Jump to content
Johanne

Vous et votre Attitude

Recommended Posts

Johanne

Vous et votre Attitude

Traduction d’une causerie avec l’Entité Michael (EM) le 6 mai 2002

Canal : Troy Tolley

 

Source anglaise : https://our.truthloveenergy.com/topic/531-20020516-michael-speaks-you-and-your-attitude/?tab=comments#comment-950, Le texte ci-bas a aussi été adapté du livre anglais « The Book of the Books », 2018

 

Entité Michael (EM)

Bonjour à vous tous. Nous sommes ici. Nous comprenons que le sujet est celui de l’Attitude telle que définie dans notre enseignement.

Bien attendu, il y a 7 Attitudes, tout comme il y a 7 de chacun des autres Attributs de notre système. Les 7 Attitudes sont :

 

Attitude

Axe et Portée

Polarité

Pragmatiste

Neutre/Assimilation

-Dogmatisme +Efficacité

Stoïque

Inspiration Ordinal

-Résignation +Tranquillité

Spiritualiste

Inspiration Cardinal

-Croyance +Vérification

Sceptique

Expression Ordinal

-Suspicion +Investigation

Idéaliste

Expression Cardinal

-Naïveté +Coalescence

Cynique

Action Ordinal

-Dénigrement +Contradiction

Réaliste

Action Cardinal

-Subjectivité +Objectivité

 

Les Attitudes sont spécifiquement vos façons personnelles d’interpréter la réalité. On pourrait facilement dire que les Attitudes sont les 7 philosophies fondamentales, car une grande partie de ce qui est notre système plus complet maintenant s’est retrouvée isolément dans divers enseignements à travers les âges.

 

Chaque Attitude peut facilement être corrélée avec une philosophie, ce qui peut apporter beaucoup de lumière sur votre Attitude personnelle. L’Attitude pourrait être considérée comme le « pivot » ou la « charnière » dans notre système de Personnalité autour duquel se déplacent toutes les autres facettes de votre Personnalité.

 

Parce que l’Attitude est intrinsèquement liée à votre intellect, elle peut « créer ou détruire » votre sentiment de paix, de confiance, d’intégralité, etc. Que vous soyez ou non Intellectuellement Centré, vous avez toujours un intellect et cet intellect travaille fort pour interpréter et donner un sens à la réalité.

 

Il en va de même pour votre Attitude. Cela vous aidera grandement à vous libérer des pièges de l’Attitude et de l’intellect si vous comprenez que ce n’est pas nécessairement « le but » que de « donner un sens » à la réalité, car littéralement, c’est le contraire : vos sens FABRIQUENT la réalité.

Bien que nous disions que votre Attitude « interprète » la réalité, il peut être plus effectif de comprendre que votre Attitude « filtre » la réalité. Les deux sont des descriptions valables.

 

Bien qu’une Attitude soit loin d’être imposée, elle PEUT être une limitation si vous constatez que vous ne pouvez pas fonctionner dans la gamme complète du spectre d’utilisation de votre Attitude particulière. On peut facilement dire que des pires conflits aux frustrations les plus insignifiantes, ces expériences sont le reflet direct de la façon dont vous utilisez votre Attitude.

 

Lorsque votre Attitude est dans son Pôle Négatif, indépendamment de ce qu’il peut être, vous avez déterminé que vous avez satisfait vos besoins d’information pour votre position philosophique de base. Lorsque le Pôle Négatif de l’Attitude est en contrôle, la réalité perd sa créativité et sa flexibilité, et devient plutôt un fouillis qui doit être compris immédiatement, même si les façons d’y parvenir ne sont pas encore là.

 

On peut parler des Attitudes d’une façon générale, car l’expérience de base est assez cohérente ; c’est le COMMENT qui diffère entre elles. Par exemple, un Idéaliste dans le Pôle Négatif et un Cynique dans le Pôle Négatif feront tous les deux des efforts pour essayer de comprendre dans le cadre de leurs possibilités limitées : mais alors que l’Idéaliste va « naïvement » se frayer un chemin, le Cynique utilisera le « dénigrement » pour détruire tout ce qui échappe à sa compréhension. Dans le cas du Cynique, nous ne voulons pas dire une tentative de détruire littéralement, mais que le Cynique se battra activement pour éliminer toute contradiction de sa perception déterminée.

