Jump to content

Recommended Posts

Johanne

Atteindre votre But

Traduction d’un atelier avec l’Entité Michael (EM) le 15 novembre 2014

Canal : Troy Tolley

 

Source anglaise : https://our.truthloveenergy.com/topic/193-omw-nov-15-2014-reaching-your-goal/?tab=comments#comment-365. Texte adapté du livre anglais « The Book of the Books », 2018. 

 

Entité Michael (EM) :

Bonjour à chacun de vous. Nous sommes ici, maintenant. Nous pouvons commencer.

 

Aujourd’hui, nous sommes invités à parler des Buts, en mettant l’emphase sur comment chacun de vous, individuellement, remplissez votre But.

 

Gardez à l’esprit que le But est précisément cela. C’est un But. Cependant, comme pour de nombreux buts, la cible visée continue toujours d’évoluer de façon exponentielle tant que l’objectif demeure. Il n’y a jamais de ligne d’arrivée pour un but conceptuel.

 

Il y a des buts tangibles et des buts conceptuels.

 

Les buts tangibles sont toujours alimentés par des buts conceptuels, et les buts conceptuels sont toujours atteints à travers des buts tangibles.

 

Notre système met l’accent sur le But Conceptuel, ou But abstrait, et ressemble plus à un état à atteindre avec une certaine satisfaction, au cours d’une vie.

 

Par exemple, le But de la Croissance ne sera jamais atteint au cours d’une vie, sauf en termes de comment l’individu dont la Croissance est le But trouve ce cheminement satisfaisant.

 

Bien que le But ne décrive jamais la Personnalité, il est inhérent à la biologie d’une Personnalité parce qu’il fait partie de ses Attributs.

 

La raison pour laquelle le But ne décrit jamais la Personnalité c'est parce qu’il est un But. Il n’est pas déjà réalisé. Il n’est pas déjà un état inhérent à cet individu.

 

Cependant la motivation est inhérente, ce qui signifie qu’en comprenant son But, on peut comprendre presque tous les aspects de sa vie et pourquoi ils sont générés comme des expériences.

 

Pour chaque But, il y a ce que nous pourrions appeler les 7 « versions » ou états qui décrivent où l’on se situe dans ce qu’on vise pour ce But.

 

Ces 7 versions ne sont pas nécessairement linéaires et sont les mêmes à travers les vies, les Âges de l’Âme, les Niveaux et les Personnalités. En d’autres termes, une Âme Nourrisson dans sa première vie pourrait rencontrer toutes ces versions d’un But.

 

On ne peut pas rejeter le But. On ne peut qu’atteindre ses différents états, en visant à partir des pôles positif ou négatif.

 

Donc, quelqu’un en Acceptation travaille TOUJOURS sur l’Acceptation.

 

Quel que soit votre But, voici les 7 versions (états) :

 

PAR DÉFAUT — Tendances/Résistances

 

C’est celle où penser, remarquer ou ressentir à propos de son BUT demande le moins. C’est le Par Défaut.

 

Les expériences s’accumulent et l’Essence les trie plus tard.

 

Par défaut, il y a des tendances générées dans la vie à cause du But, et ces tendances peuvent ou non être remarquées, mais parfois on y oppose de la résistance.

 

Quand il y a de la résistance, il y a de la douleur.

 

La vie « semble » amener des tendances vers l’Acceptation, la Croissance, le Flux, etc. et on les navigue ou on les combat.

 

Quand on fait l’expérience de la vie comme un état constant de douleur pour le corps, c’est que le But fonctionne probablement dans l’état Par Défaut.

 

C’est le moyen de navigation le moins conscient.

 

Ce n’est pas une « mauvaise » chose, mais une réalité du spectre de notre conscience.

 

DÉCISIONS — Direction/Déni

 

La prochaine version d’un But commence à inclure une conscience plus attentive à la façon de naviguer avec les tendances Par Défaut. Cela se fait par des DÉCISIONS. On commence à remarquer que l’on peut décider à partir de ces tendances. C’est là que l’on commence à apprendre à dire non à une direction. Tous les fragments apprennent à dire non avant d’apprendre à dire oui.

 

Ce n’est pas la même chose que le Choix. Nous reviendrons plus tard sur le concept de Choix.

 

Les Décisions pavent la voie aux Choix.

