Janet, one would consider the event in context: in your case, in the context of Power Mode. Keeping in mind that "MODE = the method through which you access inspiration, and use that for developing Relationships," and that Power Mode is about relating through your degree of PRESENCE, we can begin to extract the significance of this event, or Integrate it.
       
      In this case, you went on full display, not only for others to see, but for you to see, just how PRESENT you are with yourself. Were you fully merged into the movements of your dance? Were you present with yourself *as a dancer*, or were you distracted by your past performances as a dancer, or your future assessment as a dancer?
       
      [Janet] Oh bingo
       
      MEntity: This is significant to you because it let you see where you are in your use of that Mode, in your use of Power, in your willingness to Be Present (in relationships).
       
      [Janet] So if you do not or cannot make full use of your mode, you may miss opportunities? Is this a way of evaluating how to approach future events?
       
      MEntity:
      And therein lies your Comprehension, or Step Four. That you fall into Oppression of yourself to protect yourself from the presence and power of others, rather than stand in your own Authority and confidence with whatever, however, and wherever you are with yourself NOW.
       
      [Janet] Very valid. And in retrospect all my previous good showings at comps made full use of Power mode. I see it now.
       
      MEntity:
      You will always make "full use" of your Mode. It is your Mode. It is functioning in one way or another, be it in Authority, or in Oppression.
       
      The key here is in your Conscious Review: continue to condemn your performance and lose all useful meaning (Integration) from it, or retroactively allow THAT PERFORMANCE to be OKAY. Take back your Authority, and bring yourself back to you (Presence), by understanding that it was its own performance, and not a defining moment the wipe out all other performances, past, future, or present.
       
      [Janet] A most helpful Review. Thank you.
       
      [Maureen] So is that how the CFs come into "play" -- at the end of the year? As we look back we "assign" a "negative" or "positive" reaction/response to our events?
       
      MEntity:
      Maureen, that is valid. The "season" of Chief Features tends to be when most do any kind of Review, but when done without Consciousness, there tends to come only a review of what went wrong, what needs to change, what you will do differently, etc. And then the cycle perpetuates in the new year.
       
      [Maureen] and I just saw Janet "shift" -- so if you allow yourself to shift from a "negative" to a "positive" view you can pull your OLs into the positive?
       
      MEntity: Yes, Maureen; it is an immediate effect.
       
      [Janet] But is it also valid to use what you know about the seasonal impact of the overleaves to prepare yourself for a coming event?
       
      MEntity: Janet, because this mapping is based in Review, it tends to be the case that it is only useful in retrospect, rather than in anticipation.
       
      [Janet] Ah. But I imagine some awareness won't hurt in the future.
       
      MEntity: However, knowing the "seasonal emphasis" can help you to gauge your anticipated events in a way that then allows for more immediate Integration from within the Experience.
       
      [Janet] I can see that.
       
      MEntity:
      For instance, had you known about this before your dance, you could have brought a consciousness to your dance that embraced your Power and presence. But that is also a realization that one can make at any time of the year.
       
      When your Reviews are only based upon what went wrong, what needs to change, etc, then it tends to be the case that your entire next year begins with Actions/Goals that stem from disappointment, failings, etc, and the stories repeat in many ways then. When you are RELATING, consider your Mode. When you are fulfilling intentions, consider your GOAL. When you are socializing and communicating, consider your ATTITUDE. and so on.
       
      What we have shared so far is a symbolic mapping of your Year in Review that helps you to bring Awareness, Integration, and Comprehension. Keep in mind that nearly all of what you have labeled as "significant events" comes with great benefit, if Comprehended. When there is lack of Comprehension, even the best of events can be dismissed. When Comprehension is involved, everything is amazing and beneficial.
       
      However, it is not lost on Essence that many events of significance simply cannot be Comprehended while within the confines of time and space, and in those instances, the freedom you give yourself NOT to comprehend (until you can) is a Comprehension in itself.
       
      To clarify our mapping of the year, the reason Chief Features are assigned to Fall, is that it is an Assimilative time of year, and therefore brings up the Instinctive Center, which often prompts fears. Assimilation is a process of filtering and organizing experiences, and this often means letting things die for the sake of rebirth, if you will.
       