 

Pour chaque Axe de l’Attitude, vous constaterez que lorsque l’Attitude est dans le Pôle Négatif, sa réaction est d’éliminer les expériences du Pôle Positif. 

 

L’Axe de l’Inspiration : Lorsque le Stoïque est « Résigné », il utilisera l’Inspiration pour amener les autres à la -Résignation, pour valider ses propres perceptions. Le Spiritualiste utilisera l’Inspiration pour imposer ses croyances aux autres aussi fortement que possible, pour supprimer le besoin de +Vérifier ses perceptions.

 

L’Axe de l’Expression : Le Sceptique se limitera à exprimer de la -Suspicion, affolant les autres avec un espace de perception d’insécurité, pour supprimer le besoin d’ +Investigation. L’idéaliste se fixera avec -Naïveté des objectifs et des intentions nobles, avec ou sans prise de conscience, s’exposant à un échec, de manière à supprimer l’expérience de la +Coalescence, qui est le rapprochement des parties pour former un tout.

 

L’Axe de l’Action : Le Cynique supprimera activement tout ce qui +Contredit sa propre perception déterminée. Le Réaliste insistera sur le fait que ses perceptions se fondent sur des faits, même quand la plus forte des rétroactions lui indique qu’elles sont inexactes, lui évitant d’avoir à être +Objectif. 

 

L’Axe Neutre : Le Pragmatiste continuera à faire les choses, à penser aux choses, à exprimer les choses, exactement comme elles ont fonctionné pour lui à sa satisfaction, indépendamment du fait que l’information indique qu’il existe des moyens plus +Pratiques pour les mêmes choses.

 

La raison pour laquelle le Pôle Négatif veut si fortement éliminer les expériences du Pôle Positif est que l’Attitude est le « frère ou la sœur » des Traits Négatifs Directeurs. Nous parlons de ces traits avec des descriptions anthropomorphiques, uniquement pour faire des relations, mais nous ne souhaitons pas que cette façon de décrire vous induise à faire l’erreur de penser que ces parties de vous sont une conscience distincte. Nous ne disons pas qu’elles le sont, ni n’impliquons qu’elles le sont.

 

En raison des limites de temps, nous mentionnerons rapidement ce qui, selon nous, est la préoccupation la plus importante pour votre compréhension des Attitudes. Comme l’Attitude peut être votre prison ou votre moyen d’obtenir une liberté totale, nous pensons que lorsque vous vous débattez dans n’importe quel domaine de votre vie, le premier endroit à regarder sera votre Attitude. En comprenant votre Attitude, vous pourrez clairement voir que vous êtes peut-être dans le Pôle Négatif, et le moyen le plus rapide et le plus efficace de vous en sortir sera simplement de choisir un angle de perception différent.

 

Puisque l’Attitude, lorsqu’elle est dans le Pôle Négatif, cherche si intensément à supprimer l’expérience du Pôle Positif de votre Attitude, « l’astuce » est d’utiliser le Pôle Positif de l’Attitude qui partage votre Axe. Si l’effort est fait, votre vie peut changer en quelques minutes ; ou du moins votre attitude à son égard, ce qui peut alors conduire à changer votre vie.

 

Lorsque le Spiritualiste est perdu dans ses -Croyances et continue de constater qu’il est bloqué dans la +Vérification réelle et satisfaisante de ses perceptions, il peut être libérateur de « glisser » vers le Pôle Positif du Stoïque, qui est la +Tranquillité. 

Lorsque la -Croyance est en contrôle, il y a généralement un fort besoin de faire partager aux autres la -Croyance, même si vous-même n’avez pas +Vérifié sa place dans votre vie. Lorsque le Spiritualiste glisse vers la +Tranquillité, il se détend et s’abandonne doucement à ses perceptions. Cela lui permet alors de +Vérifier les choses par lui-même, au lieu de trouver d’autres personnes pour le faire à sa place.  