 

Donc du côté positif, on apprend à dire non de façon à inclure plus de conscience à sa direction, mais certains peuvent tomber dans la tendance à dire non à tout, niant complètement leurs tendances dans la vie.

 

Quand on constate qu’on est dans un état constant de NON qui empêche les expériences, alors on est probablement dans cette version de notre But.

 

DIFFÉRENCE — Prévoyance/Apathie

 

C’est quand on commence à remarquer les tendances dans notre vie d’une manière qui nous donne le sentiment de pouvoir faire une différence dans ces tendances. Il ne s’agit pas seulement d’arrêter une direction, mais de la changer.

 

Ceci permet d’avoir une vision de l’avenir, de planifier, de considérer les conséquences. Quand les Décisions donnent l’impression que l’on regarde dans des directions où il y a des embranchements sur notre chemin, la DIFFÉRENCE commence à créer ces embranchements.

 

Il s’agit de la première version du But où l’on commence à se sentir responsable du chemin et de l’état du But.

 

Ceci peut être un peu écrasant et la Personnalité peut se dégager de cette responsabilité en tombant dans l’Apathie.

 

C’est là que l’on présume que « ce qui a à arriver, va arriver » ou que « c’est la volonté de Dieu » ou en termes plus actuels de « laisser cela à l’univers ».

 

Ce sont des formes d’Apathie.

 

Elles ne ressemblent pas toujours à ça, parce que les mots peuvent sembler poétiques ou savants, mais ils sont un désengagement de notre responsabilité à créer.

 

EFFORT — Volonté/Limbes

 

Il s’agit de la version du But où les tendances ralentissent énormément sans la participation consciente de la Personnalité.

 

Les expériences ne viennent pas, les tendances sont répétitives, familières et il y a très peu de « nouvelles » choses qui font leur apparition dans notre vie.

 

Pour la première fois, le But requiert votre participation pour la génération d’expériences.

 

Ceci signifie que l’on doit Vouloir faire l’Effort, pour générer activement des expériences. Beaucoup trouvent cela décourageant et tomberont dans des tendances familières qui apportent très peu à leur vie en termes d’expériences, et leur vie tombe alors dans les Limbes.

 

PARTAGE — Intimité/Conflit

 

Il s’agit de la première des versions du But où l’on commence à graviter, intentionnellement ou non, vers ceux qui partagent le même But.

 

Trouver un terrain d’entente dans des expériences aide à apporter de l’Intimité. Le But devient alors une sorte de terrain de jeu partagé par deux ou plusieurs personnes.

 

Cependant, cela peut également venir avec un grand investissement dans son But de sorte que l’on perd la capacité de se lier avec ceux qui ont un But différent, ou même avec ceux qui n’abordent pas notre But de la même manière.

 

Cela mène alors au conflit.

 

Certains des plus grands conflits peuvent survenir parmi ceux qui partagent le même But.

 

DÉFI — Enthousiasme/Frustration

 

C’est la première fois que votre But commence à être véritablement mis à l’épreuve par des forces extérieures.

 

Vous maîtrisez probablement votre But à ce stade, connaissez ses tendances, êtes prêts, partagez, etc., mais « tout » semble se mettre en travers.

 

C’est la première fois qu’il n’est pas « facile » d’obtenir un certain sentiment d’accomplissement de votre But.

 

Ce n’est plus seulement une tendance par défaut qui fait obstacle à votre But, mais c’est une tendance qui semble vous faire dérailler de tout sens de direction relié à la réalisation de votre But.

 

Du côté positif, ce sont l’optimisme et l’enthousiasme qui vous gardent ciblé sur le But. Les Obstacles sont abordés comme un moyen d’atteindre un nouveau niveau du But, et non comme un moyen de le faire dérailler.

 

Du côté négatif, la frustration peut venir, on peut se sentir vaincu, déprimé, en colère et supposer que rien de ce qu’on fait ne peut nous aider.

 

Plutôt que de négocier votre chemin et de faire appel à la créativité, vous continuez à faire les mêmes choses encore et encore tout en vous attendant à des expériences/résultats différents.

 

CHOIX — Création/Indulgence

 

Maintenant, votre But est dans un état de Choix. Vous savez que vos décisions pavent la voie à vos choix, vous assumez vos choix qui créent vos expériences et vous utilisez la créativité pour tous les obstacles, difficultés, défis, etc.