      What we have shared with you is a process that is a crude parallel to how Essence Reviews an entire lifetime, except in far more detail and analysis, but your participation while from "inside" the life adds a level of profundity to afterlife Review that can only come from your participation now.
       
      Imagine the difference between walking a path through a grove of fruitful trees carrying a basket for collecting those ripened fruits, and taking time to eat many of them along the way, versus walking through that same path without a basket, and only carrying a few fruits in hand, able to maybe eat part of one along the way. The basket and the eating are your Awareness and Integration, which naturally lead to Comprehension, or a full basket at the end of the life. To continue with our metaphor, it would be similar to handing over whatever fruits are in your arms at the time, but leaving many uncollected. Some fragments "hand over their fruits" as their arms fill, and some just keep piling on top until older fruits drop off, and only recent fruits are then collected, or the other way around.
       
      [GeraldineB] What about the ongoing Reviews with Essence, i.e., the 7-year Review?
       
      MEntity: Geraldine, in most instances of Review, it is merely an uploading process, if you will, for Essence to sort through. It is not a Comprehension on the level of Personality.
       
      [Oscar] Do Scholars collect more due to their more frequent uploading?
       
      MEntity:
      Oscar, in keeping with the metaphor, Scholars come with their very own truck, but again, their collecting and uploading does not equate Comprehension.
       
      To share with you more creative, Personality-based Review, one can also use such things as intentional synchronicities, or oracles. Creating a layout for a Tarot Card reading of your year can be helpful. Looking at significant Transits in your Astrology can be helpful. Casting Runes, etc.
       
      [Janet] I'm sorry but what is an "intentional synchronicity"?
       
      MEntity: Janet, we used that phrase to describe the intent for a system of randomness to act as a representation or reflection of specifics.
       
      [Janet] Oh, like tarot cards or the like.
       
      MEntity: That is an example, yes.
       
      [hanna3175] iching!
       
      MEntity:
      Correct.
       
      Intentional Synchronicity. The intentional aspect is important, as it defines the circuit used for symbolic communication. Anything can be used when using Intentional Synchronicity. This is how dreams and omens can become significant to some. It is a valid means of establishing a language between Personality and Essence, or "the universe," etc.
       
      [Maureen] The question posed "creates" the answer -- that is why the "question" is so important -- even with you Michael!
       
      MEntity:
      Even the arrangements of toppings on a pizza can be "read," if there is a system defined/intended. Tea Leaf reading is no different from reading toppings on a pizza, for that matter. This process is a use of the Higher Moving Center, or the capacity for extracting Beauty. The ability to recognize patterns from within randomness. It is a skill that requires honesty, however, because it can also lead to "seeing" anything in everything.
       
      In conclusion today:  By using the map we have described, and the steps for moving through Awareness, Integration, and Comprehension, you can begin your 2012 on a higher cycle, if you choose, rather than as a repeated cycle, or as an extended cycle. By "higher cycle" we simply mean that it continues to build upon what has come, rather than circles back to it.
       
      We will work with Troy in sharing in our next Open Monthly Workshop then just how one might start a higher cycle after a Comprehensive Review.
       
      NOTE: in your process of Review, we suggest taking your time, playing with various ways of understanding your significant event in terms of how it benefited you, and not simply making note of them and then discarding the process if it is frustrating. It can be daunting, we know, but it is an exercise of a "muscle" that is latent and fairly ignored, so it will not always seem easy or fun, at first. If you find you are not making any sense of your Review, or not getting to your point of Comprehension, as revealed by a sense of relief, "a-ha" moment, or enthusiasm, then set it down and come back to it later.
       
      Your life will still be there.
    • Johanne
      By Johanne
      Les Attributs dans la vie quotidienne

      Traduction d’une causerie avec l’Entité Michael (EM) le 13 janvier 2008

      Canal : Troy Tolley

      Source anglaise : https://our.truthloveenergy.com/topic/37-michael-speaks-january-2008/?tab=comments#comment-96. Le texte ci-bas a aussi été adapté du livre anglais « The Book of the Books », 2018.
      Entité Michael (EM)
      Bonjour à tous. Nous sommes ici. Nous avons été invités à développer les Attributs d'une manière qui pourrait ajouter davantage de "dimension" et de contexte pour leur utilisation pratique, et nous allons le faire. Ce que nous avons généralement partagé à propos des Attributs, « n’est que le début ». 