 

D’autre part, le Stoïque a peut-être renoncé à sa vie, en se -Résignant, ce qui est une position passive face à la vie. S’il glisse vers la +Vérification, il sera en mesure de constater qu’une grande partie de ce à quoi il s’est résigné n’est même plus valable en tant qu’imposition.

 

Nous ne pourrons peut-être pas parcourir toutes les Attitudes avec des exemples, mais nous noterons que le Pragmatiste a la capacité de glisser vers N’IMPORTE LAQUELLE des autres Attitudes, comme un moyen de se libérer du -Dogmatisme.

 

Nous allons maintenant prendre vos questions, de sorte que nous pourrons vous répondre, plutôt que d’utiliser votre temps pour enseigner ce qui est peut-être déjà disponible par écrit.

 

QUESTIONS

 

Val : Pouvez-vous décrire la gamme du « spectre d’utilisation » pour un Idéaliste, ou s’agit-il plutôt d’une chose ou d’un problème de fragment individuel ?

 

EM : Un idéaliste vit dans la gamme du spectre qui va d’être « maudit » à « béni » avec le désir constant de s’améliorer.

 

L’Idéaliste a une vision tellement plus large de la plupart des choses qu’il peut voir des tendances là où d’autres ne le peuvent pas. À l’intérieur de ces tendances, il peut également voir comment elles peuvent être améliorées, manipulées ou modifiées pour le mieux. La difficulté vient alors du fait que l’Idéaliste peut voir la situation dans son ensemble, mais ne fait pas l’effort de définir les ÉTAPES nécessaires pour y parvenir. C’est là que réside la gamme du spectre de la Naïveté à la Coalescence. Un Idéaliste peut voir qu’il a le potentiel de courir un marathon, mais au lieu de prendre les mesures pour se préparer, il court le marathon simplement et naïvement, jusqu’à ce qu’il s’effondre de la douleur qu’il aurait pu éviter.

 

Suzanne : Quelle serait la meilleure façon pour un Idéaliste et un Spiritualiste d’interagir entre eux, un qui exprime alors que l’autre inspire ?

EM : Le Spiritualiste interprétera toujours les relations en fonction de leur degré d’inspiration, tandis que l’Idéaliste interprétera les relations en fonction du degré d’amélioration qui en découle.

 

Si le Spiritualiste sent que ses relations ne sont pas inspirantes, ou qu’il n’est pas inspirant, il perdra tout intérêt. L’Idéaliste doit avoir l’impression que les relations s’améliorent mutuellement d’une manière ou d’une autre, sinon il aura l’impression qu’elles n’en valent pas la peine.

 

Nous utilisons des pronoms pour des raisons de grammaire. Nous n’entendons rien attribuer spécifiquement à un sexe.

 

On pourrait dire que le Spiritualiste est « maudit » et « béni » selon la philosophie que tout a du potentiel. Dans cette gamme du spectre, vous trouverez des expériences allant de la foi ou de la -Croyance aveugle à la +Vérification valide de ce potentiel.

 

Nous soulignerons un dernier point à prendre en considération avant de conclure ce soir. Lorsque vous êtes dans le Pôle Négatif de votre Attitude, vous pouvez constater que vous vous comportez de plus en plus comme l’Attitude partageant votre axe, ou encore attirant ceux ou bien attirés par ceux, qui partagent votre Axe. 

 

C’est votre mouvement inhérent vers l’équilibre dans la perception et même si cela se fait sans prise de conscience, il parvient, au moins, à continuer de vous donner la possibilité de choisir comment vous interprétez votre réalité.  

 

Ainsi, un Idéaliste peut avoir tendance à être très critique et sceptique comme moyen d’équilibrer son idéalisme ; le Spiritualiste peut constater qu’il devient de moins en moins émotif et plus passif lorsqu’il recherche l’équilibre dans ses -Croyances.

 

Nous avons partagé avec vous autant que nous le pouvions dans le temps qui vous était imparti. Nous avons bien sûr beaucoup plus à dire sur ce sujet. Nous allons conclure ici. Bonne nuit à vous tous.

  • LIKE/LOVE 1
  • THANK YOU! 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...