 

L’indulgence est une forme passive de Choix en ce sens que l’on reconnaît que l’on n’a peut-être pas le choix en tout temps, et on le sait, et on est d’accord avec ça, car le choix est actif là où il peut être.

 

L’indulgence peut tomber dans des états de paresse, mais la conscience est tellement présente à ce stade que, même si la paresse n’est pas préférée, elle est assumée comme un choix.

 

Résumé

 

S’il est vrai que ces versions/états ne sont pas séquentielles, elles se construisent les unes sur les autres; toutefois l’on peut être dans n’importe laquelle de ces versions à tout moment. Une fois que vous atteignez le CHOIX, cela ne signifie pas que vous ne retomberez pas, par exemple, dans le Par Défaut. En effet, la Personnalité est réinitialisée à chaque vie. C’est du nouveau. Ce n’est pas une progression. La Personnalité est conçue à partir de la progression de l’Essence, et plus la Personnalité est consciente, plus l’Essence est impliquée dans sa vie, donc il y a évolution, mais la Personnalité peut « revenir en arrière », contrairement à l’Essence.

 

Il est difficile de revenir en arrière, même pour la Personnalité, mais cela peut arriver et cela se produit.

 

Souvent.

 

Plus l’Âme est âgée, plus cela devient difficile.

 

Nous allons maintenant ouvrir la file d’attente pour vos questions concernant ce que nous avons partagé jusqu’à présent, et demander à chacun de vous de partager où vous pensez être dans votre propre version de votre But.

 

LA FILE D’ATTENTE EST MAINTENANT OUVERTE

 

Janet : À un moment donné, vous m’avez dit que 12 Décisions peuvent conduire à un Choix qui crée un embranchement ou un moment pivot dans la vie. Y a-t-il un lien entre ces états et cette corrélation avec le nombre 12? Et je pense que j’ai atteint au moins le PARTAGE mais le CHOIX semble correspondre aussi.

 

EM : Janet, les 12 Décisions qui mènent à un Choix décrivent comment le processus du choix est généré dans n’importe quel aspect de la vie. Les versions du But décrivent comment on progresse dans la capacité de choisir par rapport au But : d’une approche passive ou moins consciente du But à une approche plus active ou consciente.

 

En d’autres termes, les 12 décisions du choix seront toujours en vigueur, avec ou sans conscience ou éveil actif.

 

Les versions du But décrivent donc une sorte de processus d’appropriation des décisions et des choix relatifs au But/aux expériences.

 

GeraldineB : Comme je vis avec une détérioration articulaire, de l’arthrose, qui semble également héréditaire, je ne vois pas la corrélation entre votre énoncé « Quand on fait l’expérience de la vie comme un état constant de souffrance pour le corps, c’est que le But fonctionne probablement dans un état Par Défaut », et mon état actuel dans l’utilisation de la Discrimination.

 

EM : Nous pourrions être plus clairs en ajoutant « OU que le But a probablement fonctionné dans l’état Par Défaut pendant une très longue période. » Lorsqu’il y a douleur chronique, c’est toujours une indication d’une grande résistance à « quelque chose », et c’est souvent relié à des expériences générées par les tendances par défaut du But.

 

Plus la douleur est intense, plus ça fait probablement longtemps.

 

Les douleurs émotionnelles et physiques peuvent être le résultat de plusieurs années de tendances, et cela peut prendre autant d’années pour les inverser ou pour s’en libérer. La douleur intellectuelle ou spirituelle peut aller et venir assez rapidement et est souvent davantage représentative d’expériences plus locales de la Personnalité dans le temps.

 

GeraldineB : Ai-je expérimenté la Discrimination plutôt comme un rejet pendant longtemps ?

  

EM : Oh, oui, Géraldine. Le rejet et rejeter ont été le Par Défaut pendant de très longues périodes.

 

Gardez ceci à l’esprit : votre douleur physique est maintenant une douleur physique. Cela peut vous aider de comprendre ce qui a conduit à cette douleur chronique, mais une fois qu’elle est physique, il est valide de la traiter simplement en termes physiques. C’est pourquoi cela devient physique : pour donner de la tangibilité à l’intangible qui était difficile à gérer à l’époque.

 

Vos traitements, votre soulagement et prise en charge sont tout à fait pertinents pour le passé.