      Nous allons partager avec vous aujourd’hui, comment ces Attributs se manifestent dans les contextes de base de votre existence quotidienne; comment être plus conscient des Attributs d’une manière qui peut être observée et comment ils peuvent ensuite être utilisés de manière plus consciente dans d'autres contextes où ils peuvent ne pas être aussi évidents.
      Nous allons commencer par le But.

      Si vous avez toujours voulu observer le plus clairement votre But en action, cet Attribut est le plus évident dans le contexte de votre VIE EXTÉRIEURE. Nous entendons par là que cet Attribut est ce que vous utilisez comme motivation derrière tous vos choix qui sont en relation avec le monde extérieur, la vie en général. 
      Dans ce contexte, on pourrait dire que le But est l’Attribut qui décrit ce que vous recherchez dans le monde en termes d'expérience; ou plus précisément, le But décrit ce que vous souhaitez rapporter de vos expériences. Il ne décrit pas ultimement le COMMENT ou le SI, mais il décrit le QUOI.

      Par exemple, si votre But est l'Acceptation, ceci signifie que toute expérience tirée de votre journée peut être reliée à ce But particulier et que c’est une bonne chose que de chercher à voir comment cela décrit ce QUE vous avez recherché dans vos choix au cours de la journée à partir du contexte général de votre vie externe.

      On pourrait dire aussi que le But résonne avec le Centre Actif et l’Axe de l’Action. 
      Nous partageons avec vous cette résonnance avec l’Axe pour jeter une base pour l’information que nous partagerons dans le futur, car nous allons éventuellement passer à travers chaque But (et Mode, Attitude, etc.) et de ce que chaque Attribut signifie à la lumière de cette information. Nous partageons également ces résonnances, non seulement pour référence future, mais pour votre propre exploration plus avant, à mesure que vous établissez des liens et des références croisées à travers ces résonances.

      Nous inclurons également ici que le But peut être considéré comme votre méthode d’entrée dans le monde en termes de PROJETS. Dans ce cas-ci, "projets" est utilisé comme un terme clé pour vous aider à simplifier le point général de votre motivation initiale à accéder au monde de l’expérience.

      Ensuite, nous parlerons du Mode.

      On pourrait dire que le Mode est votre entrée dans votre monde des RELATIONS. Si vous voulez comprendre pleinement comment se manifeste votre Mode, vous pouvez plus facilement le voir dans le contexte des Relations, ou plus précisément dans le monde de l'INTIMITÉ. 
      Dans ce cas-ci, nous définissons "l'Intimité" comme étant votre méthode de résonance à quelque chose au-delà de vous. C'est pourquoi le Mode est souvent décrit comme "comment vous vous y prenez pour atteindre le But", car votre relation à l'expérience (votre But) est elle-même une relation, qui est donc décrite par votre Mode.

      Les Modes résonnent avec le Centre Émotionnel et l'Axe de l'Inspiration.

      Le Mode en résonance avec le Centre Émotionnel implique précisément que les Modes concernent les PERCEPTIONS, ce qui affecte grandement votre interprétation de l’AUTRE dans les relations; les Perceptions sont le pôle positif du Centre Émotionnel. En outre, la Résonance des Modes avec l’Axe de l’Inspiration contribuera à éclairer la dynamique requise pour l’NSPIRATION et son fonctionnement pour chacun d’entre vous.

      Il convient également de noter que nous ne limitons pas la résonance de ces Attributs aux Centres Inférieurs, mais incluons également les Centres Supérieurs, bien que nous souhaitons nous concentrer sur les Centres Inférieurs mais uniquement pour des raisons de tangibilité et de commodité, et non parce les Centres Supérieurs sont exclus. 
      En d'autres termes, on pourrait dire que les MODES sont comment on pourrait éventuellement manifester l'AMOUR dans sa vie, ou le Centre Émotionnel Supérieur. De plus, le BUT pourrait être comment on pourrait dire que l’on manifeste la BEAUTÉ, ou l’Énergie, dans sa vie, car il résonne avec le Centre Actif Supérieur. 
      Par "Beauté" et "Énergie", dans ce cas-ci, nous voulons dire que l'on apporte un sens de configuration à ses expériences et que l’on commence à voir cette configuration comme parfaite et belle, et non pas aléatoire et chaotique, ou imposée.