 

Il n’est pas nécessaire de déterrer les anciennes tendances pour gérer la douleur actuelle.

 

La douleur actuelle est un langage symbolique qui parle de cette douleur et de tout ce que vous avez besoin de savoir à son sujet.

 

Nous ne disons pas cela pour décourager tout examen plus approfondi, mais il y a un sens à la douleur. Elle est ici, maintenant. C’est là que vous voudrez être aussi.

 

GeraldineB : Douleur = langage symbolique ?

 

EM : Oui, la douleur est un langage du corps. Elle parle toujours de notre résistance à un certain niveau. Même si cette résistance est seulement celle de la peau qui résiste à une piqure.

 

Plus la douleur est chronique, plus les tendances dont cette douleur parle sont grandes.

 

GeraldineB : Une digression : est-ce également vrai pour toute la douleur dont souffre Troy ?

 

EM : Oui, Troy n’est pas exempté, bien sûr. Sa douleur est liée à un manque de soins attentionnés. Ceci est souvent représenté par son manque d’apport en d’eau. Le manque d’eau et d’hydratation génère la plupart de ses problèmes, et ceux-ci témoignent de sa résistance à permettre des soins attentionnés. Peu importe qu’il puisse embrasser consciemment l’idée. Il s’agit d’une tendance qui remonte à il y a longtemps et qui parle à la personne « la plus importante » de sa vie qui l’a torturé, et ainsi il la porte d’une façon insidieuse en négligeant l’apport d’eau, une force vitale pour le corps.

 

Nous ne pouvons pas parler davantage sur ce sujet pour le moment.

 

Claire2 : Je pense que je suis à Défi, oscillant entre Enthousiasme et Frustration. Dernièrement, je suis très consciente d’avoir choisi « de ne pas » me laisser aller à être frustrée, mais j’ai du mal à maintenir mon Enthousiasme. Je deviens très consciente du Choix, mais je ne sais pas toujours quels sont mes choix.

 

EM : Claire, c’est une question importante. Si l’on découvre qu’on se trouve dans une version négative du But, des solutions peuvent être trouvées dans la version « précédente ».

 

Dans ce cas, le retour au PARTAGE est vital.

 

Vous voudrez tendre la main, créer des liens, générer et entretenir l’intimité avec les autres. Votre enthousiasme viendra de ce défi, de ce retour à quelque chose qui vous manque, qui est l’intimité.

 

Si vous sentez que l’intimité fait déjà partie de votre vie, alors vous pouvez vous tourner vers elle comme un lieu pour votre enthousiasme. Profitez simplement d’être avec vos proches. Cela vous aidera à maintenir votre enthousiasme élevé, votre frustration basse, et à garder votre esprit ouvert et créatif pour quand vous verrez d’autres choix.

 

Si vous sentez que le Partage/l’Intimité fait défaut, alors que cela soit le défi sur lequel vous vous concentrerez.

 

Trouvez cela. Créez cela. Permettez cela. Encouragez cela.

 

KittyMac : Je n’arrive pas encore à connaître et à comprendre le But de Discrimination, tant en général que dans ma propre vie. Je me reconnais dans la plupart des 7 versions que vous décrivez de sorte que je ne peux pas nécessairement dire où je suis en ce moment. Est-il possible d’être partout comme ça ? Ou suis-je simplement en train de m’aveugler pour ne pas voir où je suis vraiment ?

 

EM : Nous pensons que vous pourriez aimer la vérité que « oui » est vrai pour vos deux questions.

 

Tout d’abord, ceci n’est pas inhabituel pour ceux qui sont en Discrimination. La Discrimination peut être décrite comme étant essentiellement comment la Personnalité apprend à choisir, à raffiner les choix et, le plus important, aimer les choix. Ainsi, lorsque l’on n’a pas atteint un certain degré de raffinement du choix, alors tous les choix/directions semblent valides et pertinents. Ainsi, le spectre des versions du But ressemble au spectre qui est vous lorsque vous apprenez à choisir et à raffiner vos choix. La Discrimination consiste à apprendre à dire non et à le penser. Ne pas seulement dire non pour dire non. La Discrimination peut constater qu’elle dit oui à tout jusqu’à ce moment-là.

 

Mais ce sentiment de pertinence pour toutes les versions du But peut aussi être le symptôme d’une personne dans l’état d’EFFORT.