      Ensuite, nous parlerons de l'Attitude.

      On peut dire que l’Attitude est votre entrée dans le monde de la COMMUNICATION. Elle se manifeste généralement le plus dans le domaine de la SOCIALISATION, ou dans tout domaine d'échange d'informations. 
      L’Attribut décrit comment on communique avec les autres par le biais de la philosophie personnelle principale choisie pour cette vie. Il décrit également comment on ÉCOUTE, ou entend, en termes de Communication, car il est assez difficile de communiquer en dehors de votre position philosophique personnelle. 
      En d’autres termes, si l’on est Idéaliste, on pourra dire que la Communication aura tendance à pencher vers la philosophie de l’AMÉLIORATION. Cela ne signifie pas que l'on ne peut pas échanger en dehors de cette philosophie, mais que lorsqu'un Idéaliste est pleinement présent, la communication est orientée vers cette philosophie, dirigeant toute l’expression et la réception à travers l’Idéal

      Les Attitudes résonnent aussi avec le Centre Intellectuel et l’Axe de l’Expression. Par association, cela signifie également que les Attitudes décrivent comment on communique sa VÉRITÉ, car les Attitudes résonnent également avec le Centre Intellectuel Supérieur. 
      On pourrait alors dire que toutes les communications passent par cet Attribut pour aider à évoluer, questionner, développer, transformer, mettre à jour, etc. les concepts de Vérité pour cette vie. À cet égard, on peut voir que cet Attribut peut tendre à être le plus évident dans les situations sociales, car ce contexte permet souvent de mettre en lumière la manière dont on exprime sa vérité, la cache ou la protège.

      Ensuite, nous parlerons du Rôle.

      On pourrait dire que le Rôle résonne avec votre VIE INTERNE. C'est qui vous êtes "à la fin de la journée", quand vous êtes seul et "faites un rattrapage avec vous-même".  
      C'est la partie de vous qui est utilisée pour donner un sens à "tout cela". C'est la partie de vous qui digère et emmagasine les expériences, les communications, les intimités du jour, de l'année et de la vie.

      Rappelez-vous qu'Essence et ROLE sont deux termes très distincts, bien qu'ils soient facilement utilisés de façon interchangeable. C’est la raison pour laquelle nous parlons en termes de « Rôle en Essence », car le Rôle est un Attribut que l’Essence a choisi pour ce cycle de vies.

      Le Rôle résonne avec le Centre Instinctif et l’Axe de l’Assimilation car il s’agit de la partie qui se répète d’une vie à l’autre.

      On pourrait dire que c'est l'Attribut qui demande à la fin de la journée: "Qu'est-ce que tout cela signifie pour moi? Comment tout cela contribue-t-il à mon évolution? Pourquoi ai-je fait les choix que j'ai faits?"

      C’est également le tout premier niveau à partir duquel TOUS vos choix sont faits, qu’il s’agisse de Projets, d’Intimité ou de Communication.
      Le Rôle, c’est d’où vous tirez votre conscience, alors qu’il se développe à partir de l'Expérience, des Relations et de la Socialisation. 
      Et ainsi on pourrait dire que c'est aussi la partie de vous que vous apportez À votre journée; la version de vous constamment remise à jour pour le nouvel ensemble d'expériences qui seront explorées le lendemain, le mois prochain, l'année prochaine et même dans la prochaine vie.
      En résumé