 

Quand on est dans l’Effort, on regarde dans toutes les directions pour avoir des conseils, de la considération, des commentaires, des idées, etc. afin que la Volonté puisse être mise derrière l’Effort. Jusqu’à ce moment-là, les Limbes peuvent ressemblées à un éparpillement et un étalement entre les différents états.

 

Lorsque vous participez à l’Effort, vous vous engagez automatiquement dans une direction qui ressemble davantage à un mouvement vers votre But.

 

Cependant, tout cela étant dit, il est toujours vrai que l’on trouvera de la pertinence et de la familiarité avec toutes les versions d’un But si l’on est vivant et conscient assez longtemps.

 

SUITE…

 

EM : Parce que chacun de vous peut se déplacer dans ces versions de votre But, il est utile de comprendre toutes les versions, puis de noter où vous en êtes. Tel que décrit à Claire, si vous trouvez que vous êtes dans le pôle négatif de votre version du But, regardez la version précédente pour savoir comment retrouver un sentiment de progrès.

 

Si vous trouvez que vous êtes dans la version négative du Par Défaut, retournez à CHOIX et dansez entre la Création et l’Indulgence comme un moyen de vous sortir de la résistance.

 

Vos « devoirs » ne sont donc pas seulement d’explorer ceci sur le plan de votre propre approche de votre But, mais de regarder autour de vous pour voir si votre compréhension des versions du But peut vous aider à comprendre les gens dans votre vie, votre monde.

 

Nous avons donné notre avis. Nous pensons que chacun de vous savez assez bien où vous vous trouvez à un moment donné, et puisque cela fluctue, et que ce n’est pas particulièrement une progression où l’on s’arrête, il est plus logique que vous évaluiez cela par vous-même. Nous savons que Troy nous a invités à commenter où chacun de vous se trouve dans votre But, mais il ne savait pas que nous décririons ce processus comme étant non statique et moins linéaire.

 

Nous pouvons répondre à vos questions.

 

Maureen : J’ai eu beaucoup de mal à « accepter » ou à composer avec l’état de santé de mon mari et son déclin et sa mort éventuels. Mes niveaux d’anxiété « habituels » ont fortement augmenté et la dépression est apparue. Je pense que je me suis éparpillée, mais je suis récemment (je pense) passé au DÉFI. Je veux me libérer du DÉFI de la situation et passer au CHOIX au sein de mon But d’Acceptation. Je veux entrer dans un état de Véritable Acceptation et ne pas résister à ce qui est inévitable, pour nous tous, dans la vie. J’ai reçu un message clair il y a quelques semaines alors que je conduisais. J’ai entendu : l’anxiété est de la résistance.

 

EM : Premièrement, il est important de noter que là où l’on est dans son But c’est là où l’on est. Il ne s’agit pas d’échapper à une version pour passer à une autre. Vous êtes dans une version de votre But parce que c’est le domaine sur laquelle vous travaillez, ou comment vous travaillez sur ce But. Le Défi est exactement là où vous êtes parce que vous êtes au milieu d’un grand défi. Accueillir ce défi est la seule voie à suivre.

 

Vous n’êtes pas au mauvais endroit parce que vous êtes mis au défi. De plus, si vous vous trouvez dans la version négative du Défi, alors cela indique votre besoin de revenir à l’Intimité, de tendre la main, de vous connecter, d’être plus proche de quelqu’un. Vous êtes sur la bonne voie.

 

Avoir de la difficulté à « accepter » la douleur, la maladie ou la mort d’un être cher n’est pas une faiblesse. C’est la vie. C’est naturel. Ce sont des défis, peu importe où l’on se trouve par rapport au But.

 

Vous visez trop haut lorsque vous visez à accepter la mort, la douleur et la maladie. Ceux-ci ne nécessitent pas votre acceptation. Ils n’apportent ni avantage ni paix à vous ou au concept que vous les acceptiez.

 

Seule la conscience doit être acceptée. Que ce soit sous forme de sentience, d’êtres chers ou de toute créature de raison ou de sentiment.

 

Acceptez votre bien-aimé. Votre compagnon. Acceptez-VOUS. Le reste prendra soin de lui-même.

 

« L’anxiété est de la résistance » est vrai, mais pour aller plus loin, l’anxiété est une résistance à la confiance ou un déni de la confiance. L’anxiété est la douleur de la méfiance.