      De différentier ces contextes et comment se présente chaque Attribut dans ces contextes peut aider à apporter une conscience qu’on n’aurait peut-être pas eue autrement, en termes de saisir comment nos Attributs fonctionnent au quotidien. 
      En explorant ces contextes, vous pouvez également examiner là où vous pourriez avoir des « problèmes » ou comment vous pourriez résoudre les « problèmes » reliés à ce contexte de vie particulier. 
      Par exemple, si quelqu’un manque d’Intimité dans sa vie, il pourrait se tourner vers le Mode pour avoir des idées comment résoudre les problèmes reliés à l’Intimité et les relations. 
      Si quelqu’un ressent une absence de participation dans le monde extérieur, si l’on peut dire, et qu’il ressent un manque d’énergie ou une augmentation de sa frustration face à la vie, de se tourner vers le But peut l’aider à apporter un éclairage sur comment retrouver une participation consciente. 
      Si quelqu’un se sent rejeté ou inconfortable dans des situations sociales, il pourrait lui être utile d’explorer les vérités fondamentales, l’Attitude, comme point de départ pour trouver ce qui motive cette division. 
      Nous pourrions poursuivre avec de nombreux exemples différents, mais nous pensons que ce sera un bon point de départ à vous offrir compte tenu du temps disponible par l’intermédiaire de ce canal aujourd’hui.
      Nous avons davantage à dire sur la manière dont comment le Type Physique, le Centre de gravité et l’Âge de l’Âme peuvent aussi venir influencer mais ce sera pour des discussions dans de futures sessions.

      [AnnH]: J'ai du mal à comprendre comment fonctionne l'Axe de l'Assimilation dans ce contexte. Par exemple, mon Mode est l'Observation: comment fonctionne la +Clarté versus la -Surveillance dans le contexte des relations?

      EM : On pourrait dire qu'en termes de relations, quand vous fonctionnez à partir du Pôle Négatif, vous êtes séparés de l'autre, observant à distance, éloigné, sans jamais être vraiment intime, mais "surveillant". 
      Dans le Pôle Positif, on pourrait dire que vous êtes capable de laisser tomber la division entre vous et l’autre et de véritablement saisir sa présence en relation avec vous. 
      En d'autres termes, vous permettez à l’AUTRE d'être vu et inclus dans votre vision, votre +Clarté, plutôt que par le biais d’une fenêtre métaphorique en verre. 
      Lorsque vous êtes dans la -Surveillance, oui, vous pouvez sourire, hocher la tête et même faire des "yeux écarquillés" à travers cette fenêtre, mais l’Autre n’arrive jamais à être vu clairement, à être présent pour vous, à être à la portée de la véritable intimité, parce que vous "gardez l’oeil sur lui, ou elle"; ce qui, ironiquement, ne permet pas autant de +Clarté qu'on pourrait le penser, parce qu’en ne permettant pas à l’Autre d'être pleinement présent, vous ne disposez pas de toutes les informations disponibles. 
      Dans un but de simplification, on pourrait dire que le Mode de l’Observation est soit à distance, soit de près (respectivement les Pôles Négatif et Positif). 
      Nous vous rappelons que tout le spectre décrit par un Attribut est à votre disposition et que, même si les Pôles Positifs « semblent » être ce qu’il y a de mieux la plupart du temps et qu’ils permettent la manifestation de l’Essence, il est également valide d’utiliser les Pôles Négatifs car ils font partie de votre expérience de la vie comme Personnalité. 
      [Kathryn41]: Comment le Moulage s’intègre-t-il à ce scénario? Reflète-t-il davantage la Nature de l'Essence, à part du Rôle et des autres Attributs? Compte-t-il même comme un Attribut, ou s'agit-il davantage de la nature innée de l'essence?

      EM : Nous ne considérons pas le "Moulage" comme un Attribut, mais vous avez raison de le voir comme reflétant davantage la nature innée à l'Essence. 

      Le Moulage décrit une relation mathématique de votre Essence par rapport à d'autres Essences, ce qui affecte grandement l'Essence (et par extension le Rôle), mais pas dans les contextes que nous avons partagés aujourd'hui. 
      En guise de réponse rapide, nous dirons ici que le Moulage est un autre contexte qui aide à comprendre comment on établit des liens, mais au Niveau de l'Essence, pas de celui de la Personnalité. 
      Nous ajouterons que le "Moulage" n'inclut pas seulement la position de base dans la Cadence, mais le numéro de la Cadence elle-même et le numéro de l’Entité. Ces trois chiffres peuvent être discutés en termes de comment on peut prendre conscience de la façon dont on existe en tant qu'Essence en relation avec d'autres Essences.

      Bonne journée à chacun de vous. Au revoir.

  • Recent Articles

×
×
  • Create New...