 

La vie est comme une personne pour ceux qui l’aiment.

 

Donc, quand la vie fait du mal à un être cher, ou à soi-même, c’est un choc, cela semble personnel, cela incite à se méfier maintenant de cette « personne ».

 

VOUS avez expérimenté la vie. C’est tout ce que vous avez expérimenté. VOUS n’avez jamais expérimenté la mort. Vous ne pouvez pas faire confiance à la mort. Vous n’avez aucune expérience de la mort. Pourquoi voudriez-vous vous forcer à faire confiance à quelque chose dont vous n’avez pas l’expérience ? La vie est ce en quoi vous avez confiance. Vous la connaissez bien. Peu importe que votre Essence ait eu des centaines d’incarnations. Chaque incarnation ne connaît que la vie jusqu’au moment où elle meurt. Elle ne connaît que très brièvement la mort.

 

La vie ne vous a pas trahie. On peut toujours lui faire confiance. Mais la mort viendra. Elle est aussi inévitable que la respiration l’est pour vivre. La seule façon de basculer dans la confiance de la mort est de savoir que la mort est à l’Essence ce que la respiration est à la Personnalité.

 

Vous connaissez l’Essence. Vous faites partie de l’Essence. Vous pouvez faire confiance à l’Essence. Et, éventuellement, elle prend son souffle. Elle doit respirer pour vivre. C’est comment vous êtes en vie et pourquoi vous mourrez. Mais c’est aussi comment et pourquoi vous n’aurez jamais de fin.

 

Nous savons que la mort et la perte sont douloureuses. Nous n’avons pas oublié. Mais nous pouvons vous assurer que, même s’il n’y a pas de « paradis » au sens propre du terme, et que l’au-delà est moins romantique que l’imagination ne le souhaiterait, « vous » continuez. Nous sommes une entité intégrée avec des millions de Personnalités qui s’agitent parmi nous. Elles ne s’en vont pas. L’intégration n’est pas la même chose que la désintégration.

 

Cependant, pendant que l’on vit, vivons. Pendant qu’un proche malade est vivant, laissons-le vivre. Quoique cela signifie, et cela pourrait signifier quelque chose de terrible ou de beau. C’est la vie. Rendez votre confiance à la vie et vous retrouverez votre confiance envers votre bien-aimé, vous-même, l’Essence et l’existence.

 

Ce retour de la confiance peut aider à soulager votre anxiété, mais pas votre lutte. Pas vos défis. Ils sont là, peu importe comment vous les regarderez.

 

Regardez-les différemment et l’acceptation viendra.

 

Nous devons conclure ici pour aujourd’hui. Mais nous continuerons à nouveau. Comme vous tous, peu importe quand arrivera le jour de votre conclusion.

 

Au revoir, pour le moment. Cela sera toujours « pour le moment » pour n’importe lequel d’entre vous.

 

Tableau récapitulatif des Versions du But

Version/

État

Pôle positif/négatif

Description sommaire

Par Défaut

Tendances/Résistances

Les expériences s’accumulent et l’Essence les trie plus tard.

Décisions

Direction/Déni

Conscience plus attentive à la façon de naviguer avec les tendances Par Défaut.

Différence

Prévoyance/Apathie

On commence à remarquer les tendances dans notre vie d’une manière qui nous donne le sentiment de pouvoir faire une différence dans ces tendances. On commence à se sentir responsable du chemin et de l’état du But.

Effort

Volonté/Limbes

Les tendances ralentissent énormément sans la participation consciente de la Personnalité. Le But requiert votre participation pour la génération d’expériences.

Partage

Intimité/Conflit

On commence à graviter, intentionnellement ou non, vers ceux qui partagent le même But.

Défi

Enthousiasme/Frustration

Votre But commence à être véritablement mis à l’épreuve par des forces extérieures.

Choix

Création/Indulgence

Vous savez que vos décisions pavent la voie à vos choix, vous assumez vos choix qui créent votre expérience et vous utilisez la créativité pour tous les obstacles, difficultés, défis, etc.

 

  • LIKE/LOVE 2
  • THANK YOU! 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janet

You are a treasure, @Johanne. I can only read bits and pieces of French but some French-speaking Michael student in the world is going to see these and reconnect to Michael. Thank you!

 

If anyone feels a call to translate material into another language, TLE is willing to post it!

  • LIKE/LOVE 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...